Blasphème et stratégie de conquête par l'islam. Une citation de Anne-Marie Delcambre. Préface Jenny Dutartre

Publié le 21 Septembre 2012

Un enseignement précieux de Mme Anne-Marie Delcambre répondant à une question sur le présupposé de l’interdiction dans l’islam de représenter l’image du prophète. (Calqué et totalement vidé de sa substance, sur le 2e Commandement dans la Bible de Moïse : (...) Tu ne te feras point d’idole, ni toute image de ce qui est en haut dans le ciel, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux au-dessous de la terre...)

 La guerre de conquête contre Israël et l’occident ne pouvant, par les pays arabes et/ou islamiques, se mener ni se gagner par les armes, n’oublions jamais et ne sous-estimons encore moins leur volonté et le pouvoir de destruction déjà entamé. 

C’est pourquoi j’ai surligné dans le texte l’élément capital : celui du but de l’interdiction du blasphème.

Tous les autres surlignages sont le fait de Mme Delcambre elle-même.

Jenny Dutartre

« Ce n'est pas la représentation de l'image du prophète de l'islam qui pose problème mais...sa caricature. Une hagiographie illustrée serait ...acceptée. Et même une biographie objective illustrée avec art. C'est possible puisque je l'ai fait sans aucun problème (cf "Mahomet, parole d'Allah chez Gallimard qui est abondamment illustré) Les caricatures laides et méchantes ne font plaisir à personne et nos merdias menteurs sont d'une insigne hypocrisie.

Le vrai problème qui est posé reste bien celui du...blasphème.


Peut-on se moquer des religions ? Vous ne trouverez aucun musulman dans le monde qui se moquera de la virginité de Marie ou de la personne de Moïse ou de Jésus. Ils tueront sans état d'âme les croyants juifs et chrétiens parce que, pour eux, ces derniers ont "déformé" les "vraies" écritures", "caricaturé" leurs prophètes qui en réalité sont tous "musulmans"
puisque, dernière religion révélée,  l'islam a parfait les deux autres, et les a rendues caduques et périmées.

C'est comme si vous restiez fidèle au minitel alors qu'internet est là. Pour un musulman c'est être débile que de rester attaché à des religions périmées et déformées.

L'islam, pour eux, est la dernière religion révélée et elle annule toutes les autres. Le vrai judaïsme, le vrai christianisme...c'est l'islam. C'est ce que René Girard et Rémi Brague ont très bien compris et c'est ce qu'un Malek Chabel cherche à tout prix à cacher en noyant le poisson.

L'islam est terrifiant pour les autres religions....car il les nie. C'est ce que le père Moussali ou le père Samuel ont eux aussi très bien compris- et ceci oblige les musulmans à vivre dans le mensonge (taqiya) en ne révélant pas le vrai projet de l'islam. 

Avec l'islam, judaïsme et christianisme n'ont plus ni origine ni identitéLe "vrai' judaïsme non déformé, le "vrai" christianisme non déformé...c'est l'islam, religion suprématiste qui a avalé tout ce qui était avant elle. »

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 21/09/2012 17:18


L'ennui c'est que l'islam les a complètement dévoyées en leur substituant des canons diaboliques qui prônent le crime pour imposer ses croyances, la torture et la mutilation comme moyens
juridiques, la jouissance comme finalité même céleste qui justifie le Viol et son droit par la lapidation etc ... Qui ne veut pas comprendre et savoir. Sans doute serait-il salvateur d'user des
mêmes moyens pour faire connaître le vrai visage de l'islam à nos ignares de gouvernants  (ou qui faignent de l'être, ce qui est encore pire de traîtrise) .!