Burqa: Barcelonne, une femme défile nue sous une burka.

Publié le 6 Novembre 2010

Un happening engagé, intitulé « Baby burka », en défense des femmes. A Barcelone, une femme défile nue sous une burka, contre la lapidation
Burqa-nue.jpg

 

 

Un happening à caractère engagé a été organisé ce mercredi à Barcelone, pour alerter l’opinion sur le phénomène de la lapidation, pratiquée dans certains pays musulmans. Une femme nue, portant uniquement une burka lui couvrant la tête, a effectuée une balade de plusieurs minutes dans le secteur de la Place des Anges, proche du Musée d’Art Contemporain de la fameuse rambla de la ville. Cet événement a été imaginé par l’artiste et polémiste argentin Luizo Vega, en signe de protestation contre la possible exécution par lapidation de l’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtianí. Ce projet osé, intitulé « Baby burka », est voué à interpeller l’Europe au sujet de la peine infligée à cette femme de 43 ans, condamnée à mort il y a quelques mois en Iran, après avoir été accusée d’adultère, et d’avoir orchestré l’assassinat de son mari. Selon une information communiquée mardi par le Comité International contre la Lapidation, qui siège à Berlin, la lapidation est imminente. Le sort annoncé pour Sakineh Mohammadi Ashtianí, emprisonnée dans la ville de Tabriz, à 600 km de Téhéran, a suscité à ce jour une vague de protestations internationales, qui a permis jusqu’à présent de reporter l’exécution

Source

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

rosalie 07/11/2010 19:11



oui Domi, tout ce que vous dîtes est vrai et il faut que le gouvernement, quelqu'il soit en tienne compte, là-dessus on est d'accord, mais vous confondez 2 choses, il s'agit de combattre des
méthodes inhumaines, d'un autre âge que certains chez nous acceptent puisqu'ils sont d'accord avec les lois coraniques. Cette femme est un symbole et moi je ne m'en fous pas, il en va de notre
survie à tous. En dénonçant ces faits, on dénonce ce que l'islam a de plus répugnant. Et si vous voulez vous en convaincre, procurez vous le film iranien ce Cyrus Nowrasteh ;"la lapidation de Soraya M", film qui n'est pas paru en
France comme par hasard, et vous allez peut-être avoir du mal à dormir!!



domi 07/11/2010 11:04



Franchement Henri, vous vivez où ? Combien de femmes sont tuées par leurs maris ou compagnons en France ? 1 par jour je crois ; combien se retrouvent à la rue de la même manière ? combien vivent
dans des campings ou squattent la rue ou autre ? combien de paysans se sont suicidés l'année dernière à cause de faillite : 800 et cette année combien y en aura-t-il ? combien de chômeurs se
suicident qui  ne peuvent plus assumer ler quotidien ? combien de gens en emploi se suicident qui ne peuvent plus supporter non plus ? on vous dit tous les chiffres ? Venez dans ma banlieue,
vous allez savoir combien de personnes sont tuées ou massacrées par des étrangers sans que cela fasse la une d'aucun journal.. Bref, dans quel monde vivez-vous pour vous intéresser à la "pauvre"
femme d'Iran ? Moi je m'en fiche bien,  y en a pas ici des "pauvre" femmes ? C'est bien justement pour vous occuper que l'on vous parle de cette femme à l'autre bout du monde,  sans
rien vous dire de ce qui se passe ici.



vivelaliberté 06/11/2010 19:57



La démarche est "osée" écrivez-vous...mais de qui se moque-t-on ?


Il n'y a rien d'osé. C'est le fait de lapider un être humain qui est osé, pour le moins :::


C'est un peu fort, et une inversion du sens des choses : des "jeunes" s'en prennent à 150 fidèles réunis dans une église pour prier pour les 52 fidèles sauvagement assassinés dans une église en
Irak en leur lancant des cailloux pendant la prière, et l'Evèque a le triste courage de prétendre que cela est moins grave que s'en prendre à l'Islam, autorisant ainsi à l'avance les prochaines
agressions contre les chétiens, les faces de craie etc.


De qui se moque-t-on ?



henri 06/11/2010 19:35


d'accord Domi,vous critiquez ceux qui défendent cette pauvre femme :c'est votre droit. Mais vous pourriez citer quelques exemples français pour renforcer ce que vous dites :sinon ça ne tient pas...
De toute façons Akineh n'est qu'un exemple,tant pour les islamistes iraniens que pour les occidentaux et c'est pour éviter ou interdire qu'il y en aie d'autres dans le monde. Les droits de le femme
connaissez ?


domi 06/11/2010 18:57



A dire vrai je ne vois pas pourquoi on va s'occuper d'une femme islamique en Iran qui va être condamnée à être dilapidée. Il est possible que cette accusation soit fausse, mais, n'avons nous pas
en France des cas graves de personnes assasinées et ou emprisonnées à tort ; n'y a t-il pas dans le monde des centaines de personnes qui sont condamnées à mort pour des crimes qu'ils n'ont pas
commis et même aux E.U.  Que l'on meurre par la chaise électrique, sur le bûcher, la guillotine ou la lapidation, l'injustice est la même et qu'on soit une femme ou un homme. N'y a t-il pas
en France des règlements de comptes ?


Pour quelle raison aller s'enquérir d'une femme en Iran ???? Et celle là, il doit bien y en avoir d'autres encore ??? Pour quelle raison le Ministre Kouchner était-il prêt a aller en Iran faire
sa balade pour protéger cette femme de la lapidation? Ridicule et insensé...


 "on s'en fout !" il y a des sujets tout aussi graves en France dont le Ministre se fout comme d'une guigne !!


C'est encore une manoeuvre des ces bobos gauchistes qui n'ont d'autres choses à faire que nous interpeller sans cesse sur ces soit-disant pauvres musulmans (hommes et femmes) bien malheureux dans
leurs pays..; etc...toujours la même rengaine, pour trouver le prétexte à nous en coller un peu plus dans nos HLM, à leur filer un peu plus de fric quand ils arrivent, comme si la France était le
paradis sur terre  !!!


Est-ce qu'on doit aller mettre son nez partout où on n'a pas à le mettre (surtout dans un pays musulman) alors qu'il y a des choses bien pires qui se passent en France tous les jours et dont
personne ne parle.


J'en ai marre des ces journalistes et de ces politiques qui ne veulent par voir la réalité ici et maintenant et nous cassent les pieds avec des conneries dont on se fiche.


 



Francis CLAUDE 06/11/2010 18:55



le jour ou les femmes musulmanes defilerons en masse dans cette tenue (elles ne risquent rien vu que l'on ne peut les identifier) il y aura alors un grand pas de fait dans leur libération



henri 06/11/2010 18:11


Heureusement qu'il ne fait pas trop froid ,par là bas en ce moment! PS : j'ai voulu le faire chez moi : refusé ! Dommage :j'aurais pu avoir quelques clients....