Une "ligue musulmane" veut faire taire Valeurs-actuelles. Atteinte à la liberté d'expression - par Gérard Brazon

Publié le 28 Septembre 2013

Gérard Brazon2  Par Gérard Brazon Pour Riposte-Laïque

Nous sommes arrivés à un nœud dans les discours sur la liberté d'expression. Les uns pensent comme moi que la liberté d'expression doit-être totale car elle participe à la démocratie et d'autres, ont des arrières pensées et affirment de facto que le peuple est trop idiot. Les mêmes considèrent que le peuple n'est pas mature, n'est pas instruit, n'est pas cultivé, est incapable d'analyser et de comprendre et donc, qu'il faut filtrer l'information, l'orienter, le guider. En fait, ces liberticides ont un parfait mépris du peuple.

Que pensez de ces récriminations de la LDJM (Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans) qui conteste les capacités de compréhension des français et affirme à travers son action qu'il ne faut pas... informer.

Valeurs Actuelles, un hebdomadaire sur papier et sur internet d'information libre, pose les vraies questions de fond et n'hésite pas à poser aux différents gouvernements les vérités sur l'immigration de repeuplement, sur l'islamisation à long terme et la déliquescence de notre société sur tous les plans comme, la sécurité mais aussi l'économie.

La LDJM souhaite le délit de blasphème et utilise pour cela les lois liberticides (Gaysault, Pleven, Taubira) promulguées par la gauche et jamais remis en cause par ceux qui se prétendent de droite. Au passage, nul parmi la bien pensance,  n'a fait d'allusion au mot ligue qui dans le vocabulaire de la gauche signifie de facto fasciste. Mais c'est un détail au regard du contenu de cette ligue.

Voici ce qu'elle écrit ou si je puis dire ce qu'elle répand comme haine de la liberté d'expression dans ces différents écrits:

La LDJM condamne fermement le dernier magazine Valeurs actuelles et va poursuivre son directeur de publication. Les médias, c’est-à-dire l’ensemble des moyens de diffusion de l’information, sont un outil d’expression essentiel pour les acteurs démocratiques et jouent un grand rôle dans la formation de l’opinion publique. Plaçant certains débats sur le devant de la scène, ils peuvent aussi en occulter d’autres. Ils sont donc soumis à une éthique : Exactitude de l’information, Respect de la vie privée, Vérification des sources...

On notera comme je l'écrivais plus haut que l'information, dans son esprit est une formation de l'opinion publique et qu'elle doit-être soumise. A qui donc ? A quel Maître, quel Ayatollah ? Les citoyens éclairés qui écoutent les divers journaux télévisés de France Télévision et de TF1 le savent bien. Il n'y a pas d'informations véritables et dignes de ce nom dans le torrent javellisé de l'information que ces médias diffusent. Les citoyens éclairés vont sur le net, sur Riposte-Laïque ou lisent des journaux écrit comme Valeurs Actuelles pour avoir une vraie information.

La LDJM constate que la presse a malheureusement mis de côté son rôle premier qu'est celui de l'information (formation, éducation ?) pour faire place à celui de la propagande créant ainsi dans la plupart des cas de manière volontaire des amalgames honteux, avec des propos, images, documentaires qui tombent de plus en plus souvent sous le coup de la loi (incitation à la haine)

Dans ces propos lamentables, nous pouvons relever que la liberté d'expression qui est la base, l'essence, le cœur de notre lutte est jugée comme de la propagande lorsque celle-ci est contraire aux diktats islamistes. car enfin, jamais cette ligue ne proteste lorsqu'il s'agit de dénoncer les dégradations de cimetières et  d'Eglises en France. Des dégradations bien plus nombreuses que celles ayant lieu contre les tenants de l'islam. Son discours comme son titre n'a qu'un seul but: la défense des musulmans. L'assassinat de chrétiens dans le Moyen-Orient n'est pas son sujet de préoccupation premier, alors même que nous, nous soulignons sans cesse nous basant justement sur les faits, sur ce qui se passe dans tous les pays où des femmes et des hommes subissent la charia ou la loi islamique comme source première des lois. Personne ne peut nous faire le procès d'être anti musulman puisque notre propos ne s'adresse pas à l'individu, au croyant mais au système islamique issu de l'islam. Mieux, en quoi y aurait-il incitation à la haine raciale à propos d'une religion dont les croyants sont issus de peuples et d'ethnies différents.

Nous voyons bien que ces gens-là ne défendent pas la liberté d'expression mais souhaitent faire taire toute personne qui émettrait une critique sur l'islam.

La liberté de la presse, les accusations d'amalgames ne sont que des prétextes, des artifices, de l'enfumage. Le but réel est d'installer dans les têtes des français la peur judiciaire pour cause d'islamophobie, cette réaction saine d'une société malade par rapport à ce système totalitaire qui régit tous les  individus sous sa coupe y compris dans ses toilettes et les chambres à coucher.  Sans compter le refus de prendre en compte les droits de la femme en tant qu'être naît libre et égaux en droits.

Valeurs Actuelles est l'un des rares journaux écrit à se battre pour la liberté d'expression? On peut sans doute y ajouter Charlie Hebdo avec toute fois un bé mol par rapport à son discours de faux-cul face à l'islam totalitaire. Un discours certes courageux à travers les caricatures et un autre relevant de la repentance et de l'excuse. On peut aussi quand même regretter qu'un Canard Enchaîné oubli de considérer que le voile n'est pas qu'un simple fichu sur la tête. En d'autres temps, ce journal a su être un journal de la résistance. Mais les journalistes d'aujourd'hui, ne sont manifestement pas ceux d'hier.

La LDJM condamne fermement ce comportement et invite toutes les citoyennes et citoyens à signaler tous dérapages au pôle média LDJM en vue d'un examen de ladite publication afin d'engager des poursuites pour faire cesser ces discours haineux (…).

La LDJM appelle à la délation comme au bon vieux temps de l'occupation. A décharge, Manuel Valls a ouvert un site pour faciliter justement la délation. Le gouvernement nous appelle comme le fait la LDJM, à dénoncer le résistant, à baver les rancunes, à vomir les oppositions. Pauvre France…

Tous les citoyens éclairés, peuvent constater que les chiens ne font pas des chats et que le socialisme reproduit sans arrêt le même schéma. Vous le peuple, vous avez besoin d'un guide suprême, de journaux d'éducation et de formation afin de devenir des citoyens modèles  des citoyens nouveaux,  sans cervelle, sans réflexion et obéissants. Au nom de la liberté et de l'humanisme bien sûr ! Cela ne vous rappelle rien ?

Gérard Brazon      (Puteaux Libre)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

pouf 28/09/2013 21:05


@ marie-plume


Sauf que là, c'est un président de la République...et pas Monsieur tout le monde...et donc son comportement anormal par rapport à cette République du fait que tout ce monde vivait aux frais de
l'État, était à porter à la connaissance des électeurs et ensuite, ceux-ci décident ! Chacun vit sa sexualité comme il veut, sa vie privée ne nous regarde pas mais si celle-ci a une incidence sur
notre pays, il en va tout autrement, du moins à mon avis. Aurait-il été réélu ? Donc les journalistes ont manqué à leur devoir d'information ! Jean-edern Hallier allait "causer", peut-être de
cela, dommage, il est mort...sans témoin...


PS : aucune rancune = ici, c'est la libre expression, il me semble.

marie-plume 28/09/2013 18:02


...Je persiste concernant "Le Canard Enchaîné"- je ne fais pas de prosélytisme par ailleurs, que cela soit bien clair!,-mais la vie privée n'est pas du domaine politique et un journal, quel qu'il
soit, n'a pas vocation à révéler des secrets d'alcôve, cela est strictement interdit! Pour ce genre de choses il y a une autre presse qui fait florès, et elle ne se prive pas d'accrocher le
lecteur avec ses UNE!, donc on peut librement choisir selon ses goûts, ou sa fibre politique. Sans rancune!  

pouf 28/09/2013 16:07


Pas d'accord ! Les journaux d'aujourd'hui et d'hier ne sont pas des modèles d'information et ne me parlez pas du "Canard enchaîné" qui n'a jamais rien dit alors qu'à l'Élysée, on avait un
président avec femme, maîtresse et fille cachée... Tous les journalistes le savaient. Alors ne me parlez pas de journaux dignes de ce nom ! Et que nous cache-t-on aujourd'hui ?


J'attends avec impatience de voir les premières émissions de la télé libre "Notre antenne", qui devrait voir le jour prochainement et au plus tard fin décembre.


 


 

marie-plume 28/09/2013 15:50


Achetons, et offrons à celles et ceux qui ne les connaitraient pas encore, les bons journaux que sont "Valeurs Actuelles" et, aussi, " Le Canard Enchaîné"...CE SONT LES SEULS ORGANES DE PRESSE
QUI RESISTENT ENCORE A LA NOMENKLATURA GOUVERNEMENTALE. Diffusons donc leurs bonnes feuilles, et ne nous laissons pas museler par les info de toutes les chaînes TV confondues...Dans le metro il
n'y a pas de catégorie d'âge qui ne succombe à cette instructive lecture! Superbe, bravo!

Epicure 28/09/2013 15:10


A l'instar de Goebbels qui parlait  depuis sa Propaganda Staffel des presses libres comme étant de la Propagande juive ou enjuivée, ces islamlistes logiques avec leur concept général
totalisant, ne peuvent envisager l'Avis d'autrui contraire au leur, que comme une perversion-déviation propagandiste diabolique. Les Communistes ont usé également de la même rhétorique.


Mais, remarquez bien: Nous avons eu leur peau !!!!!!!

lombard 28/09/2013 11:47


bonjour


QUAND VAS T ON PARLER DE FRANCOPHOBIE A L ENCONTRE DES MUSULMANS QUI REFUSENT L INTEGRATION A NOS VALEURS LAIQUES JUDEO-CHRETIENNE !!!!!QU ILS EN FASSENT LE CONSTAT ET QU ILS
PARTENT.....RETROUVER LEURS TERRES RICHES ET FERTILES OU LA CREATIVITE ET LES LIBRES PENSEES FONT LEURS ORIGINALITES !!!!!

mika 28/09/2013 11:32


SOS Racisme reconnaît-il le racisme anti-blanc ?



https://www.youtube.com/watch?v=JZkLO6f83sQ&list=PL9363DCAE6E63DB39