Une école coranique, une de plus! Jusqu'où l'inconscience des pouvoirs publics ira?

Publié le 8 Septembre 2011

Parce que sans doute, les écoles de la république ne sont pas assez islamisées, des écoles aux valeurs de l'islam s'ouvrent en grand nombre.

En Angleterre, les valeurs de l'islam font que les filles ne sont pas traitées de la même manière que les garçons. Des sujets comme la biologie, le sport ne sont pas pratiqués. Les valeurs éducatives musulmanes sont bien connues et je doute qu'il y ait des inspecteurs de l'éducation nationale qui viendront vérifier si les valeurs de la république laïque seront enseignées dans ces écoles. Bref, on continue en haut lieu à faire comme si de rien n'était et on laisse faire l'embrigadement des enfants dès le CP.  

Le plus triste est de trouver des biens pensants qui finalement trouvent que c'est bien comme cet article bien innocent, naïf et stupide du Parisien tend à le prouver ! 

Gérard Brazon

***************************

 

Couverte de tuiles vertes — couleur de l’islam —, l’école est aujourd’hui quasiment terminée à l’arrière de la mosquée de Creil, sur le Plateau-Rouher. Mais le dossier paraît tellement sensible que Benyounes Kaou, président de l’Association cultuelle et culturelle des musulmans de l’Oise (Accmo), qui porte le projet, ne souhaitait toujours pas confirmer, hier, l’imminence de l’ouverture du lieu.

Pourtant, le futur établissement scolaire privé musulman pourrait ouvrir dès lundi prochain.  Les formalités administratives sont loin d’être aisées, car la construction de l’école s’est faite à l’emplacement du parking privé de la mosquée. Et la ville de Creil demande le maintien de ce parc de stationnement de 75 places avant toute ouverture. De son côté, la préfecture précisait simplement hier soir que le dossier était « en cours de constitution et d’instruction ».


Les cours alignés avec le programme officiel. (Totalement impossible en Madrassa)

Mais si elle accueille bien ses élèves dès lundi, cette madrassa, (école coranique ou l’enseignement est basé sur le coran, source de toute chose. On sera loin de l’égalité des sexes et de la liberté individuelle source de responsabilité citoyenne. Note de Gérard Brazon) comme elle est désignée sur le site Internet de la mosquée de Creil, sera la première du genre dans l’Oise. Les préinscriptions se font en tout cas en ligne depuis la fin mai. L’école compte pour le moment six salles. Dans un premier temps, quatre classes seraient prévues : CP, CE1, CE2 et CM 1, avec un effectif maximal de 21 élèves par classe.

Le directeur, issu de la région parisienne, a été recruté, comme les professeurs. Le contenu des cours devrait s’aligner sur le programme officiel, avec une particularité essentielle: l’arabe sera enseigné dès le CP  et les jeunes devraient aussi être initiés au Coran.ce qui prouve l'innocence ou l’inculture du journaliste car l'arabe est apprise à partir du coran. Donc rien d'extraordinaire dans une école coranique. Ndr GB)

 Pour les prières aux heures de cours, les élèves devraient également faire une pause pour la suivre dans leur classe. « Beaucoup de familles souhaitent que leurs enfants maîtrisent l’arabe et apprennent également ce que représente l’islam », explique un membre de la communauté. 
Une bibliothèque,(ou l'on ne verra pas les oeuvres d'Hugo ni d'auteurs français même les plus facile. Ndr GB)  une salle de réunion, une autre pour les professeurs et une cuisine compléteront l’aménagement. Le chantier a été mené avec l’aide de fidèles bénévoles. Il est évalué entre 400 000 et 450 000 €. « Cette école suscite de l’intérêt de la part de la population, expliquait hier Hicham Boulhamane, conseiller municipal de Creil délégué à la politique de la ville. Cet établissement est d’autant plus attendu que les écoles publiques du quartier Rouher sont saturées. Il ne faut pas voir dans cette structure une offre concurrentielle, mais complémentaire. »
L’annonce de ce projet éducatif et confessionnel semble avoir retenu l’attention de la communauté musulmane vivant bien au-delà de Creil. L’Accmo assurait dans le courant février avoir reçu 600 demandes d’inscriptions, mais la réalité des chiffres est impossible à vérifier. L’inspection académique a en tout cas reçu un dossier de création d’école en juin et l’a instruit cet été. L’établissement devrait fonctionner hors contrat avec l’Etat. (Donc le sous titre: "
Les cours alignés avec le programme officiel" est mensonger puisque rien n'oblige une école hors contrat à le faire)

Reste que sur le sujet, les services de l’Education nationale sont tout aussi silencieux que les responsables de la mosquée de Creil. 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article