vidéo du 18 Juin 2010. Manifestation en remplacement de l'apéro géant "Saucisson-Pinard"

Publié le 24 Juin 2010

Vidéo du 18 Juin 2010. "Saucisson-Pinard"
        Écoutez attentivement les discours des participants celui de Christine Tasin et de Pierre Cassen qui ne sont pas des fâchos loin de là, des racistes, des xénophobes et autres islamophobes. Ils sont et viennent de la gauche. Une gauche qui les a trahi et qui continue à trahir ceux qui croient en elle et en leurs dirigeants.
         Ces hommes et ces femmes qui ont participé à cette manifestation ne sont pas des nazillons mais des français qui en ont assez que l'on se moque des symboles patriotiques de la nation et des lois de ce pays.
          Je ne suis pas de gauche. Je soutiens ependant ce mouvement avec d'autres qui viennent de droite comme moi. Des gens du MPF, de DLR et également de l'UMP. Il n' y avait pas que des déçus de la gauche dans cette manifestation.
          On peut aimer son pays, sa culture, ses us et coutumes, sa nation et ne pas être pour autant un fasciste. Tous les historiens, tous les philosophes le savent. C'est simplement être patriote. Et alors, faudrait-il aussi en avoir honte!
Gérard Brazon
 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Johanny 24/06/2010 10:57




L'idéologie "bobo-socialiste" et ses désillusions ...


 


 



NON MESDAMES ET MESSIEURS LES BIEN-PENSANTS ...

Les français de sont ni racistes ni d'extrême droite !

Les problèmes ne sont ni de droite ni de gauche ni d'extrême droite ni d'ailleurs, ils proviennent simplement des "élites" politico-apprentis-sorciers qui depuis près de
quarante ans ont imaginé, pour ne pas créer une "Europe des nations", de réduire les territoires européens à des régions indéfinies faisant fi des volontés exprimées par les populations
autochtones.


La "bien-pensance" idéologique voire philosophique du coeur a voulu, par respect des différences, différences ethnique's voire de culture ou de manière de vivre, abandonner les principes
d'assimilation des immigrés.

Mais si on renonce à l'assimilation, il faut également- consentir à faire son deuil de la mixité sociale, les autochtones veulent bien s'y plier mais à condition de rester libres de choisir
de voisiner ou non avec des personnes dont les modes de vie sont par trop différents des leurs.


" on ne peut pas à la fois désirer respecter les différents usages et empêcher les individus de choisir leur voisinage " (Philippe d'Iribarne)


Résultat les quartiers qui connaissaient la mixité sociale se vident des uns ou des autres et des ghettos se sont constitués !


La "bien-pensance" des soi-disant élites continue de plus belle en rivalisant les unes avec les autres, création de SOS racisma, le MRAP, le HALDE, tous organismes payés par le contribuable
chargés d'imposer un "mélange" sous prétexte d'un "métissage" tant désiré et appelé des voeux, notamment de Madame Mitterrand et d'autres philosophes bien à l'abri dans leurs beaux quartiers,
ne comprenant pas que les musulmans, en général, ne marient leurs filles qu'avec des musulmans, au besoin en allant les chercher dans les pays du Maghreb ou en Afrique, les exemples sont
légions de filles musulmanes mariées de force ou leurs éventuels prétendants européens (non musulmans) menacés de mort voire tabassés par les pères et grands frères...

Cet état de choses n'a rien à voir avec une extrême droite qui serait raciste ou xénophobe, j'ajoute personnellement que si monsieur Le Pen n'avait pas tout fait pour se rendre détestable aux
yeux des français, il y a peut être longtemps qu'il aurait été élu, heureusement ce ne fut pas le cas.

Mais qui, aujourd'hui, veut garantir le retour salvateur à une France républicaine et laïque digne de ce nom en assurant la liberté tant des femmes que des hommes, ils n'y a pas vraiment
grand monde sur l'échiquier politique.







HALTE A LA POLYGAMIE !...


Comment supporter que dans notre pays soient tolérées des pratiques de polygamie où les femmes sont méprisées, rabaissées au rôle d'épouses pondeuses juste bonnes à faire des mômes pour
engranger des prestations sociales lesquelles sont bien souvent détournées pour financer des orgies au Maghreb !...

Que les "bonnes âmes" qui gouvernent notre pays depuis bientôt quarante ans, adeptes du laxisme tous azimuths, sous prétexte de "repentance coloniale" fassent ami-ami avec ces pratiques d'un
autre âge qu'ils vont jusqu'à appeler "cultures" susceptibles d'enrichir notre environnement culturel ....








FAIRE COULEUR LOCALE !.....

Pourquoi pas !... Que ces immigrés s'habillent comme ils veulent ne pose pas vraiment de problème, mais qu'ils n'occupent pas l'espace public de notre pays pour singer les us et coutumes du
pays d'origine de leurs parents ou même de leurs grands-parents, ils ont choisi la France, qu'ils la respectent !...








HALTE AUX LAPIDATIONS BARBARES !...

Pavés, caillous, barres de fer, battes de baseball et maintenant des armes à feu pour soi disant "défendre" leurs territoires dans l'enceinte de notre nation à l'encontre des forces de
police, des pompiers, même des secours du SAMU qui vont les soigner, comment tolérer un tel bordel ?...


Même des pratiques des plus barbares comme l'excision des petites filles !!!......








COMMENT VOULEZ VOUS QUE L'ON ACCEPTE DE VIVRE PRES DE CES SAUVAGES ?........





Gérard Brazon 24/06/2010 14:48



La théologie qui consiste à dire que toutes personnes qui est attaché à son pays, à ses valeurs, à son histoire, à
sa patrie est un fasciste en puissance commence à se fissurer. ce que Sopo appelle la liberté du langage nauséabond n'est que la liberté de s'exprimer et de dire que les français supportent de
moins en moins cette culpabilisation permanente. Pour les plus nombreux de ces français, ils sont de souches et jusqu'à là, n'en étaient pas plus fiers que ça. La chance de naître dans un pays.
Pour moi d'ailleurs, le sang noir ou arabe versé pour la France est bien plus important que la naissance. Que les chose soient claires. Par contre j'ai le plus profond mépris pour les français de
papiers. Pour les immigrés économiques qui crachent sur les lois de mon pays. Mais aussi le mépris des politiques qui laissent faire et donnent de la France cette image
déplorable.