"Un Village Français" Propagande médiatique et instrumentalisation de la Shoah! Par Gérard Brazon

Publié le 28 Mars 2012

 

img062.jpg

 

Et c'est reparti pour un tour! De nouveau, à la veille des élections, la machine à formater le "petit peuple" se remet en route.


Nous allons avoir droit au nom du "devoir de mémoire" au téléfilm franco-français des méchants collaborateurs, des salauds de flics et de toute cette indigne population franchouillarde qui a trempé d'une manière ou d'une autre dans les déportations de juifs vers les camps de la mort.


Non pas que je sois contre le rappel de la Shoah! Je suis le premier à ouvrir ce blog à ce souvenir et à dire l'horreur que m'inspire la Shoah,  cette déportation et l'extermination des juifs. Je veux juste émettre une opinion de citoyen libre de penser que cette volonté de diffuser à la veille des élections le thème de la Shoah n'est pas innocente. Je dirai même que cette programmation est tout simplement indécente. Pourquoi?

Parce que je doute que cette programmation n'ait pas comme but d'influer sur les élections prochaines tout simplement en mettant en avant qu'une partie de la vérité historique.

Parce qu'il ne sera rien dit de la part que prirent les politiques de l'époque.

Parce qu'il ne sera pas dit non plus la part de responsabilité des "pacifistes" qui préféraient être allemands plutôt que de défendre la France.

Parce que l'on  mettra en avant et comme d'habitude la sempiternelle responsabilité des vichystes  sans dire que la plupart étaient issus des radicaux-socialistes et de la gauche du Front Populaire.

Parce que l'on ne dira pas que Philippe Pétain a obtenu les pleins pouvoirs de l'ensemble des députés issus de ce Front Populaire moins 80 courageux.

Parce que l'on ne dira rien comme d'habitude sur cet ancien communiste Jacques Doriot, déçu de ne pas avoir pris la tête du PC et qui fut le créateur du PPF (Parti Populaire Français) et de la LVF (Légions de Volontaires Français) pour combattre contre les troupes de Staline. 

Etc. 

Ce parti pris de programmer un énième  téléfilm sur la déportation et les méchants français met en lumière, à mon humble avis, cette volonté de culpabiliser les français en permanence, depuis près de 60 ans.

Cela fait 70 ans que cette horreur s'est commise. Cette horreur avait la particularité par rapport à celles du passé, d'avoir été industrialisée. Enfants trop jeunes abattus, tri selon le sexe des individus valables selon des critères de rapports possibles, utilisation des cheveux, de la peau, des dents, des vêtements et même utilisation pour des expériences médicales. Les déportés étaient comme des animaux à l'abattoir. C'est en cela que la Shoah est une monstruosité particulière et ne saurait-être un détail.

Pour autant, jamais aucun drame n'a été mis en scène avec autant de régularité et de pugnacité et pendant aussi longtemps que la Shoah! Comme s'il fallait faire expier une faute dont plus personne en France n'est responsable! Idem d'ailleurs pour les allemands et particulièrement pour ceux vivant en France. Certes, il faut rappeler cette horreur, il faut se souvenir que l'homme a pu aller jusque là par idéologie et par racisme, je n'en disconviens pas, mais à ce niveau-là, je crains fort que ce soit l'effet inverse qui se produise!  

D'autant plus à la veille d'élections où toutes les attitudes si ce n'est les idées non conformes à la doxa "droits de l'hommiste"sont jugées soit comme fascistes au minimum mais le plus souvent comme nazis. Ces deux expressions galvaudées sont des armes de destruction aux mains des collabo-islamophiles! 

C'est ceux-là mêmes, qui se sont arrogés le titre de donneurs de leçons alors que leurs partis politiques avaient collaboré avec les nazis pendant la guerre et pour le Parti Communiste jusqu'en juin 1941. En effet, on ne peut plus rien dire sur quoi que ce soit comme l'immigration, l'islamisation, ou l'insécurité sans que vous soyez placé dans la case néonazie.

C'est en cela que je dis qu'il y a instrumentalisation de la Shoah avec un objectif politique en 2012 bien sûr, mais aussi la volonté de poursuivre la diabolisation du Front National qui fait maintenant peur, à travers Marine Le Pen qui souhaite contrairement à son père, gouverner la France! Par peur de perdre les bonnes places dans l'intelligentsia médiatique et politique?  

Cette instrumentalisation n'est pas innocente et se fait, 70 ans après, sur le dos des victimes de la déportation  et des camps de la mort! C'est tout simplement dégueulasse! 

En tant que soutien clair et net de l'état d'Israël, je m'inquiète de cette profusion qui risque fort de se retourner à terme. 

Instrumentalisation, manipulation des masses, sinon pourquoi ne parle-t-on pas des morts  dont la Turquie est responsable avec un ou deux téléfilms par an, de même des séries sur les goulags qui fût un autre système d'extermination mais de classe celui-ci. Des camps de Nasser en Egypte où les juifs égyptiens furent parqués et torturés. Des camps de Pol-Pot qui extermina la moitié de sa population, des millions de morts de Mao, ceux d'Ethiopie et j'en passe…

Je ne crains pas de choquer mes amis israéliens qui ont bien plus de bon sens qu'une partie des juifs de France (pas la majorité heureusement), qui soutient soit les pro-palestiniens, soit la diversité religieuse et le "vivre ensemble" qui les fera fuir ou taire d'ici quelque temps.

Aujourd'hui, les juifs de France n'ont pas à avoir peur des nazis allemands, des SS, des collabos de gauche et de droite de la dernière guerre!  Ils ont à craindre un autre danger tout aussi grave: l'islam radical qui ne leur fera aucun cadeau. Qu'ils soient bien-pensants ou non!

Alors ce soir, comme les autres soirs où s'expose sans pudeur ce drame des juifs déportés, je ne regarderai pas ce téléfilm par respect pour les juifs morts dans les camps. Je ne participerai pas à cette instrumentalisation par les tenants d'une gauche indécente qui utilisent ce drame pour culpabiliser les français et favoriser in fine, leurs idées d'une France multiculturelle, sans âme qui n'aurait comme passé et histoire que la honte permanente de l'esclavage, la colonisation et la déportation! Ce n'est pas ma France des Rois, des Empires et des Républiques. Ma France n'est pas coupable de toute l'horreur du Monde, nom de Dieu!

Gérard Brazon

Cet article est libre de droit et peut être utilisé ou copié dans son ensemble à la condition d'en citer l'auteur et la source: http://puteaux-libre.over-blog.com

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

DUVENDEBOU 29/03/2012 14:11


Bien sur M. Brazon, "ils" ne savent faire que ça, que de l'anti-France. Je ne l'ai surtout pas regardé, ni le documentaire sur la guerre d'algérie (je l'ai faite, j'y était le 21 avril 1961)).
Sachant pertinemment d'avance qu'une fois encore la flagellation contre La France serait au rendez-vous. Un ami, qui ne supporte plus comme moi m'a rassuré et je regarderai ce documentaire
commémoratif sur la guerre d'algérie.