Video: Droite/Gauche, la marche victorieuse de l'islam en France.

Publié le 28 Octobre 2010

 

Ceux qui nous prennent pour des obsédés de l'islam, de la crainte de la charia appliquée à notre pays voire, des peureux de l’autre, du différent pourront se faire une meilleure idée après avoir regardé cette vidéo.

Ils pourront sans doute, à défaut de nous approuver, comprendre notre crainte devant cette avenir que l'on nous prépare sans même que les citoyens de France en aient été informé.

Qui leur a dit à ces français, lors des multiples campagnes électorales, que quoiqu'ils élisent comme parti ou homme au pouvoir, c'est cet avenir qu'ils auront. Les français doivent  se faire à l'idée d'une avancée de cette islamisation de notre pays nous disent-ils.

Alors quoi ? 

Glissement inévitable nous dit-on du fait de la démographie?

Trahison de nos idéaux sur l'autel de l'argent et de la finance? 

 

Vous pourrez écouter des représentants de droite et de gauche expliquer combien il est avantageux et normal, finalement, que la France s’ouvre à l’islam et accepte ces nouvelles règles puisqu’aussi bien, l’Islam et l’Europe serait liés culturellement nous dit Jacques Attali.

Jacques Chirac parlait de l’islam d’Espagne en oubliant les chrétiens enchaînés. Ces chaînes sont encore accrochées à la Cathédrale de Tolède aujourd’hui. Est-ce cela les liens qui nous unissent à l’islam. ?

Certes, Attali ne le dit pas aux Israéliens. Eux côtoient chaque jour la réalité de cette fraternité des cultures ! Ils se feraient virer d’Israël sur l’heure alors qu’il est lui-même juif. Mais les français sont des gogos, des veaux disait le général de Gaulle, alors si on leur dit tous les jours, que Dieu fasse, ils finiront bien par trouver que le saucisson est infect de par sa composition, qu’il n’est pas « halal » et qu’il vaut mieux boire de l’eau chaude avec du thé à la menthe plutôt qu’un bon verre de vin.

En écoutant et en regardant cette vidéo, qui est une compilation de déclarations du personnels politiques, je me sens submergé par une profonde colère ! Non pas contre les musulmans eux-mêmes qui ne me dérange pas en tant qu’être humain mais contre ceux qui vendent notre pays à la finance, à l’argent et se moquent bien si finalement, c’est aussi à l’islam qui viendra fatalement, avec ses intégristes, ses "savants", ses "docteurs" de l’islam pas d'autres choses puisque tout est contenu dans le Coran nous diront-ils de gré ou de force et imposeront peu à peu un islam rigoriste, traditionaliste, impossible à juguler avec nos lois laïques qui finiront par être abandonnées elles aussi, in fine. Le père Boulard, chrétien d'Orient nous aura prévenu.

Est-ce  l'avenir de notre France des lumières promise à l’islam. Une France parsemée de minarets n’ayant qu’un Dieu et son prophète. Pourvu que non ! Il nous faudra bien nous réveiller et cette vidéo est là pour qu’au moins vous ne puissiez pas dire à vos filles et petites filles, « Je ne savais pas » ! Vous savez désormais ce qui menace notre pays, notre France et vous savez qui autorise cette menace ! Vous savez aussi que vous pouvez résiter!

C’était mon coup de gueule du Vendredi pendant que d’autres sont dans nos rues à les occuper pour leurs prières !

Gérard Brazon

 

 

 

           

  

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

enzo 30/10/2010 08:42



bonjour a tous je vient de lire le commentaire fait certenement par une personne tres inteligente est se q il decris sera surement le monde de demain un monde gouverner par l islam donc par le
mal absolu se monde diriger par le malin par l antechriste satan bref d est heure absolument abominable nous attend le monde de l islam se monde d ou on préche le bien pour faire le mal mais se
mal est absolu dèpourvue de lumiere jesus avait bien dit pour t en a c est diciples il y a mintenent plus de 2000 ans mefier vous des faux dieux des faux prophete en tout genres car ils honore un
dieu qui est diferent de vous est sa il y a plus de 2000 ans donc bien avent le soit disent saint corent en fes semblent de precher le bien l islam plonge les humain dans une noirseure qui d
epasse l entendement humain le monde du diable comme il imdiquer dans la bible tout y est expliquer absolument tout est tout se passe selon les ecritures biblique que au moment que satent aura
plonger la terre dans le mal absolu jesus reviendra prendre les sien le mal peut persecuter comme il veut faire se don il veut prendre la forme q il veut jesus est au dessu de tout il est le roi
des roi le chemin la vie l amour le pardon la vie eternelle il est au dessu de l islam au dessu de mahomet les chretien seront sauver car le sang du christe coule t en heux 



Sarah 29/10/2010 17:26




Gérard Brazon 30/10/2010 21:04



Sarah. cela fait plusieurs fois que vous cherchez à déposer un commentaire. Un conseil, écrivez-le sur Word en noir et faîtes ensuite un copié/collé dans l'espace "commentaire. Puis validez.
Bonne chance et à vous lire;



mfh 28/10/2010 22:46



un beau concentre sur quelques minutes...et rebelote encore attali qui "cause  dans le poste"  ce soir chez tadei..  (j ai coupe de son) il doit habiter la!! des fois qu on n
aurait  pas encore  compris que l avenir va etre genial..on est tellement idiot...c est comme pour la grippe A :il fallait nous le repeter encore et encore.... pour notre bien...mf



muller marie-claire 28/10/2010 22:28



Cher Gérard j'ai copié ça provenant d'un lien sur Défrancisation je ne sais si tu peux le publier,voici:


 


Soyons réalistes.


Récemment, un homme, atterré de voir sa propre fille sombrer peu à peu dans
la folie à cause du viol dont elle avait été victime, impuissant devant le renoncement de la police et de la justice à faire la lumière sur l’affaire, horriblement torturé par l’imaginaire vision
de son enfant devenant chaque jour un peu plus une sorte de loque humaine au psychisme terriblement perturbé, décide de faire justice. Que pouvait-il faire d’autre, cet homme, ce père, cet autre
vous-même ? Rien. La puissance gouvernementale dans son ensemble, du Président de la République au dernier de ses représentants galonné ne fait rien, ne veut rien faire pour empêcher la
multiplication des drames.


 


Plus récemment encore, un homme, un tout petit homme, de ceux qui
n’intéressent les politiciens que lors des campagnes de pêche aux votes, de ceux que les guichetiers de commissariat accueillent en ricanant quand ils osent se plaindre, de ceux que la vie ne
favorise jamais parce que nés ouvriers, ou paysans, un homme sans envergure, sans fortune, sans la faconde essentielle dans ce monde d’apparences, mais doté de la plus pure des qualités : celle
d’être un père aimant, a été assommé, puis une fois à terre roué de coups mortels par un gang de racailles d’origine maghrébine. Le seul tort de cet homme tellement semblable à des millions
d’autres a été de vouloir défendre son fils, racketté par des moins que rien, par de purs sauvages ne respectant ni Dieu, ni Maître, ni famille, ni parentèle.


 


Ce sont deux faits très marquants, épouvantables, débordants
d’écœurement.


Bien sûr que tous, pour peu que nous soyons doués d’un restant de véritable
humanité, pas de cette humanité de façade, de cette fausse compassion livresque de philosophe de gauche mal écrivant et partant mal compris, tous donc ne pouvons qu’exprimer notre solidarité
envers le premier homme. Même si admettons que la loi du Talion ne saurait durer sans ternir la clarté d’une civilisation, nous devons bien finalement, aux vues de tous les crimes commis par les
fauves étrangers et leurs émules autochtones, car il y en a malheureusement de plus en plus, admettre que pour un temps il n’y a pas d’autre solution que de faire « sa » justice, puisque
l’appareil entretenu pour cela démissionne et même participe.


 


L’exécution sommaire du père de famille naïvement empreint de la certitude
que la prévention et le dialogue étaient préférables à la force brutale, ne peut que nous conforter dans la certitude que oui, nous devons faire justice nous-mêmes et appliquer une sorte de loi
du Talion adaptée à notre époque.


 


Désormais, les jeunes filles sont violées, leurs frères aussi, tous deux
subissent des humiliations intolérables de la part d’Arabes et de noirs arrogants persuadés par une fausse religion d’être les véritables dominants du monde. La fréquentation de l’école est
devenue inutile, les cours étant occultés par le comportement des beurs et des nègres réfractaires à toute forme d’éducation. C’est ça, le peuple français de demain, celui qui aura obtenu ses
diplômes grâces à des notes portant sur la couleur de l’encre et sur la qualité du papier utilisé pour gribouiller quelques pauvretés indignes d’un trisomique aveugle, sourd et muet
?


 


Les forces de police ont perdu leur pouvoir dissuasif, leur pouvoir
répressif est étouffé par la magistrature à forte teneur marxiste, partisane, dévouée aux « conseils » de la franc-maçonnerie qui ne se cache même plus d’exercer ses pressions sur les corps
d’État. Les administrations, peu à peu noyautées par les étrangers assoiffés de conquêtes, ont atteint le point de non-retour : la plupart des responsables de service sont d’origine arabe, voire
nègre dans certaines régions.


 


C’est à l’identique pour les services hospitaliers, dans lesquels d’anciens
manieurs de machette sont devenus chirurgiens. Au rabais ? Peut-être pas, mais sectaires certainement du moment qu’ils adhèrent aux préceptes de l’islam, la grande responsable des maux du monde
civilisé. Partout, l’étranger maghrébin, l’étranger noir africain sème la misère, la honte, la peur, la désolation, soutenue par une certaine classe politique au nom de visées obscures et
inavouées, sous le couvert d’un humanitarisme de pacotille cachant probablement une énorme merde de chat.


 


Il n’y a plus de professeur, il ne reste que des gens soumis à la loi du
nouveau milieu, qu’ils soient philomarxistes ou non. Aujourd’hui, il ne fait pas bon être une femme seule, ou un vieillard, car il est certain que tôt ou tard on sera victime d’une agression, de
mépris pour le moins, de vol avec violence le plus souvent, voire de viol et même d’assassinat. Il est évident que le refus des gouvernants de pallier à cet état de fait est volontaire. Il est
évident qu’un homme normalement constitué, doué de toute sa raison, ne peut admettre de laisser la gangrène s’installer dans un corps, il faut être animé par des intentions extrêmement graves et
criminelles pour laisser le mal s’étendre à l’envi.


 


Cette gangrène, qui ronge-t-elle ?


Mais vous, moi, nous bien sûr ! Ceux qui tiennent le manche ne risquent
rien, ou si peu, ils savent que pour eux, fortune faite, complicités acquises, il y aura toujours un coin de terre r&



henri 28/10/2010 20:32


La vidéo : c'est à vomir M. Brazon ! TANT de dimis! Il est bien toutefois que vous l'ayez passée . Pour cela je vous remercie. Peut-être les générations futures...d'après la Révolution ? En feront
un usage de mise en garde... COMME SI L'ON N'AVAIT PAS COMPRIS EN 40! :-(