Une petite parabole: 7%

Publié le 30 Avril 2011

Parce que j'aime bien les paraboles, j'ai voulu vous faire celle-ci. Celui qui me l'a transmise demande à ce que le titre soit:  7%.

Voici pourquoi:


Un saint homme tenait un jour une conversation avec Dieu... Il lui dit :

- Seigneur, j'aimerais savoir comment est le paradis et comment est l'enfer ?
Dieu conduisit le saint homme vers deux portes.
Il ouvrit l'une d'entre elles et permit ainsi au saint homme de regarder à l'intérieur. Au milieu de la pièce, il y avait une immense table ronde.
Et, au milieu de la table, il y avait une grosse marmite contenant un ragoût à l'arôme délicieux.
Le saint homme saliva d'envie.
Les personnes assises autour de la table étaient maigres et livides. Elles avaient, toutes, l'air affamé. Elles tenaient des cuillères aux très longs manches, attachés à leurs bras.
Toutes pouvaient atteindre le plat de ragoût et remplir une cuillerée. Mais, comme le manche de la cuillère était plus long que leurs bras, elles ne pouvaient ramener les cuillères à leur bouche.
Le saint homme frissonna à la vue de leur misère et de leurs souffrances.
Dieu lui dit :
- Tu viens de voir l'enfer.
Tous deux se dirigèrent alors vers la seconde porte.
Dieu l'ouvrit, et la scène que vit le saint homme était identique à la précédente. Il y avait la grande table ronde, la marmite de délicieux ragoût, qui fit encore saliver le saint homme. Les personnes autour de la table étaient également équipées de cuillères aux longs manches. Mais, cette fois, les gens étaient bien nourris, replets, souriants et se parlaient en riant.
Le saint homme dit à Dieu :
- Je ne comprends pas !
- Eh bien, c'est simple, répondit Dieu à sa demande, c'est juste une question d'habileté. Ils ont appris à se nourrir les uns les autres, tandis que les gloutons et les égoïstes ne pensent qu'à eux-mêmes.

L'enfer est souvent sur terre !


Il est estimé que 93% des gens ne transféreront pas ce message. Si vous faites partie des 7% qui le feront, transférez-le avec le titre "7%". Je fais partie des 7%, et rappelle-toi que je partagerai toujours ma cuillère avec toi (même une grosse louche, à l'occasion !).

Envoyé par un lecteur Laurent Sifferlen

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

james 01/11/2011 09:42



je pense que beaucoup d'internautes n'ont pas eu le reflex de se dire,! oui,mais c'est bien sûr,et j'avoue que,même si dans la vie courante je ne suis pas comme cela,ou alors trés peu,j'ai été
comme le saint,trompé par la parabole,mais que je vais ranger dans le coin de mon coeur,merci.



Loly 01/05/2011 10:11



A Isabelle : rassurez-vous, moi non plus......ni le saint homme!!!!!



isabelle 01/05/2011 06:05



Je dois faire partie des égoïstes, parce qu'à la lecture de l'enfer, je n'ai pas imaginé la solution. Honte sur moi !



Johanny 30/04/2011 19:10



je connaissais la m^zeme, mais avec des chinois qui avaizent des baguettes de deux mètres de long et des bols de riz toujours pleins, mais la parabole est la même !



Loly 30/04/2011 18:44



Complètement dans l'air du temps !



henri 30/04/2011 18:11



Belle parabole en effet.


merci



Johanny 30/04/2011 18:10



c'est exactement ça !