Une élue UMP condamnée pour détournement de fonds

Publié le 29 Octobre 2012

Prêchi-prêcha

Le jugement a été rendu en décembre 2011 dans la plus grande discrétion. Selon les informations du Canard enchaîné, l’élue parisienne Roxane Decorte a été condamnée à 4 mois de prison avec sursis et 6000 euros d’amende. Son tort? Avoir détourné des milliers d’euros de la caisse d’ARA18, une association d’aide au maintien à domicile des personnes âgées du XVIIIe arrondissement. Comble de l’histoire, Roxane Decorte en était la présidente « bénévole ».

Si l’affaire n’a pas eu de retentissement médiatique, c’est que la conseillère municipale a bénéficié de la « comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) », instaurée par les gouvernements Chirac puis Sarkozy. Cette procédure, qui vise à l’origine à désengorger les tribunaux, permet à l’accusé de négocier directement avec le procureur sa peine lors d’une rapide audience. Aucun procès n’est donc requis.

Roxane Decorte est connue pour avoir été à trois reprises la candidate (malheureuse) UMP aux législatives de la 17e circonscription de Paris.

Source : L’Express ,

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Banro 29/10/2012 21:55


C'est étonnant que la gauche n'est pas monté cette affaire en exergue ?