Un recruteur sévit dans la prison de Mons: il veut que les détenus le suivent dans l'Islam radical.

Publié le 13 Août 2013

Source Capital-belge.be

La prison de Mons est confrontée depuis un mois à une situation qui risque de déborder à tout moment. Un détenu, cité comme le meneur, y organise des appels et prières collectives au sein du préau. Une situation pourtant interdite au sein de l’établissement pénitentiaire. Une vingtaine de détenus refuse ainsi d’obéir aux ordres donnés par les femmes. Selon nos infos, le personnel a reçu pour ordre de photographier et d’identifier toutes les personnes qui participent à ces pratiques…

Eric Ghislain

 

Un certain K., dont nous ne citerons volontairement pas le nom, (Amusant cette auto censure. Gageons que s'il était de souche...) tenterait d’imposer sa loi au sein de la prison de Mons où il est actuellement détenu. L’homme, «  barbu comme Ben Laden  » comme on nous le décrit, est parvenu en un mois, depuis le début du Ramadan précisément, à convaincre une vingtaine de détenus de lui obéir et de le suivre dans sa pratique d’un Islam radical. Il appelle même au boycott de l’imam dont le travail consiste à rendre visite aux prisonniers.

Et le «  barbu  », va plus loin : il considère que seuls ses appels à la prière sont à suivre. Des appels pourtant interdits au sein de l’établissement pénitentiaire. Mais K. n’en a que faire.

À la prison de Mons, où le climat est donc tendu entre des détenus qui imposent leurs pratiques au préau et des agents qui doivent avant tout veiller à la sécurité, on nous rapporte aussi que plusieurs détenus se seraient récemment convertis à l’Islam radical. Une situation qui n’arrange rien.

Puisque l'on vous dit que l'islam est "gentil", d'amour, de paix et de tolérance...

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Marie-claire Muller 15/08/2013 21:54


La mosquée salafiste de Vénissieux visée par le caporal aurait dû fermer dès 2004 pour extrémisme.


Pourquoi la mosquée Forkane n'a-t-elle pas été fermée dès 2004 lors de l'expulsion de son imam
ultra-dangereux?


Au lendemain de l'arrestation d'un militaire qui envisageait de tirer
sur la mosquée Forkane de Vénissieux, et peut-être, plus inquiétant, sur ses fidèles, il faut préciser l'orientation idéologique de l'établissement.


L'AFP précise (dépêche
du 12/08) l'orientation salafiste du lieu : "C'est là que l'ancien imam de Vénissieux, Abdelkader Bouziane, officiait avant son expulsion et sa condamnation par la
cour d'appel de Lyon à six mois de prison avec sursis en 2004, pour des propos favorables au châtiment corporel des épouses infidèles."


Mais l'ancien imam de la mosquée (qui y est regretté) ne fut pas seulement expulsé pour ces
propos.


Le 26 février 2004, un arrêté d'expulsion, mentionnait que l'imam Bouziane portait
« atteinte à l'ordre public, du fait de son activité doctrinale salafiste». Cet arrêté pris par le ministère de l’Intérieur Nicolas Sarkozy invoquait « l’urgence absolue » et
« la nécessité impérieuse pour la sûreté de l’État et la sécurité publique », pour faire usage de cette procédure qui permet de passer outre certaines règles de protection des
étrangers, car l’imam, appelait « ouvertement à la violence et à la haine » et apparaissait comme le « principal vecteur de l’idéologie salafiste dans la
région lyonnaise », en lien « avec des éléments très déterminés de la mouvance intégriste islamiste (…), en relation avec des organisations prônant des
actes terroristes ».


Dans leur livre "Ben Laden, la destruction programmée de l'Occident" (Picollec, 2004), Roland Jacquart
et Atmane Tazaghart décrivent le quartier des Minguettes -dont la mosquée Fokrane est le nouveau pivot- comme d'un "foyer de l'islamisme radical" dont sont issus nombre de djihadistes
des filières tchétchènes et afghanes (page 278). 


La mosquée a été agrandie en 2006, grâce à l'action du président du Conseil Régional du
Culte Musulman, Azzedine Gaci. Ce dernier qui signa le protocole d'accord de rénovation de la mosquée avec la mairie, est membre
de la sulfureuse fédération de l' UOIF issue des Frères Musulmans (courant
dit "salafiste réformiste") dont six prédicateurs invités au congrès de 2012 furent interdits de séjour. Nous renvoyons à
notre article de l'époque qui présente ces guides spirituels (pour l'UOIF), qui enseignent de tuer pêle-mêle Juifs, apostats, homosexuels,
et annoncent la conquête islamique de l'Europe.


L'invité vedette du congrès 2009 de l'UOIF était Tareq Al-Suwaidan, chef des Frères Musulmans kowétiens,
qui s' y était distingué pour avoir rappelé la "prophétie" de la future prise de Rome par Mahomet, devant suivre celle de Constantinople...(relire
notre alerte co signée par les plus grands islamologues) 


Nous insistons sur la nature de l'UOIF car la mosquée de Libourne attaquée par le même caporal l'année
dernière en est aussi membre.


Faut -il attendre que, comme en Tunisie actuellement, des centaines de mosquées soient
noyautées par les salafistes qui les transforment souvent en dépôts d'armes (voir L'Humanité du 07/08/2013) ?


Une mosquée algérienne


La mosquée fut inaugurée dans sa forme rénovée par le consul d'Algérie, en plus du
responsable local de l'UOIF Gaci qui lui aussi est algérien ! Il faut rappeler que l'Algérie, en vertu de
ses lois de
mars 2006, punit jusqu'à 5 ans de prison et 10 000 euros d'amende les chrétiens qui font de l'apostolat sur ses terres !
Azzedine Gaci, ami du cardinal Barbarin, ne s'en est jamais plaint. Et le pays de Gaci
applique rigoureusement la loi en

aupied 13/08/2013 15:21


eh aprés on dit que c'est le fn qui emmerde ? mais que font les matons dans cette prisons ? ils applaudissent ?? quand allons enfin nous débarrasser de toutes cette vermines qui passe leur temps
a nous envahir et nous emmerder , le gouvernement va t-il enfin se bouger les fesses , au lieu d'allez pavaner a droite et agauche ?????

LA GAULOISE 13/08/2013 14:18


AMIS RESISTANTS  N OUBLIEZ PAS DE SOUHAITER LES 51 ANS DE NOTRE CHER MINISTRE VALLS ! ! !

marie-plume 13/08/2013 13:16


Et est-ce que tonton "inacceptable" est averti de cette entorse au bon fonctionnement de la dite-prison? Est-ce que les gardiens ont fait part de ces agissements intolérables, et en pure
contadiction avec le règlement intérieur de la prison, auprès de leurs supérieurs? Lesquels ont-ils fait remonter leurs justes inquiétudes auprès du Préfet?  Comme de coutume, rien ne filtre
du côté de la presse ...nationale? Que font nos journalistes, et nos pigistes en mal de travail? 


 

mika 13/08/2013 13:01


Les musulmans de Belgique vont EXPULSER les Belges qui s'opposent à la shariah et à la burqa


 


https://www.youtube.com/watch?v=_ytv6tmf6a0