Utiliser Oslo pour justifier une idéologie bien-pensante est ignoble -Par Gérard Brazon

Publié le 28 Juillet 2011

par Gérard Brazon - Riposte Laïque

 

La Droite Populaire est prise au piège ? Il le semblerait si l’on écoute le MRAP dont on connaît la vitesse de réaction lorsqu’il s’agit de soutenir l’immigration et l’islam au nom de l’antiracisme et des droits de l’homme sauce « bien pensant » ! C’est-à-dire, et surtout  contre la liberté d’expression vécue comme attentatoire à la vision qu’ils ont de l’humanisme.

La Droite Populaire rejoint dans la vindicte le Front National, les Partis souverainistes et dans l’ensemble, tous les partis désignés comme d’ « extrême droite ».

Il est savoureux de constater que même la Droite Populaire qui se réclame de la droite de l’UMP et du bon sens se retrouve sur le banc des accusés, car pour ces "gens là monsieur" on ne plaisante pas, on triche, on bave, on crache sur tout ce qui n’est pas dans le droit fil de la bien pensance.

La Droite Populaire proteste, émet quelques avis contraire sur la ligne des droits-de-l’hommistes, discute le bout de gras sur les prières dans la rue, réclame, pas trop fort pourtant, un débat sur la double nationalité, essaye depuis quelques temps de détourner une partie de la droite de l’UMP de ses tentations vis à vis du Front National et la voilà taxer de « fâchiste » à son tour ! Car la ligne est fine entre la droite que les adeptes de "la pensée lessivée" supportent, c’est-à-dire, entre une droite molle qui subit depuis des décennies la dictature de la pensée gauchiste et une droite qui se revendique véritablement de droite. C’est-à-dire fière de son histoire et de la France.  

Mais la structure de l’UMP est le résultat d’un grand écart au service de Nicolas Sarkozy. Des femmes et des hommes qui cohabitent mais n'ont pas grand-chose à voir d’un bout à l’autre de l’échiquier de l’UMP. Entre un centriste louchant sur les socialistes et des militants de la Droite Populaire qui se demande ce qu’ils font désormais dans ce parti politique, hormis l’attachement qu’ils ont pour des personnalités comme Thierry Mariani, Lionel Luca, Jacques Vanneste et d’autres.  Ces têtes pensantes si ce n’est de listes de la Droite Populaire, ont fort à faire pour empêcher la fuite des militants vers le Front National. C’est pourquoi l’on peut entendre Thierry Mariani et même Lionel Luca faire le forcing pour démolir le Front National dans les esprits des militants de l’UMP. Est-ce que cela va suffire ?

Il y a un peu plus d’un an, j’offrais mes services à l’UMP, j’avais même rencontré des personnalités à ce sujet. Mais l’élection présidentielle était encore loin. On m’a dit que c’était une bonne idée, puis plus rien. Celle-ci se rapprochant et la température ambiante se mettant à remonter très vite, la Droite Populaire est mise en avant comme une sorte de barrage au mieux, un frein au pire. Pour ma part, comme je le disais il y a peu, c’est sans doute trop tard.  La fausse démission de Lionel Luca n’a sûrement pas arrangé les choses. Les Français ont horreur que l’on se fiche d’eux puisque le retour de Lionel Luca dans le giron des « élites de l’UMP » s’est fait contre rien et dans tous les cas, pas sur la bi-nationalité qui avait justifié sa démission. Posture, imposture ? Peur d’en faire trop, et de se retrouver sans l’investiture de l’UMP aux législatives, pression de l’ami Mariani ? Je n’en sais fichtre rien. Mais la Droite Populaire a perdu un peu de son attrait et probablement quelques militants de plus.

Le MRAP s’en prend à un collectif comme celui de la Droite Populaire, car cela lui permet de s’en prendre à l’UMP directement. De là, à dire que l’UMP est virulente, extrémiste, c’est plutôt amusant lorsque l’on connaît la volonté de celle-ci de ne pas faire de vagues pour ne pas se fâcher avec les centristes. Posture, imposture toujours. Aussi bien de la part de ce parti politique que du MRAP.

Qu’en dit d’ailleurs Thierry Mariani cofondateur de la droite Populaire mais aussi Ministre des Transports ? Il a jugé : « minable » la réaction du Mrap, qui a mis en cause « les partis populistes et les extrêmes droites » européens dans les attaques meurtrières en Norvège. « Ce qui se passe en Norvège est dramatique, le Mrap n’a pas grand chose à dire, il est dans la posture permanente, donc ça ne m’intéresse pas »Posture, vous avez dit posture comme c’est curieux !

Pendant ce temps là, les trompettes journalistiques habituelles jouent sur le registre de l’auteur de l’attentat désigné tout de suite, comme je le disais le soir même de l’attentat sur Riposte Laïque, comme un « fondamentaliste  chrétien » ayant des liens avec l’extrême droite. Ah, il fallait les entendre ces journalistes déclamer sur RMC et ailleurs, sur ce fondamentaliste chrétien. Dans les Grandes Gueules (émission bobo par excellence) cela justifierait presque, à lui tout seul et excuserait quasiment, tous les meurtres des fondamentalistes musulmans durant ces dernières années. Fort heureusement, parmi les invités, certains n’ont pas voulu céder aux discours. Ils refusèrent au journaliste bobo-présentateur, de donner leur bénédiction et remirent à leur place la réalité de cette tuerie. C’est un malade, un dérangé.

Qu’en dit Jean-Yves Camus, politologue, de ce Parti des Libertés norvégien décrété, d’extrême droite, par nos biens pensants : c’est une formation de la droite populiste xénophobe. Les politologues norvégiens ne le considèrent pas comme un parti d’extrême droite dure, car il n’est ni néofasciste, ni néonazi. Les membres qui partagent ces idées-là en sont expulsés. Il reste le parti le plus à droite de l’échiquier politique norvégien, opposé à l’immigration de manière générale, et à l’immigration musulmane en particulier. Son programme économique refuse la présence d’un État providence et demande de distribuer plus largement aux Norvégiens les bénéfices de la manne pétrolière venant de la mer du Nord. Rien de plus ni de moins. Rien de plus que ne souhaiterait la grande majorité des français s’ils pouvaient exprimer leurs pensées face à l’immigration de repeuplement et la montée des exigences de l’islam dans notre pays. Pour le MRAP, c’est trop, c’est beaucoup trop, c’est raciste tout simplement.

Mais voilà que les Norvégiens ne jouent pas le jeu non plus! Ils ne parlent pas de fondamentaliste chrétien, pas même de l’extrême droite norvégienne. Au contraire, ils font un parallèle avec un meurtrier américain écologiste qui s’en prenait à l’aile gauche américaine. Va-t-on soupçonnait désormais la famille des écolos de France ? Diantre, on verra certainement dans les deux jours qui viennent un recadrage du discours de la bien pensance à moins de démontrer clairement l’imposture de la posture droits-de-l’hommistes française.

Cette affaire, aussi dramatique qu’elle soit, a pu démontrer la mécanique de la pensée unique. Tous les français ont pu se rendre compte de la formidable manipulation des médias vis-à-vis d’eux.

Cet attentat est horrible, affreux et répugnant ! Rien ne peut justifier la mort de ces gosses de 15 à 17 ans ou plus. Devant la tentative de récupération des bobos de gauche, des journaleux  biens- pensants, c’est l’écœurement qui m’envahit.  Utiliser la mort de ces gosses pour justifier une idéologie droits-de-l’hommistes est tout simplement ignoble.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

island girl 30/07/2011 17:50



MRAP IS CRAP !



Francis CLAUDE 28/07/2011 19:36



hé oui toujours dans la ligné "collabo" leche babouches,


je pense que sur ce blog vous etez tous au courrant de la question qu'un député UMP a posé au ministre de la cul-ture? non ? alors la voici: que pensez vous faire pour censurer les groupes de rap
issus de l'émigration insitant a la haine raciale...la réponse du ministre je ne la connait pas (s'il y en a une) mais le drame c'est que nos bons amis SOS racisme ce sont scandalises par cette
question et ont exprimé leur "grande consternation", alors notre bon parlementaire a mis d'emblé la marche arriére et conclu : ne pas donné suite legislative a la question voila un bel exemple de
collabo, alors comment voulez vous que nous nous en sortions? bon puisque cet article est passé sur le net je vous donne le nom du député a ....tondre: Michel Raison, mais moi je ne pense pas
avoir tort!!!



Robert le Miro 28/07/2011 17:52



Document à rendre la vue aux aveugles, l'audition aux sourds et j'espère, à faire pousser des testicules aux autres......... 


 


http://youtu.be/xnCBldVLi7U