Vidéo: Délit de Blasphème à Paris! Sanctionné pour avoir critiqué le Coran.

Publié le 29 Juin 2013

Tous ceux qui travaillent dans un service du public, qu'ils soient fonctionnaires ou sous statuts, savent que ces dernières années furent des années d'embauches à "discrimination positive" chères à Nicolas Sarkozy qui, dans ce domaine n'a rien à envier aux socialo-droit-de-l'hommiste!
Gérard 52ans  Il fallait dans chaque entreprise publique, chaque service, en conformité avec "la charte de la diversité" (signée par un certain nombre de grandes entreprises françaises), embaucher des issus de la minorité visible ou non. On peut d'ailleurs le constater au niveau des écoles. (Régime particulier pour entrer à Science-po)
Qu'importe le niveau et les qualités. A compétences égales, le choix in fine se porterait sur celui présentant les caractères de minoritaire. Exit donc les blonds aux yeux bleus et les issus de la France profonde pour ne pas dire de la France de souche. Il fallait en tant qu'entreprise publique et de service public d'état, présenter en fin d'année un résultat positif sur l'embauche de la diversité. Une ouverture à l'immigré naturalisé ou non.
C'est ainsi qu'à la RATP, la plupart des conducteurs de bus (Machiniste-Receveurs)  ne sont plus en quasi majorité des "français de souche" et même des européens d'ailleurs. Pour complèter le tableau, il ne fallait pas non plus cantonner les issus de la diversité dans les métiers de base sous peine d'être stigmatisé par les "droits-de-l'hommistes" et donc, ils furent également inséré dans l'encadrement. Certes, ce n'est pas gênant à compétence égales mais sachant qu'il fallait pour ces entreprises montrer "pattes blanches", si l'on peut dire, de jeunes encadrants furent sans doute préférés à d'autres.
D'aucuns teigneux vous diront que c'est du racisme à l'envers. Mais non vous répondront les "gentils" c'est de la discrimination positive et donc ce n'est pas du racisme. Les "petits-blancs" restés sur les trottoirs de l'embauche dans les services publics comprendront.
Voici une vidéo d'un gentil qui se fait virer. Surprenant? Non pas vraiment... Bienvenue en Socia-lie... 
Il se trouve encore des français qui se posent des questions ou reconduisent les responsables de cette politique dans les différentes Assemblées Nationales. Je le regrette, mais tant qu'ils n'auront pas compris que c'est leurs enfants qui paieront la note, rien ne changera notre France va agoniser encore longtemps.
Gérard Brazon

La directrice -adjointe maghrébine fait virer  Stéphane Bornat qui a dit qu'il y a de la violence dans le koran.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=wE9eGzytymQ

Commentaire fait par Nadia qui me signale cette vidéo
2 enseignements principaux dans cette affaire :
- ce brave homme est un gentil nigaud (terme modéré ) qui  a contribué à promouvoir et à donner le pouvoir à ceux qui maintenant l'abattent;
- quand un musulman a du pouvoir contre un non musulman, il l'utilise. C'est une obligation religieuse.
Ce genre de nigauds (terme modéré) sont très nombreux. 
Ils ont pourri la situation.
Et maintenant ils pleurent.
Et encore, ce n'est qu'un début.
Et nous, et nos enfants, nous allons pleurer aussi.

Merci à ceux qui ont fondé les associations "anti-racistes", et à ceux qui les ont exploitées sans lesquelles cette situation n'aurait pas pu exister.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Polux 03/07/2013 09:49


Cà lui apprendra de s'être mis en 4 pour les défendre et il n'a pas à regretter de ne plus pouvoir exercer dans le social, puisque de toutes façons, celà concerne pratiquement toujours les mêmes
...!!!

lombard 29/06/2013 14:02


bonjour


et après vous avez des menteurs comme ce matin le président de l'observatoire de la laïcité qui se permets sur une radio nationale de dire qu' en France cela va bien et que les problèmes
d'adaptations des musulmans dans notre société laïque sont en voie de disparition !!ce bonimenteur devra un jour payer pour avoir contribué à la destruction de notre société ,complice à la
discrimination positive qui à permis cette dérive....

mika 29/06/2013 13:28


Ceux qui ont eu à travailler pour la Mairie de Paris et ont été en relation avec ses cadres administratifs savent combien tous redoutent leur stricto rigide patron.