Une leçon de démocratie par Edwy Plénel. La preuve par 9! A mourir de rire

Publié le 12 Avril 2011

            J'ai été atterré par le contenu de l'émission Mots Croisés d'hier soir sur un sujet qui pourtant, était sans aucun doute très passionnant. Le Front National est-il toujours d'extrême droite. 

            Vaste débat qui méritait un minimum de sérieux et de simple justice. C'était trop demander. C'était sans compter sur les gardes rose-rouges de service, prêt à mordre et à pourfendre l'indélicat, la parole déviante, tout ce qui est contraire à la bonne pensée, la pensée juste, la pensée équitable, la pensée humaniste, la pensée socialo-coco-bobos-verte. Bref, la pensée dominante qui fait que vous n'avez aucun droit dès lors que vous ne pensez pas dans le même tonneau.

        Edwy Plénel avec ses yeux rieurs et sa petite moustache est redoutable. C'est le genre de mec qui t'enverrai au poteau en t'expliquant combien tu t'es trompé coco ! Que t'es un salaud, que t'es pas digne de vivre sous le ciel de la pensée parfaite, de la pensée correcte.    Que t'es une merde, un fâcho, que c'est dommage, mais qu'il faut nettoyer la cour socialiste-bien pensance de tous ces détritus droitistes avec un détergeant puissant ! La haine !

      Car elle est là la chienne, elle ne fait pas qu'affleurer chez le petit Edwy. Monsieur Plénel est à deux doigts de la baver sa haine de Robert Ménard. Il s'en prend de la pire manière à cet ex compagnon de route sur les chemins de l'autre extrême. La gauche ! Celle qui peut manifester et casser les vitrines, celle que l'on retrouve à toutes les manifestations "anti capitaliste". Celle qui vous déteste parce que vous êtes bien né ou que vous avez un petit bien, une petite chose grâce à des économies ou en héritage. Celle des "petits branleurs" fils à papa qui se la jouent soixante huitart comme papa et maman mais vivent dans les beaux quartier en détestant la "famille bourgeoise". Celle qui a décidé de trahir les travailleurs français au profit des "déshérités de l'immigration", ce nouveau prolétariat de masse. Trahir des chômeurs de France au profit de clandestins appelés pompeusement "Sans papier". Même George Marchais s'en retourne dans sa tombe! C'est peu de le dire. 

        Alors Robert Ménard se défend, il se défend bien devant l'assaut brutal d'un Edwy Plènel déchaîné qui montre son vrai visage. Le visage de l'intolérance, du fascisme rouge même s'il croit être du bon côté. Chasse le naturel, il revient au galop. Il aurait eu toute sa place aux côtés de Lénine autrefois et qui sait... Staline. Pitoyable Edwy Plènel. Le pire est qu'il était content de sa charge. 

        Alors le Front National? Finalement, pour Edwy Plénel, il n'y a rien de neuf, c'est la faute à la droite. Pour Ariane Chemin, c'est un peu différent, elle regrette que la parole soit plus libre, la pensée plus alerte. Elle regrette le temps ou la chape de plomb du politiquement correct était là qui faisait d'un immigré un intouchable et de l'islam, une religion comme une autre. Sinon... gare à toi. 

     A la sortie de cette émission, je balançais entre deux sentiments: Celui de la satisfaction que le FN les emmerde ces salauds de la bien pensance et celui du regret que la droite n'ai pas su voir dans quel état se trouve l'opinion publique française.

Gérard Brazon

         Sur ce blog, tous mes textes sont libres d’accès. Ils ne sont pas protégés par copyright. Le combat des idées nécessite cette liberté de copier et de diffusion. Pour autant, par simple respect, il vous est demandé de citer l’auteur des articles et de mettre en liens le site. Merci d’avance. Gérard Brazon / http://puteaux-libre.over-blog.com

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis NERI 13/04/2011 19:37



Mais oui "oups" nous en sommes là, plus la peine de parler aux musulmans, quand aux collabos, il viendra bien le moment ou nous pourrons enfin nous occuper d'eux sérieusement


Calimèro à Strasbourg vient de passer au tribunal pour avoir brulé et uriné sur un Coran. Son avocat lui même attaque Zemmour, Christine Tasin et j'en passe . Quand à l'avocat des parties civiles
(lycra et conseurs) , le maire de Schiltigheim (près de Strasbourg) juif de gauche et collabo à fait une plaidoierie  d'une violence extrème. Résultat, tois mois avec sursis réclamés et 1000
euros  d'amende. 


Jugement le 9 mai. Alors rien à faire des Boubakeurs et de ceux qui leur cirent les pompes, c'est Caliméro qu'il faut soutenir et défendre et tous ceux qui bientôt feront de même.   



Loly 13/04/2011 12:01



Des pauvres types, comme cet edwy plénel, ne défendent aucune cause, ils sont seulement du côté "bien-pensant", en réalité ce sont des haineux, jaloux de la popularité grandissante de ces
journalistes qui osent dire haut et fort ce que la majorité du fameux peuple (qu'ils se plaisent à vouloir représenter) pense : ras le bol de cette invasion, ras le bol de ce nouveau peuple qui
ne pense qu'à ses Droits mais jamais à ses devoirs comme le premier de fermer sa G...., de s'adapter de s'intégrer ou de partir...pour ne plus revenir. Pour ma part, à la place de Robert Ménard,
j'aurais giflé cet abruti écumant!!!!! 



oups 12/04/2011 23:57


on attaque toute suite sur les prénoms! Donc parce que certain ne pensent pas comme vous, c'est un musulman qui ne mérite même pas qu'on lui parle. Rousseau doit se retourner dans sa tombe face à
autant de conneries. Tchoubidoubidou


roy 12/04/2011 23:44



T'inquiète Gérard, des "bouba" qui n'ont pas le courage de donner leur  nom y'en a mais derrière toi il y a aussi des Français F.N ou pas qui ont les mêmes idées de la France d'une France
qui ne doit pas décliner.



island girl 12/04/2011 23:35



Tout à fait d'accord avec Francis Neri !



Francis NERI 12/04/2011 19:26



Monsieur Bouba doit s'appeler "Boubakeur" probablement un de ces islamistes infiltés qui pullulent sur les blogs. Pas la peine de répondre à ces "individus" c'est perdre son temps.


Noter juste les adresse IP ...A tout hasard !



Esther 12/04/2011 18:57



Ne criez pas trop vite victoire...Mr Bouba...Nous sommes de nombreux français qui ne votent pas FN...et qui pensent comme G.Brazon...!


La bien-pensance de Gôche....est d'une telle suffisance, qu'elle est entrain de se gonfler comme la grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf hallal...Mais le boeuf hallal va vous
dévorer lorsqu'il aura pris ses marques, sa place et vous vous serez devenus des dhimmis pleurnichards de leur non-reconnaissance envers vos efforts...!


Je serai en état de dhimminitude, sûrement...mais j'en ai l'habitude ...depuis le Ier siècle de cette ère, mes anciêtres ont été chassés de Jérusalem, de la Judée-Samarie...Je
m'adapterai soyez assuré...Vous je ne suis pas sûre... 



henri 12/04/2011 18:24



Pauvre Gérard !


Voyez vous,d'être intègre et droit vous vous faites taxer de FN  !


Pourquoi Seigneur ? tout simplement pârce qu'il y a des  "gens de bien" d'un côté et des connards  de l'autre ! (sans étiquette ceux là !) (si ce n'est "Périmé" )


Bon courage Gérard et bpnne continuation : la voix de la France libre passe par votre clavier ,ainsi que par celui d'autres "amis" !


qui ne sont pas forcèment FN !*


*FN :Front National ( français ! )


 


 



Gérard Brazon 12/04/2011 18:53



Merci Henri. Ce n'est que de la bave puisqu'il n'éclaire pas le débat ni n'ajoute une opinion.



bouba 12/04/2011 18:02



J'aime beaucoup votre façon de justifier votre lent glissement vers l'extrême-droite.


comme c'est beau de voir l'UMp exploser...


Boumm, badaboumm...


alors comment allez vous vous y prendre ?


Attendre les présidentielles et quitter le navire après ?


Arrêter de militer d'un coup et monter une èniemme association bidon pour masquer votre passage au FN ?



Gérard Brazon 12/04/2011 18:51



La différence que j'ai avec vous est que je m'engage. Vous, vous écrivez des commentaires qui ne servent à rien. Uniquement à déverser une petite bile. C'est afligeant "bouba"