Une caricature de Mahomet par jour. Par Daniel Pipes

Publié le 25 Septembre 2012

par Daniel Pipes - FoxNews.com

Version originale anglaise: A Muhammad Cartoon a Day
Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert

Quand Salman Rushdie s'est moqué du caractère sacro-saint de l'islam en 1989 dans son roman réaliste et magique Les Versets sataniques, l'ayatollah Khomeiny a fait quelque chose de tout à fait inédit et de terriblement choquant: Il a prononcé une condamnation à mort contre Rushdie et contre tous ceux qui étaient liés à la production de son livre. En faisant cela, Khomeiny a cherché à imposer les mœurs et les lois islamiques à l'Occident; nous n'insultons pas le prophète, a –t-il effectivement dit, et vous ne pouvez pas le faire non plus.

Cela a initié une tendance à condamner ceux en Occident considérés comme anti-islam, tendance qui persiste jusqu'à aujourd'hui. A maintes reprises, lorsque les Occidentaux sont perçus comme dénigrant Mahomet, le Coran ou l'islam, les islamistes manifestent, provoquent des émeutes et tuent.

L'édit [fatwa (NDLT)] de Khomeiny a également eu pour effet secondaire inattendu de donner les pleins pouvoirs à des individus - occidentaux aussi bien qu'islamistes – pour conduire la politique de leur pays.

Du côté occidental, Fleming Rose, rédacteur d'un journal, a créé la plus grande crise pour le Danemark depuis la Seconde Guerre mondiale en publiant douze caricatures de Mahomet. Terry Jones, pasteur de Floride, a provoqué la panique pour les commandants américains en Afghanistan en menaçant de brûler un Coran. Nakoula Basseley Nakoula et ses amis ont provoqué une crise dans les relations des États-Unis avec l'Egypte avec une vidéo d'amateur, l'Innocence des musulmans. En publiant des dessins vulgaires représentant Mahomet, l'hebdomadaire français Charlie Hebdo est la cause du fait que le gouvernement français a fermé temporairement les missions diplomatiques dans une vingtaine de pays. Des projets faits par le magazine satirique allemand Titanic pour publier des attaques contre Mahomet ont également abouti à ce que l'on ferme des missions allemandes.

Du côté islamiste, un individu ou un groupe a pris ce qu'ils percevaient comme une offense et cela est devenu une raison pour déclencher une émeute. Khomeiny l'a fait avec les Versets sataniques et Ahmad Abu Laban a fait de même avec les caricatures danoises. Hamid Karzaï a poussé les Afghans à l'émeute à l'occasion des Corans brûlés par les soldats américains et le prédicateur égyptien Khaled Abdullah a transformé la vidéo l'Innocence des musulmans en un événement international.

En bref, tout occidental peut acheter un exemplaire du coran pour la somme d'un dollar et le brûler, tandis que tout musulman disposant d'une tribune peut transformer cet acte en acte offensant et de défi [et qui par conséquent doit être vengé (NDLT)]. Comme les passions surgissent des deux côtés l'occident démocratisé / le monde musulman divisé, les provocateurs occidentaux et les têtes brûlées islamistes se sont trouvés et les affrontements se produisent avec une fréquence croissante .

L'image de 2005 de Kurt Westergaard, représentant Mahomet avec une bombe dans son turban.

Ceci pousse à poser cette question: Qu'est-ce qui se passerait si les éditeurs et les gestionnaires des grands médias parvenaient à un consensus, en disant :«C'en est assez de cette intimidation, nous publierons les plus célèbres caricatures danoises de Mahomet tous les jours jusqu'à ce que les islamistes se fatiguent et ne fassent plus d'émeute»? Qu'arriverait-il si des cas de Corans brûlés se produisaient de façon répétée ?

La répétition n'inspirerait-elle pas l'institutionnalisation, suscitant même des réponses de plus en plus indignées, et offrant un moyen pour les islamistes de passer à la vitesse supérieure? Ou conduirait-elle à la banalisation, à une usure des islamistes, et à une prise de conscience de leur part que la violence est contre-productive pour leur cause?

Je prédis que ce serait la deuxième hypothèse, qu'une caricature de Mahomet publiée chaque jour, ou la profanation du Coran opérée de façon quasi-régulière, rendrait plus difficile pour les islamistes de mobiliser des foules musulmanes. Si c'était le cas, les Occidentaux pourraient à nouveau traiter l'islam comme ils le font pour les autres religions - librement, critiquer sans crainte. Cela prouverait aux islamistes que les Occidentaux ne capituleront pas, qu'ils rejettent la loi islamique et qu'ils sont prêts à défendre leurs valeurs.

Aussi j'implore tous les éditeurs et les producteurs occidentaux: affichez les caricatures de Mahomet tous les jours jusqu'à ce que les islamistes s'habituent au fait que nous transformons les vaches sacrées en hamburgers.

http://fr.danielpipes.org/11968/caricature-mahomet

Il est permis de reposter ou de faire suivre ce texte pour autant qu'il soit présenté dans son intégralité et accompagné de toutes les informations fournies à propos de son auteur, de sa date et son lieu de publication et de son URL 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

LA GAULOISE 25/09/2012 12:05


Un dessin, si caricatural soit il, vaut il autant de massacres? Dans quels autres pays au monde, cela aurait il fini dans de telles bains de sang ?