Vidéo. Houria Bouteldja : Une amende dérisoire pour celle qui prône la rééducation des 'souchiens' par les 'indigestes de la Ripoublique'?

Publié le 19 Octobre 2012

"Souchiens" : une amende requise contre Houria Bouteldja

La militante franco-algérienne, qui avait employé l'expression "souchiens" pour désigner les Français de souche, est poursuivie pour "racisme anti-blanc". Délibéré le 19 novembre prochain.  

  • Par Marie Martin
La jeune militante avait parlé de "souchiens", le plaignant a entendu "sous-chiens". © France 3 Midi-Pyrénées
© France 3 Midi-Pyrénées La jeune militante avait parlé de "souchiens", le plaignant a entendu "sous-chiens".
"Injure raciale" est, plus précisément, le motif des poursuites contre Houria Bouteldja.
La jeune femme, porte-parole du parti des Indigènes de la République, était invitée de l'émission "Ce soir ou jamais", animée par Frédéric Taddéi, en 2007. Elle y emploie l'expression "Souchiens", pour parler des Français de souche qui doivent, selon elle, être rééduqués.
Bernard Antony, ancien conseiller régional de Midi-Pyrénées et ancien député européen Front National, y voit là une injure raciale et porte plainte, à Toulouse. Désormais président de l'Agrif, l'Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l'identité française et chrétienne, Bernard Antony fait ainsi écho aux indignations de l'hebdomadaire Marianne, du philosophe Alain Finkielkraut et de Brice Hortefeux, alors ministre de l'immigration et de l'identité nationale, qui condamnent de concert les propos de la jeune militante.


© France 3 Midi-Pyrénées
© France 3 Midi-Pyrénées

Ce qu'elle a dit précisément

  • « On met toujours la focale sur les quartiers populaires (…) en déficit de connaissances, de conscience politique, il faut les éduquer, etc. et on occulte complètement le reste de la société et ses privilèges (…) et moi, j'ai envie de dire : c'est le reste de la société qu'il faut éduquer, (…) c'est le reste de la société occidentale, enfin de ce qu'on appelle, nous, les sou[s-]chiens — parce qu'il faut bien leur donner un nom —, les Blancs, à qui il faut inculquer l'histoire de l'esclavage, de la colonisation… […] la question de l'identité nationale, elle doit être partagée par tout le monde et c'est là qu'il y a un déficit de connaissances. »

Un premier procès

Dans une ambiance houleuse et sous protection policière (notamment en raison de la présence de membres du Bloc identitaire), le tribunal correctionnel de Toulouse prononce, en janvier 2012, la relaxe d'Houria Bouteldja, estimant que l'emploi de ce mot, même en l'absence de tirets, était ambigu, mais qu'une conviction n'était pas une preuve. 
A l'énoncé du délibéré, Bernard Antony avait indiqué vouloir faire appel. C'est ainsi qu'Houria Bouteldja s'est retrouvée à nouveau devant la justice toulousaine ce lundi.  


Bernard Antony, président de l'Agrif, est à l'origine de la plainte. © France 3 Midi-Pyrénées
© France 3 Midi-Pyrénées Bernard Antony, président de l'Agrif, est à l'origine de la plainte.

Ce que risque la militante du Parti des Indigènes de la République

Houria Bouteldja risquait six mois de prison et 150 euros d'amende. Cette fois, le parquet a requis une simple amende. Lors de sa relaxe, la jeune femme s'était dit "pas très étonnée" de cette décision. Il ne s'agissait nullement d'un jeu de mot, selon elle, mais simplement d'un néologisme. 
            

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Aaron 20/10/2012 17:19


Vous ne croyez pas si bien dire; allez donc sur un site dénommé Alter info; vous ne serez pas au bout de vos surprises.

Claude Germain V 20/10/2012 16:25


Grande dame et petite menagere ,elle ne sait pas a quoi sert une sepilliere et sans s'en rendre compte et sans savoir ,elle l'a posée sur sa tete ......manque d'education bien sur ,ne soyons pas
etonné ....meme un souchien sait a quoi cela sert ....... navrant d'avoir sur notre territoire des gens si peu instruit .....

Aaron 19/10/2012 16:19


J'en rajoute une petite couche.....Vous souvenez-vous, chers lecteurs, de cette réplique dans le film "Pretty Woman":


"La salope de Cendrillon !"....Enfin je dirais plutôt Carabosse au vu de sa tête...

Aaron 19/10/2012 15:57


Ainsi donc le Parquet Général n'a requis qu'une amende à l'encontre de cette SOUS-CHIENNE !!


Nous verrons, au casoù le cas inverse se produirait  dans les jours ou les semaines à venir, si le Parquet fera preuve de la mêmem mansuétude...Dans la négative, la preuve que le deux poids
deux mesures si cher aux socialauds sera établie...

Marie-claire Muller 19/10/2012 15:42


Comme tout est à sens unique,que nous devons "cracher" et nous taire,tout juste si nous ne devons pas remercier les envahisseurs de nous empoisonner la vie.A force de subir l'injustice le plus
pacifique finira par se révolter et ceci dans toute l'Europe!!!!

jp 19/10/2012 10:20


sans le vouloir,ils sont entrain de nous unir,ils vont avoir la plus grande armée ,toute l'Europe va se révolter contre ses envahisseurs,

olar 19/10/2012 08:13


si un salamisme avait qualifié un vladimir de sous-lard


 le monde entier des muzz  se serait soulevé, lemonde des collabos auraient crié " scandales ... et là nos journaux collabos aussi n'osent pas en parler :


Français de souche,Français de branche  ou Français de coeur: unissons nous pour faire respecter LA FRANCE et les FRANCAIS