Une chance d'enrayer la machine socialiste! La cohabitation...

Publié le 11 Mai 2012

Communiqué de presse de Jacques Bompard

Mes déclarations à l’Agence France Presse à propos des binationaux ont retenu l’attention d’une large partie de la presse. J’entends les préciser.

En affirmant qu’un binational ne devrait disposer que d’une demie-voix puisqu’il votait dans deux pays, j’ai voulu souligner le scandale de la double appartenance. En effet, on ne saurait être citoyen de deux nations. Quand je vois, à une semaine de distance, des électeurs se déplacer pour voter à la présidentielle française, puis aux législatives algériennes, je dis qu’il y a quelque chose qui ne fonctionne plus en France.

D’une certaine manière, cette bi-nationalité préfigure la volonté du nouveau président François Hollande d’imposer le droit de vote des étrangers aux élections locales. Avec cette mesure, dans beaucoup de villes, ce sont les étrangers qui feraient alors pencher la balance. Dans quel sens ? On en a une réponse grâce aux sondages ou études qui soulignent le vote à gauche sur-majoritaire chez les immigrés d’Afrique du nord ou subsaharienne. A court terme, sans doute 2020, cette mesure permettrait l’élection de listes et de maires communautaristes et la création d’enclaves sur le sol français.

La seule chance de stopper la gauche sur ce point, comme sur bien d’autres, est qu’elle ne dispose pas d’une majorité des deux-tiers dans le prochain parlement. Il reste donc une chance, une seule, de bloquer ce projet mortifère. Le 10 juin prochain, il ne faudra plus se tromper.

Ligue du Sud
  •  
    • Elire des hommes de bon sens dont le bilan témoigne d’une vraie expérience et d’une vraie réussite
      En campagne électorale depuis début janvier, la candidate de l'UMP aux législatives dans la 4ème circonscription du Vaucluse découvre au fil des semaines le territoire où elle aimerait bien être élue. A chaque fois, c'est l'occasion pour elle d'attaquer Jacques Bompard. La dernière fois c'était à Lamotte du Rhône devan...
    • Journée de rentrée de la Ligue du Sud : Un succès !
      Le théâtre Saint-Martin accueillait, pour la deuxième année consécutive la journée de rentrée de la Ligue du Sud et de l'Esprit Public. Une journée de travail consacrée aux enjeux de l'année 2012, année électorale particulièrement chargée, avec les élections présidentielles et législatives. Jean Vallier a commencé l...
    • Philippe Vardon, Ligue du Sud : ” Nous sommes un rassemblement populaire” (Nice Premium)
      « Philippe Vardon, porte-parole et directeur de campagne de la Ligue du Sud dans les Maritimes s’engage auprès des citoyens. Il dévoile la totalité des points de son programme à Nice-Premium.» par Pauline Arnal - Nice Premium...
    • Le “localisme” et la sécurité comme priorités (Dauphiné Libéré)
      Pour promouvoir sa candidature aux élections régionales en Paca, Jacques Bompard met d'abord en avant ses compétences de "gestionnaire". La tête de liste de la Ligue du sud, ancien élu du Front national, et actuel maire d'Orange (Vaucluse) était à Gap hier pour la présentation de sa liste haut-alpine et de son program...
    • Sondage Le Figaro
      Communiqué de la Ligue du Sud : Ce sondage appelle plusieurs observations. Le premier est le plus évident. Avec 1% d'intention de vote la Ligue du Sud recueille le score normal de toute nouvelle liste apparaissant dans le paysage politique et n'ayant pas bénéficié du moindre passage médiatique. En d'autres termes...
    • Elections régionales : les Identitaires rejoignent la liste « Ligue du Sud » de Jacques Bompard
      ————————– NISSA REBELA – les Identitaires du Pays Niçois ————————– Communiqué du 28 octobre 2009 :: Elections régionales : les Identitaires rejoignent la liste « Ligue du Sud » de Jacques Bompard :: Après plusieurs semaines de rencontres et de discussions, les Identitaires ont décidé de répondre à l’appel lancé ...

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Yves IMBERT 12/05/2012 23:26


C'est exact nul ne peut obéir à deux maîtres.Prétendre le contraire c'est comme de dire que l'eau remonte la pente. Mais les maîtres du révisionnisme et de la manipulation sont de gauche