Une messe interrompue par des jets de pierre de "jeunes" à Dijon

Publié le 1 Octobre 2012

« Hier soir, 29 septembre, l’église Élisabeth de la Trinité à Dijon a été l’objet de la part de jeunes (de 8 à 12 ans) de lancers de marrons et  de pierres contre le patio et les vitres. La Messe anticipée de 18 h été perturbée par l’intrusion dans le patio de ces jeunes manifestement d’origine maghrébine. Le Père Jérôme Richon, curé de la paroisse, a du interrompre la Messe pour dépêcher deux personnes afin de faire cesser ces attaques. Au moment de la communion les attaques ont repris de plus belle et, après qu’un caillou soit venu s’écraser violemment contre une grande vitre (heureusement solide), je me suis déplacé, proprio motu, pour aller mettre en fuite, la bande de gamins. Je suis resté quelques minutes sur le seuil de l’église, et c’est comme cela que j’ai pu identifier la petite “racaille” locale, qui de loin m’insultait copieusement. Cette église a été édifiée dans le quartier de Fontaine d’Ouche, “réputé” pour ce communautarisme étranger. Là où l’église est implantée, elle est à l’écart de toute surveillance possible par des riverains. J’espère ne pas avoir à vous apprendre, un jour, que l’église Élisabeth de la Trinité aura été profanée voire incendiée. Le Père Richon devait, selon ses propos, aller dénoncer ces faits à la Police. »

D.H Observatoire de la Christianophobie //  //  • 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

lombard 02/10/2012 16:31


bonjour


normal, on tend la joue ou l'on regarde ailleurs .......tous des laches....mais ce coup ci,il n'y aura pas les americains!!!!!

Marie 01/10/2012 10:03


aller à la Police oui


 mais Municipale?????  tout dépendra du maire


 Père Richon doit être bien seul  si aucune plainte n'a pas encore été faite par les habitants!


 c'est vrai il y a les partisants du:...pardonnez leur car ils ne savent pas ce qu'ils font........

DUVAL Maxime 01/10/2012 09:35


Je vis libre, en athée, mais pensée compatissante pour mes compatriotes agressés dans ce que la relation des faits sur le blog "elisseievna" appelle une église-maison, bien modeste et effacée.


Demain souterraine elle sera encore trop visible. Quelle douleur de vivre l'agonie d'un si beau pays.