Un Québecois d’origine maghrebine : "supprimer Noël, ça commence à fucker l’chien" !

Publié le 11 Décembre 2011

      Un jeune québécois d'origine maghrébine exprime sa colère sur Youtube : il est né au Québec, il y est bien, il n'a jamais été victime de discriminations ni de racisme, et il en a marre des "cinq, dix, vingt tatas" qui demandent des accommodements "raisonnables " et des autorités qui ne savent pas leur dire non. En particulier, il a toujours fêté Noël et il veut continuer à le faire, chez lui et à l'école.

Je ne suis pas certaine d'avoir tout compris des savoureuses expressions d'argot québécois dont il est friand, mais je vais essayer de restituer quelque chose de cette vidéo tordante.

par Catherine Ségurane.

*************

"J’vais vous dire vraiment quèque j’pense, ça va être une des vidéos les plus serrées de ma vie ... j’vais vous parler du sujet de Noël des accomodements raisonnables bla bla bla ...

Moi, Noël, depuis que j’suis p’tit, on fête Noël ... "

Il faut vous dire qu’il est né au Québec, à la maternité "Noteur Deilleme", c’est-à-dire Notre-Dame pour les francophones pure laine.

Non seulement on fête Noël, mais on vit bien quand on nait arabe au Québec, et le jeune homme le prouve sans chichis, en agitant des liasses de billets à l’écran. Des pesos car, pour l’instant, il vit au Mexique où il enseigne le Français.

Le jeune homme explique les efforts que doivent faire les immigrés pour construire leur vie, offrir un meilleur avenir à leurs enfants, puis il ajoute :

"Pourquoi se forcer l’cul et faire tout ça si après t’as cinq tatas dix tatas ou vingt tatas ou cinquante tatas, des immigrants (parce que j’pense que c’est des immigrants principalement) ou des personnes qui viennent ici et qui d’mandent des trucs complètement aberrants pour qu’on fête pas Noël dans les écoles.

Franchement c’est d’la marde !"

Là, le jeune mime une scène mettant en scène un directeur d’école et des parents communautaristes :

"Bonjour M l’Directeur, moi je veux plus qu’mon gosse entende Noël dans les écoles"

Non seulement le directeur dit oui tout de suite, mais il offre de l’argent et supplie à genoux :

"Dites rien s’il vous plait parce qu’on veut pas passer pour racistes"

Et l’auteur de la vidéo commente :

"C’est ben la fin du monde !"

Plus sérieux :

"J’ai jamais rien vécu d’racisme au Québec, mais avec des situations comme ça, c’est là qu’ça va commencer à fucker l’chien et pas juste que pour moi ... pour tout l’monde ... parce que les tensions raciales qui augmentent, ça ne peut que propager de la marde, de la ma ...a...rde"

"Au Québec on vit très bien ... notre situation n’est pas comparable à celle de la France mais si on continue à dire oui à des accomodements comme ça qui n’ont aucun bon sens ... parce que là on touche à Noël .. On s’en va où comme ça ?"

"Tout ça parce qu’y a des gens qui ont pas d’couilles, qui sont pas capables de dire non ; c’est eux qui sont en train de fucker la situation pacifique du Québec parce qu’après ça les gens qui r’garde ça devant sa tivi à Chicoutimi, il va se dire : "Les instituts d’immigrés, ils ont en train d’enlever Noël" ... ben est-ce-qu’il a tout à fait tort de dire ça ?"

 (vidéo prise sur Fdesouche.com, piraté mais toujours vaillant au poste : http://fdesouche.com/2011/12/10/quebec-suppression-de-noel-dans-les-ecoles/)

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article