Un ramadan guerrier à Trappes pendant que les politiques minimisent. Par Caroline Alamachère

Publié le 21 Juillet 2013

Caroline  Par Caroline Alamachère pour Riposte-Laïque

Après les scènes de caillassages, les pillages des blessés et des morts à Brétigny-sur-Orge, que Hollande se fait monter le cholestérol au foie gras avec ses amis journalistes, et que Valls fait la tournée des mosquées de Seine-St-Denis pour rompre des « jeûnes » pas très laïques en assurant les musulmans de son affection la plus mielleuse, tout en montrant les gros yeux sur les méchants Français qui ont le mauvais goût de rejeter l’obscurantisme islamique, c’est à Trappes que la République vient d’être une nouvelle fois souffletée avec des Chances pour la France décidées à « fumer de la volaille ».

Tweet souhaite la mort aux flics de Trappes

Oui, parce que le mois de ramadan est un mois spécial durant lequel les revendications guerrières sont encore plus fortes que d’habitude, ce qui explique certainement ce énième égorgement sur une jeune femme à Grenoble ces jours-ci, un mois durant lequel encore on se gave la panse avec beaucoup plus de nourriture que le corps ne peut raisonnablement en assimiler. Il suffit de voir les monceaux de nourriture dans les magasins pour comprendre le carnage subi par le corps et l’esprit. La période du ramadan est la plus propice aux violences, je veux dire encore plus que d’habitude, et ce, depuis 14 siècles.

C’est pourquoi, pour ne pas déroger à la tradition, tout le gratin de la délinquance trappiste s’était donné le mot pour aller détruire le commissariat.

Tout a commencé par un contrôle d’identité conforme à la loi sur une femme intégralement et illégalement voilée (ce qui est totalement contraire aux Droits de l’Homme mais les associations n’en ont cure). Le mari de cette dernière, peu coopératif, a tenté d’éviter le PV en frappant et en étranglant le policier.

La version surréaliste et très imaginative de sa douce épouse diffère quelque peu puisque selon elle son contrôle légal serait une injustice. Evidemment, si elle s’en réfère au coran, les lois humaines et démocratiques doivent complètement la dépasser, la malheureuse. La preuve, c’est qu’elle n’en était pas à son premier contrôle puisque de son propre aveu, « comme d’habitude » elle a coopéré. Elle tente de nous faire croire que devant son mari elle allait de son plein gré soulever son voile sans broncher… On y croit, on y croit… Et c’est alors qu’un agent aurait violemment poussé son honorable mère avant de venir faire « des grands gestes devant son visage », et de lui tenir un langage agressif… On imagine la scène d’une rare violence…

La suite, à savourer sans modération, vaut la peine d’être retranscrite telle quelle « Apeurée, je lui ai demandé de se taire. Il m’a alors attrapée par le voile au niveau de la tête et traînée avec une force monstrueuse, avant de me plaquer sur le capot de la voiture en me criant : ‘C’est à moi que tu parles ? C’est à moi que tu parles, hein ? (…) Une fois dans la voiture, ils nous criaient dessus comme si on était des chiens. Ils menaçaient mon mari en disant ‘Qu’est-ce que tu vas faire maintenant p’tite tafiole, hein ?’ Tout cela avec les poings serrés et en donnant des coups, dans la voiture ».

L’événement ayant fait grand bruit dans la cité, toujours prête à s’enflammer au moindre poulet ou autre skin à crête rose, entre 200 et 400 membres de la communauté musulmane interrompant leur dégustation de keftas et de chorba ont alors déboulé, projectiles en main pour œuvrer à la destruction de nos biens, commissariat, poubelles et abribus. Ce que 20 Minutes a pudiquement qualifié de « rassemblement de plusieurs dizaines de personnes hostiles à la police ». Hostiles, c’est le moins que l’on puisse dire.

Trappes 190713 1

Trappes 190713 4

Trappes 190713 6

Trappes 190713 3

http://www.youtube.com/watch?v=2mLB-M4EQOE

A Trappes c’était donc l’ambiance des grands soirs, Bagdad à la maison, le jihad comme si vous y étiez, avec les hélicos, les sirènes, les tirs de mortiers, les flammes, les cris, les blessés…

Mais la faim se faisant sentir, la révolte jihadiste n’a heureusement pas duré toute la nuit. C’est que les petits ventres à pattes islamiques ne pouvaient pas se permettre de perdre une minute d’orgie en attendant l’aube. Elles doivent avoir une petite mine et les traits tirés aujourd’hui nos petites richesses…

Selon Jean-Christophe Cambadélis, l’origine du problème serait le sarkozisme, la désespérance des wesh-wesh et le manque de métissage de ces Français décidément peu enclins à se mûlatrer alors que tout est mis en œuvre pour les obliger à le faire, ainsi que le mépris de la République qui stigmatiserait à outrance et ignorerait trop la si enrichissante jeunesse des cités. Ce qui inquiète vraiment le député ce n’est pas tant la sauvegarde de notre pays, de ses valeurs et de son respect par les nouveaux arrivants, non, cela est secondaire, la vraie inquiétude de M. Cambadélis et de ses amis socialistes, c’est que le FN puisse gagner quelque sympathie au sein de ce peuple un peu trop rétif, avec la médiatisation des nuisances ethniques quotidiennes. Pour lui comme pour Valls la fermeté serait inutile, ce qu’il faut ce sont des moyens, comprenez des sous.

Sur le site Islametinfo.fr on peut lire quelques commentaires très instructifs sur ceux que M. Cambadélis appelle à moins mépriser en leur filant notre pognon :

« on voit bien les signes de l’heure subhan’Allah comme il est cité dans les hadiths du prophète Muhammad alayhi salât wa salam , ne soyons plus étonnés, mais plutôt patients et intelligent, sa va de plus en plus dégénérer, mais al hamdoulilaah viendra un moment où on va tous les remettre à leur place par la grâce d’Allah, et on sera vainqueur insha’Allah. Certaines personnes me prendrons pour une folle ou quoi mais subhan’Allah tout est là, dans les textes. Allah est avec nous ! Allah ma3a sabirin !

« On souffre, on souffre, mais patience » 

« l’étendard noir flottera bientot inshallah »

« faut en chopper un et legorger devan ces pote voila la solution faut chasser les chasseur jinvite tou les musulman a partir en chasse et faire des exemple ,mais malheuresemen le musulman de france est trop attacher a son confort et ne veut pas de probleme qu ALLAH nous guide ».

Mais pour les menteurs, les vendus du PS, les méchants ce serait nous…

En guise d’épilogue à cette lamentable histoire, nous apprenons que le mari étrangleur vient d’être relâché à seule fin d’éviter une nouvelle nuit d’ardeur communautaire. Et oui, pas de fermeté qu’il a dit Cambadélis ! Mais on nous rassure, le monsieur (apparemment un converti répondant au prénom de Michaël et dont la femme serait également convertie… les convertis sont la crème de la crème…) se porte sur ses deux jambes, bien qu’il se sente « fatigué et diminué ».

Bah, patience Michaël, encore quelques heures avant ta prochaine orgie !

Caroline Alamachère

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article