VIDÉO | Ces éboueurs marseillais qui ne travaillent que 4h30 par jour et qui ne veulent pas que les contribuables le sachent

Publié le 2 Septembre 2012

Par  

Lundi soir, le magazine « Quartier général » diffusé par Direct 8 a mis le doigt là où ça fait mal. Dans un reportage intitulé « Marseille face au crime : enquête sur la ville la plus chaude de France », les journalistes suivent des éboueurs qui ne travaillent que 4h30 par jour, temps de pause compris, et qui n’ont pas trop envie que ça se sache.

Et encore, ceux-là sont les derniers arrivés aux douches, ce qui signifie que les autres (pas filmés, ceci explique peut-être cela) travaillent encore moins… Beaucoup d’agents profiteraient de ces horaires restreints pour travailler au noir le reste de la journée :

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 02/09/2012 19:08


Là, 4h30 c'est sans doute un peu abusif mais, il y a TRÈS TRÈS longtemps que les éboueurs bénéficient de telles largesses et, pas qu'à Marseille. Cela remonte à la préhistoire "immigratoire" car,
on ne trouvait plus de "souchiens" pour faire ce boulot qui; il faut le reconnaître n'était pas très "ragoûtant", surtout, voici une cinquantaine d'années. Cet avantage en nature (cela dépend
probablement des communes) a re-dynamisé considérablement les candidatures au point qu'il semblerait ne pas y avoir que des "immigrés exploités" dans ce "sale boulot" .!

mika 02/09/2012 14:20


Un avocat a demandé de porter l'affaire du "fini parti" en justice
remettant ainsi en cause les conditions de travail des éboueurs. 


http://www.youtube.com/watch?v=k7u3RsaPq_M&feature=relmfu