Un sadomasochisme blanc qui s'ignore ou racisme sournois et quotas rampants…

Publié le 31 Août 2013

Par Michel Cardoz

Le futur et talentueux directeur du Ballet de l’Opéra de Paris (prise de fonction en octobre 2014) « ne comprend pas qu’aucun danseur de couleur ne fasse partie de cette grande compagnie ». N’importe quel chorégraphe ou metteur en scène au théâtre a le droit d’avoir envie de tel ou tel danseur ou tel ensemble de danseurs et danseuses ou comédien(ne)s pour le ballet ou la pièce de théâtre qu’il (ou elle) chorégraphie ou met en scène. Voyez que je prends des précautions pour exprimer mon respect de la liberté de création.

Mais la déclaration de Benjamin Millepied glisse sur un autre registre, me semble-t-il…

La France, à la différence des États-Unis, est un pays où le communautarisme est banni au profit de l’unité de la nation (une et indivisible), où les quotas sont également bannis dans tous les ordres de l’activité humaine. On peut même soutenir que les lois les plus récentes sur la parité homme-femme en politique, ou dans la vie civile, ne sont pas une politique de quotas, mais relevant de la simple justice, tenant compte d’un genre humain composé de femmes et d’hommes, ces derniers se taillant la part du lion dans toutes les sphères du pouvoir.

Pourtant, notre société pratique à l’évidence des quotas rampants. Feuilletons télé, personnels visibles à l’antenne en sont une preuve qui ne dit pas son nom. N’importe quel ministre de l’Intérieur a envie, a eu envie de nommer quelques préfets ou sous-préfets issus d’une immigration récente ou ancienne, mais visible. On appelle çà la « diversité ». Quelle hypocrisie !

De telles pratiques, de telles envies rampantes dispensent de se demander pourquoi l’inégalité est cultivée dans notre société sur des bases sociales et économiques. Et par exemple, pourquoi il y a si peu d’élèves « de couleur », pour reprendre le vocabulaire de Benjamin Millepied, dans les centaines de cours de danse, dans les dizaines de classes de conservatoire qui assurent la formation des pépinières de candidats possibles aux ballets les plus prestigieux…

Une journée « portes ouvertes » du Ballet de l’Opéra de Paris à Aubervilliers, à Saint-Denis ou Montreuil-sous-Bois (capitale du Mali) serait plus efficace (pour satisfaire Benjamin Millepied) qu’une politique de quotas…

Ou alors on entendra un jour un imbécile se demander pourquoi il y a si peu d’athlètes « de couleur pâle » sur les podiums des Mondiaux d’athlétisme… Des quotas sur les pistes de vitesse ? Imbécile, vous dis-je…

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

DURADUPIF 01/09/2013 18:15


Il s'imagine que la minorité visible, de différentes couleurs, et si elle est islamisée va singer les blancs dans dea activités d'où la "virilité" masculine(non apparente) est absente, que daible
! Faut lire le coran pour comprendre cette religion, qui ne se réclame de rien, pour savoir qu'elle n'a qu'un seul crédo : le COMBAT contre les autres, contre TOUS les autres. C'est une religion
virile, Monsieur Le Directeur et qui ne fait pas dans la dentelle elle. De grâce ne cherchez pas ailleurs ce que nous avons chez nous de qualité.

FRANHENJAC 31/08/2013 23:28


Monsieur Millepied... c´est mille pieds au cul qu´il vous faut !

marco 31/08/2013 20:18


Peut-être avez vous remarquer que dans bien des sports les "issus de la diversité "sont aux abonnés absents:natation cyclisme de haut niveau ski,volley tennis(1 ou 2?)rugby(2 ou 3)etc....je pense
que ces femmes et hommes de la diversité préfèrent les sports qui rapporte--le foot par exemple et sans trop se fatiguer voulez-vous!

mika 31/08/2013 19:02


Ce bobo d'opéra de Benjamin Millepied devrait savoir, lui qui est marié avec l'actrice américaine Nathalie Portman, que dans le cher
pays de son épouse c'est pire qu'en France. Il y a 1 seule danseuse étoile noire pour 300 millions d'âmes.


 


http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=R6YSbHa2gSY

Epicure 31/08/2013 18:40


Comment vous ne savez pas? Tout le monde a 140 de Quotient Intellectuel....et il SUFFIT de lui donner l'occasion de s'en servir pour qu'il parvienne aux plus hauts niveaux de la société?!


Tout le monde aussi est excellent au Sprint même s'il n'a pas les gènes codant le métabolisme du muscle au sprint...


Allez, attendez un peu ! et la génétique va remettre tout le monde a sa place. Inexorable.: mes gènes sont ceux d'un NON-Sprinter.....et je me suis aperçu de cela voici 60 ans... au Lycée où,
excellent au demi-fond, je m'écroulais au 60e mètre du Cent Mètres....Blanc comme un linge et longiligne (comme un Kenyan?), je n'ai jamais été bon au grand-fond ni au Marathon non plus...


Les dons et les talents, cela existe....et élimine les moins ou pas doués du tout. Voilà !


Essayez de faire danser les rytjmes africains à des européens du Nord...ils sont vraiment très "rigolos"....