(Vidéo) Débat entre Zemmour et Domenach sur l'abrogation.

Publié le 16 Juin 2014

On savait Nicolas Domenach un peu simpliste, si ce n'est pire.

Je pensais Eric Zemmour plus affûté pour lui répondre.

Manifestement, Eric a manqué de réparti face à la "naïveté" au minimum d'un Nicolas Domenach qui a trouvé que le Coran était un livre d'amour. De plus, il s'est fait confirmer cela par un Malek Chebel. A mourir de rire...

Alors oui Eric le dit. Il y a en fait deux Corans, celui de la Mecque et celui de Médine. L'un tolérant parce que l'islam est ultra minoritaire et celui de Médine ultra violent. Plus l'Islam se renforce par les razzias et la mort des adversaires, plus, et comme par enchantement, le "messager" apporte des sourates violentes et totalitaires.  Eric a mal défendu l'histoire de l'abrogation des sourates de la Mecque.

*********

Wikipédia

Les expressions arabes mansûkh (arabe : مَنْسوخ [mansūḫ], abrogé) et nâsikh (ناسِخ [nāsiḫ], abrogatif, abrogatoire), correspondent en français aux notions de verset abrogé et de verset abrogatif du Coran.

Certains versets du Coran sont dits mansûkh (آية مَنْسوخة [āya mansūḫa], verset abrogé) lorsqu'il est considéré qu'une révélation ultérieure dans un autre verset vient le modifier ou le corriger. Ce verset correctif est alors dit nâsikh (آية ناسِخة [āya nāsiḫa], verset abrogatif).

Exemple d'abrogation d'un verset tolérant par un autre plus contraignant.

Sourate abrogée:

« Voici ce qui vous est prescrit: Quand la mort se présente à l'un de vous, si celui-ci laisse des biens, il doit faire un testament en faveur de ses père et mère, de ses parents proches conformément à l'usageC'est un devoir pour ceux qui craignent Dieu. » (Egalité de traitement dans la famille comme c'est la tradition chez les arabes proto-islam.)

Celle qui la remplace:

« Quant à vos enfants, Dieu vous ordonne d'attribuer au garçon une part égale à celle de deux fillesS'il n'y a que des filles, même plus de deux, les deux tiers de l'héritage leur reviendront. Et s'il n'y en a qu'une, la moitié lui appartiendra. Si le défunt a laissé un fils, un sixième de l'héritage reviendra à ses pères et mères. S'il n'a pas d'enfant et que ses parents héritent de lui: le tiers reviendra à la mère. S'il a des frères le sixième reviendra à sa mère, après que ses legs ou ses dettes auront été acquittés. Vous ignorez si ce sont vos ascendants ou vos descendants qui vous sont les plus utiles. Telle est l'obligation imposée par Dieu : Dieu est celui qui sait, il est juste. »

 

 
Domenach est clairement un menteur (ou pire): Exemple de verset s'attaquant aux non musulmans:
2.191. Tuez-les partout où vous les trouvez et chassez-les d'où ils vous ont chassés, car la subversion est pire que le meurtre. Ne les combattez pas, cependant, auprès de la Mosquée sacrée, à moins qu'ils ne vous y attaquent les premiers. Dans ce cas, n'hésitez pas à les tuer. Ce sera la juste récompense des infidèles.
 

N'oubliez pas que lorsque deux versets se contredisent, les plus récents l'emportent. Or les plus récents sont les plus violents. 
D'autre par, un point FONDAMENTAL est que le coran contrairement à la bible est considéré comme directement dicté par Dieu. Donc, l'islam ne fait pas d'exégèse contrairement aux Chrétiens et au Juifs.
**************
Ce qu'il faut savoir.(Les femmes et la charia)

 

Charia : un système qui englobe tout et en transmutable de la jurisprudence islamique, a trouvé dans le Coran et la Sunna, qui couvre tous les aspects de la vie, y compris les routines quotidiennes, l'hygiène, les rôles et les responsabilités familiales, l'ordre social et de la conduite, des directives sur les relations avec musulmans et non-musulmans, les obligations religieuses, des transactions financières et bien d'autres facettes de la vie.

 

Ird : la pureté sexuelle d'une femme qui confère honneur de son mari, la famille et la communauté. Ird est basé sur les normes traditionnelles de comportement énoncées dans le code de la charia et comprend la soumission à des parents de sexe masculin, robe modeste, qui pourrait inclure le port du voile et la couverture du corps, et la restriction des déplacements à l'extérieur de la maison. La perte de l'IRD de la femme confère la honte sur sa famille et peut conduire à l'ostracisme de la communauté, des dommages économiques, les conséquences politiques et la perte d'estime de soi.

 

Zina : le mot coranique pour les relations sexuelles en dehors du mariage. Selon la loi de la charia, Zina est puni par des saisines, l'emprisonnement ou la lapidation à mort.

 

MGF : les mutilations génitales féminines se réfère à l'ablation partielle ou totale des organes génitaux féminins pour des raisons religieuses et culturelles. Elle est pratiquée pour préserver la chasteté de la femme et de freiner son désir sexuel.MGF est autorisé dans le Coran mais nécessaire par le Shafi'i, l'une des quatre écoles de la charia dans l'islam sunnite.

 

Meurtre d'honneur : un assassinat, généralement d'une femme, commis pour rétablir la situation sociale et politique de la famille ou de la communauté quand on pense que la victime a violé les attentes comportementales traditionnelles. Ces violations peuvent inclure couverture inadéquate du corps, se montrer en public sans un chaperon parent de sexe masculin, de parler à un homme indépendant, ou présentant indépendance de pensée et d'action. Un crime d'honneur peut également être basée sur des rumeurs ou des ragots qui est perçue comme dommageable pour les parents d'une femme.

 

Mariage forcé : un mariage qui est menée sans le consentement d'une ou deux parties, dans lequel la contrainte est un facteur

 

Ces contraintes peuvent inclure la violence ou l'intimidation physique, la violence psychologique, chantage, enlèvements ou menaces d'emprisonnement ou de confinement institutionnel.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

mika 16/06/2014 22:28


"Manuel Valls traité d’imposteur à Oradour-sur-Glane" (30 secondes)



http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/manuel-valls-traite-d-imposteur-a-45587