Une islamisation tranquille au frais des contribuables de Puteaux - Par Gérard Brazon

Publié le 19 Septembre 2014

Madame Ceccaldi-Raynaud Maire de Puteaux invite pour 30 000€, aux frais des contribuables, une délégation de 7 marocains venus de Tanger dont on ignore encore à ce jour, les qualités et les fonctions.

Gérard Brazon interview3Par Gérard Brazon

Ils disent avoir les mains blanches; ils n'ont pas de mains.

Ils disent avoir les mains blanches; ils n’ont pas de mains.

Cette délégation vient dans cette ville des Hauts de Seine afin de signer un « pacte d’amitié » ! Ainsi donc, la ville de Puteaux ayant 43 000 habitants a besoin de signer un « pacte d’amitié » avec une ville de 669685 habitants chiffre établi en 2004.

Mais pourquoi ?

Selon la communication qui est faite par le premier magistrat de la ville, ce serait pour permettre la découverte par les enfants du conservatoire, les douceurs de la musique « Arabo-Andalouse« . Rien que ça.

Mais non, pas seulement et uniquement ça !

Cette musique « Arabo-Andalouse » qui fleure bon le politiquement correct est, nous le savons tous, essentielle pour le développement culturel de nos chères petites têtes blondes et de plus en plus brunes d’ailleurs, doit aussi s’accompagner d’une étude comparative entre la richesse architecturale de Tanger et cette éblouissante, étonnante et quasi magique architecture de la ville de Puteaux, célèbre partout dans le monde et peut-être même sur la planète Mars. C’est tout dire. Mais de qui se moque-t-on ? Des « sans dents », des « illettrés » ? Non, tout simplement des électeurs…

Rappelons que cette ville de Puteaux a le territoire le plus petit du département et que Tanger date de l’ère Gréco-Romaine sous le nom de Tanjis. Autrement dit, la comparaison va être hasardeuse avec une ancienne ville ouvrière longtemps en friche qui s’oriente, grâce à la manne de la Défense, vers une ville résidentielle moderne. Même si cette ville affirme que dans ses hauteurs, des légions romaines y auraient séjournées.

Mais cela ne s’arrête pas là ! Ce serait trop simple. Madame le Maire ne fait jamais les choses à moitié.

Un échange scolaire devrait se faire dans le cadre de ce « pacte d’amitié » entre une école de Puteaux et une école de Tanger autour d »un atelier « d’Arts plastiques » et surtout, des actions « socio-éducatives« .

Verra-t-on prochainement dans les rues de la ville et dans certaines classes, des petites filles voilées de Tanger expliquer les douceurs et les plaisirs du hidjab à leurs petites copines dans les cours de récréations ? Pourront-elles parler aux petits garçons ?

Echange sur « l’art plastique » ?

On pourra toujours faire remarquer qu’en terre d’islam, le culturel et le cultuel ne sont pas divisibles. Que l’islam est un tout. Madame le Maire le sait-elle ? Son fils Vincent Franchi-Ceccaldi, adjoint chargé de la culture entre autres, le sait-il ? Je ne leur ferai pas cette injure.

Savent-ils par exemple que la majorité des peintres ayant célébré Tanger sont des occidentaux Que Tanger a été révélé aux peintres européens par Eugène Delacroix à la fin du XIXème siècle.

Sachant que l’islam n’est pas divisible et que ce système est à la fois politique, juridique, social et interfère en tout dans la vie publique et privée, du lever au coucher de l’individu et jusque dans les toilettes, on peut craindre que « l’Art plastique » sera aussi islamique.

Des actions socio-éducatives ?

Qu’y a-t-il derrière ce phrasé alambiqué ? Quelles actions éducatives va-t-on enseigner aux enfants de Puteaux ? Les joies et la tolérance de la société arabo-andalouse qui a imposé la dhimmitude aux chrétiens et aux juifs, la mort aux mécréants ? Va-t-on enseigner que la cathédrale de Tolède a sur ses façades, en souvenir, pour ne jamais oublier l’islam, les chaînes des esclaves chrétiens de cette société islamique si tolérante ?

Il est clair que ces actions éducatives doivent être cadrées si ce n’est encadrées. Dans une ville qui subventionne largement l’islamisation en louant pour seulement 1000 € charges forfaitaires comprises, un espace de 1245m2 à l’association islamique de Puteaux, il convient d’être plus que méfiant.

Un adjoint au Maire en pleine réflexion.

Un adjoint au Maire en pleine réflexion

Je vous encourage donc à le faire savoir auprès des services de la Mairie et dire ce que vous pensez de cet état de chose.

Mairie de Puteaux – 131 Rue de la République, 92800 Puteaux, France
+33 1 46 92 92 92 – Pour écrire au Maire:http://www.puteaux.fr/Formulaires/Ecrire-au-Maire

Ainsi donc, un Maire de droite, inscrit à l’UMP, amie personnelle de Nicolas Sarkozy va dépenser 30 000€ pour recevoir la bonne parole marocaine sous le prétexte de culture. Au nom d’un hypocrite et politiquement correct « vivre ensemble », cette municipalité va donc dépenser la valeur de 25 Smic pour recevoir nos amis et finalement très onéreux marocains pendant 4 jours. A ce prix, on peut imaginer qu’ils logeront dans des hôtels de luxe de la Défense. En cette période de vache maigre pour tous les contribuables, c’est ceux-ci qui apprécieront…

Gérard Brazon 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Repost 0
Commenter cet article

Marie-claire Muller 22/09/2014 18:01


Francaisdefrance's Blog


19/01/2014


A quand la rebellion pour de bon?


Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 21:57



 





M.MOHAMED a honnêtement déclaré à la Préfecture son statut : musulman, il a deux femmes…
La Préfecture d’Évry a accepté (grâce au regroupement familial) que sa première femme – légitime – le rejoigne en France avec ses 8 enfants sans leur délivrer de carte de résidence. Mais il a
aussi avec une deuxième femme (concubine de nationalité algérienne) 8 autres enfants tous nés en France, ils sont donc Français.
Du coup, bien que n’ayant pas de papiers, elle ne peut pas être expulsée…


A ) ÉTUDE DE LA SITUATION DE LA 1ère ÉPOUSE ( la légitime) : Mr MOHAMED et Mme Raïssa n°1 : avec ses 8 enfants :
1) 978,08 euros d’allocations familiales tous les mois
2) 2 allocations pour jeune enfant : 323,32 euros
3) allocation logement : 300 euros
4) le RMI pour un couple : (626,82 euros) + 8 enfants (1337,20 euros) soit: 1 964,02 euros
5) allocation de rentrée scolaire pour 4 enfants : 85,87euros/mois.
Au total Mr MOHAMED et Mme n°1 touchent :
Allocations familiales: 978,08 euros
A.P.J.E.: 323,32 euros.
Allocation logement : 300,00 euros
RMI : 1964,02 euros.
Allocation de rentrée scolaire 85,87 euros.
Soit un total mensuel de 3651,29 euros

B) ÉTUDE DE LA SITUATION DE LA 2ème ÉPOUSE (concubine) :
Cette deuxième femme n’est, en fait, pas une épouse en droit Français, elle est considérée par la C.A.F…
Comme un "parent isolé"!
Elle touche donc :
1) l’API qui s’élève à 707,19 euros pour un parent seul avec 1 enfant auquel on ajoute 176,80 euros par enfant supplémentaire (7 x 176,80 euros en plus). Soit un total de 1944.79 euros.
2) Toujours pour ses 8 enfants elle touche chaque mois en plus : 978,08 euros d’allocations familiales.
3) Comme elle a 2 enfants de moins de trois ans, elle a donc droit à l’A.P.J.E : 161,66 euros x 2 soit 323,32 euros.4
4) Comme parent isolé : allocation logement, à la louche plus ou moins 300 Euros.
5) Avec 8 enfants, elle n’a pas le temps de travailler, d’autant plus que son mari pense qu’il ne faut pas qu’elle travaille avec des hommes, parce qu’elle pourrait être tentée par l’adultère…
Donc elle touche le RMI soit pour une personne seule 417,88 euros + 167,15 euros / enfant. Soit au total 1755,08 euros.
6) Elle a 4 enfants en âge d’être scolarisés : Allocation de rentrée scolaire soit un montant mensuel de 85,87 euros.


Ce qui nous fait au total, rien que pour Mme MOHAMED n°2, la somme mensuelle de :
API: 1944.79 euros.
Allocations familiales: 978,08 euros
A.P.J.E.: 323,32 euros.
Allocation logement : 300,00 euros
RMI : 1755,08 euros.
Allocation de rentrée scolaire 85,87 euros .
Soit un total mensuel de 5387,14 euros


AINSI AU TOTAL TOUS LES MOIS, IL EST VERSE SUR LE COMPTE DE CE PAUVRE M. MOHAMED, QUI NE TRAVAILLE PLUS DEPUIS LONGTEMPS,


LA MODESTE SOMME DE : 9038,43 euros / mois. !!!!!!


Et Monsieur MOHAMED, bien sûr, ne paye pas d’impôts puisqu’il n’a AUCUN REVENU… ne paye pas le loyer de son HLM puisque, avec 16 enfants il ne peut être expulsé, ni la cantine scolaire, ni les
colonies de vacances, ni… ni… ni…


Françaises, Français, Mesdames, Messieurs, méditez, pestez, hurlez… Mais surtout continuez à bosser dur, car il faut payer !!!
Si vous êtes salarié, RMISTE, chômeur ou retraité ce n’est pas la peine d’aller défiler pour avoir un meilleur salaire, allocation ou rente, tout le monde s’en fiche…
Ce n’est pas vous qui brûlez les voitures donc vous n’effrayez personne (ce sont les enfants de MOHAMED qui les brûlent ! )


Faites suivre ce message, que les contribuables de la France entière et donc, les futurs électeurs le sachent bien.


Les droits de l’homme qu’ils appellent ça… Tous égaux… enfin presque…


ELLE N’EST PAS BELLE LA FRANCE ?" src="https://scontent-b-lhr.xx.fbcdn.net/hphotos-ash3/s403x403/1013676_10203076475652367_1333213371_n.jpg" width="302" height="403" />

Marie-claire Muller 20/09/2014 15:07


Pourquoi la DGSI a-t-elle peur de dévoiler un rapport sur la radicalisation de l'islam en France ?



Article | 19. mars 2014 - 9:46





Patrick Calvar, patron de la DGSI. D. R.




La journaliste Anne Bénédicte Hoffner, qui travaille pour le compte du journal La Croix, a été interrogée, pendant deux heures, hier mardi, par la Direction générale de la sécurité
intérieure (DGSI, ex-DCRI), et pour cause. Cette direction veut savoir comment cette journaliste s’est procuré le rapport confidentiel sur la radicalisation de l'islam dont elle a publié
quelques extraits dans son article du 28 janvier. Le rapport en question a été remis au gouvernement français le 30 octobre par Yann Jounot, directeur de la protection et de la sécurité de
l'Etat, intitulé «prévention de la radicalisation» et qui dresse un constat alarmant sur les dangers de la radicalisation de certains jeunes Français ainsi que du départ de certains d'entre
eux pour combattre en Syrie. Egalement, ce rapport critique sévèrement les dispositifs mis en place pour prévenir des risques d’un tel danger. Le premier constat de ce rapport est que la
France «est très démunie quant au repérage» des jeunes radicaux dont la situation socioéconomique est fragile et sur lesquels de fortes pressions psychologiques sont faites. Selon la
journaliste, le rapport s’est appuyé sur des études faites chez les voisins de la France, puisqu’aucune recherche n’a été faite sur ce sujet. Bien que le rapport indique qu’«aucune religion
ni idéologie ne sont épargnées», citant, par la même, le terrorisme d’extrême droite en Norvège ou l’extrémisme néonazi en Suède et en Allemagne, il n’en demeure pas moins que l’islam radical
reste le phénomène le plus inquiétant pour la France. Le rapport indique que les services concernés ne «disposent» pas de critères communs de détection et qu’aucune «stratégie de prévention»
n’existe à l’égard de personnes détectées pour les aider de sortir du processus. Le rédacteur du rapport n’a pas manqué de fustiger le Conseil français du culte musulman, regrettant «qu’il
n’ait à ce jour jamais été impliqué» alors que selon lui, la radicalisation religieuse devrait constituer une «priorité» pour lui. Près de 700 Français voulant partir pour le djihad sont sous
la surveillance des services de renseignement, avait déclaré, récemment, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, mais ce sont ceux qui sont revenus sur le sol européen qui donnent le plus
d’inquiétude.
Mohamed El-Ghazi


L'EN SAIGNANT 19/09/2014 17:25


Depuis Giscard inclus la France n'est dirigée que  par des TRAÏTRES et des VENDUS AUX ARABO-ISLAMISTES. Tous PLEINS AUX AS, Ils ont dû en être récompensés par la BANDE ..!. Pauvre FRANCE
pauvres NOUS .! 

lombard 19/09/2014 16:32


bonjour 


la gabegie UMPS continue donc !!il est navrant de constater les compromissions du groupe socialiste à valider le 4eme gouvernement (tout de meme)afin de garder leurs petits pouvoirs respectifs
sans remord pour l'abandon total de leurs electeurs... ainsi que de la france .