Valérie Laupies (FN) en bonne place pour "virer" Michel Vauzelle (PS)!

Publié le 13 Juin 2012

Le Monde

Valérie Laupies 

"L'échéance de dimanche est dangereuse", reconnaît Michel Vauzelle, président (PS) du conseil régional Provence - Alpes - Côte-d'Azur, et candidat à sa succession dans la 16e circonscription des Bouches-du-Rhône. "La partie est jouable", s'enthousiasme Valérie Laupies, la candidate FN. C'est un duel singulier qui, après le désistement de l'UMP Roland Chassain, met la droite dans un bel embarras et donne l'une de ses meilleures chances au parti d'extrême droite.

Arrivé en troisième position mais avec la possibilité de se maintenir, Roland Chassain, maire des Saintes-Maries-de-la-Mer, a annoncé, lundi 11 juin, le retrait de sa candidature, bafouant les consignes de son parti. Ce choix ne constitue qu'une demi surprise puisque, avant le premier tour, dans un entretien à l'hebdomadaire d'extrême droite Minute, l'élu envisageait déjà un désistement réciproque avec le FN, faisant valoir son credo : "Tout sauf Vauzelle".

"Peut-être croyait-il alors qu'il serait devant moi", s'amuse Mme Laupies, qui salue "son courage car il a su écouter le terrain". M. Chassain "laisse le choix aux électeurs de voter en leur âme et conscience", mais cette directrice d'école de Tarascon, élue conseillère régionale FN en 2010, clarifie la consigne : "Tout sauf Vauzelle, ça veut dire le Rassemblement bleu marine". (...) Lire la suite 

*****

Tout sauf la Gauche

 

La lecture du programme du PS sur l’Education ne prend que trois minutes, tellement le contenu est réduit. Pourtant c’est le cheval de bataille de François Hollande !

 

Evidemment, le maître mot est « des moyens supplémentaires », pour les établissements difficiles particulièrement (l’école primaire en ZEP), et le deuxième point est « la transformation du métier d’enseignant ». Cela fait 20 ans que j’exerce précisément sur ce terrain-là (primaire en ZEP) et cela fait 20 ans que vous entendez comme moi cette litanie de solutions. Elles devraient soit disant nous extirper de la chute vertigineuse du niveau scolaire. Or, c’est exactement l’inverse qui se passe. Le rose projet de Bruno Julliard, secrétaire à l’éducation du PS, aura pour conséquence l’échec assuré de la majorité des élèves. 

Le programme de Marine Le Pen lui, est celui du « redressement de l’école de la République ». Il défend la réussite de tous les enfants, qu’ils soient en ZEP ou non, par des mesures concrètes, bien loin des incantations idéologiques. Il met clairement un coup d’arrêt à l’aventure pédagogiste et au laxisme scolaire, les deux fléaux de notre Education nationale que le PS projette de renforcer.

Valérie LAUPIES, conseiller politique à l’école.
Conseiller régional PACA, membre du comité central, directrice d’école en ZEP

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Mascara83 13/06/2012 14:42


J'avais demandé, documents à l'appui à M.Vauzelle d'intervenir à l'époque , en tant que Ministre de Mittérand sur des faux en écritures ++ concernant un élu des B.du,Rh. et Maire d'une Commune,
dont , je ne citerai point le nom, du fait, qu'il est tjrs en exercice avec, bien évidemment X grades en plus...   Cela se passe vers 1990 et la réponse de M. Vauzelle avait été, à l'époque
non seulement, très brève, mais me demandait de saisir la Justice... laquelle , était déjà corrompue!!!!puisque, après avoir obtenu gain de cause devant de T.A. et + je me suis retrouvée déboutée
de tout!!!Je souhaite qu'une seule chose c'est que le peuple Français vote et votera en fonction de ce qu'il constateront, et non, au travers de la prestance, bagout et pomesses de ces
mythomnanes sachant qu'ils ne pourront jamais tenir... Les Français ne sont, ni amnésiques et encore moins des "vaches à lait" et devront voter en fonction du passé de ces candidats , amnésiques,
malhonnêtes ++  car,le peuple, en a " RAS LE BOL DE TOUS CES GUIGNOLS QUI NOUS PROMETTENT QUE DU VENT DEPUIS 1/2 SIECLE".....................