Une dénonciation pénale frappe le centre islamique de Lausanne. Il encouragerait à battre les enfants

Publié le 1 Mai 2011

Plainte contre la Mosquée de Lausanne

par Raphaël Pomey - Une dénonciation pénale frappe le centre islamique de Lausanne. Il encouragerait à battre les enfants, juge un mouvement anti-islam.

storybild

L’imam lausannois Mouwafac el Rifaï (à g.) avec des fidèles. (photo: f.cella/24h)

La plainte a été déposée le 2 avril par le Mouvement suisse contre l’islamisation (MOSCI), basé à Orbe (VD). Ce groupe accuse leCentre islamique (CIL) de pousser les parents à frapper leur progéniture pour qu’elle aille au culte, de justifier l’esclavage voire la torture. En cause, un texte en arabe publié sur le site du CIL. Il est l’œuvre d’Abdoullah El Harari, fondateur du courant religieux suivi par la mosquée et mort en 2008 à 98 ans. Il y couche sa conception de «la science obligatoire» pour chaque croyant.

l'imam également pris pour cible

Dans sa plainte, le MOSCI accuse aussi l’imam lausannois Mouwafac el Rifaï d’avoir comparé juifs et chrétiens à des «diables» au cour de prêches, MP3 en arabe à l’appui. Ces documents ont été transmis à la justice. 
Directeur du centre islamique, Mohammed Kaba tombe des nues. «Si un texte note que du temps du prophète, on avait recours à des méthodes coercitives avec les enfants, cela ne veut pas dire que nous les jugeons forcément encore applicables en Suisse.»

«Nous viendrons chez le procureur avec nos enfants battus»

Informé du dépôt de la plainte par «20 minutes», il ironise: «Si nous sommes convoqués par le procureur, nous viendrons avec nos femmes ligotées et nos enfants battus!»

Défenseur du dialogue interreligieux, le Municipal Oscar Tosato (PS) ajoute: «La mosquée est connue pour son islam modéré. Son imam est là depuis des années et n’a jamais posé de problèmes d’extrémisme.» Il loue les liens de confiance établis par le CIL avec le voisinage et les autorités.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

island girl 01/05/2011 21:41



l'islam  ne peut pas etre modéré puisque ses principes ordonnent la guerre islamique contre les "insoumis",stop à la naiveté,l'islam est L'ENNEMI des français ,la sangsue du monde moderne à
combattre sans retenue!



Claude Germain V 01/05/2011 13:10



Honnetement cela en devient tristement comique ,meme pitoyable.Il me semblait que ce genre de chose ne se passait qu'en Occident.Tiens....Tiens.Bizarre .Pas de bobos gauchos à l'horizon , motus.


 


Indonésie : un député d’un parti islamiste anti-porno démissionne,
pris la main dans le sac


Par Melba le 12 avril 2011


Tel est pris qui croyait prendre. L’hypocrisie islamique éclate une fois de plus au grand jour.  





Un membre du parlement d’un parti islamiste à l’origine d’une loi anti-pornographie a démissionné après avoir été pris en train de regarder du porno au Parlement.


M. Arifinto du parti islamique de la “Justice prospère” (PKS) a été photographié vendredi en train de regarder des images pornographiques.


Il affirme avoir ouvert par mégarde un lien dans un e-mail qui l’a conduit à ces images.


La pornographie est devenue un des combats privilégiés de la mouvance conservatrice islamiste sur la scène politique en Indonésie.


“Pour l’affaire médiatique récente en cours, je m’excuse auprès de tous les membres du parti et du Parlement,” a dit M. Arifinto lors d’une conférence de presse.


“Je vais continuer à travailler pour mon parti. Je vais aussi continuer à m’améliorer, par le repentir, par la lecture du Coran et en demandant des conseils.”[…]


S’il est prouvé que M. Arifinto était effectivement en train de télécharger un film pornographique, comme les photos semblent l’indiquer, il pourrait se retrouver inculpé par la
loi promulguée par son propre parti.


Source : BBC extrait traduit par Bivouac-id.



LA GAULOISE 01/05/2011 12:53



Cela vous surprend il réellement?



Charle MartelI 01/05/2011 10:44



Preches normales dans toutes les mosquées,il n'y a pas d'islam modéré,l'islam modéré est une utopie manifeste pour amadouer les occidentaux,on en voit des manifestation quotidienne de par le
mondes dans les pays non musulman