Vidéo: Jean François Copé et son argumentaire pour enfants attardés - par Gérard Brazon

Publié le 15 Juin 2011

Je suis stupéfait des commentaires de Jean François Copé sur  cette vidéo. Que l'UMP soit dans un combat acharné contre FN m'étonnera toujours. Mais pourquoi pas !

On peut comprendre les différences idéologiques qu'il peut y avoir entre un UMP qui se veut un parti centralisateur, comprenant des centristes mouvant à défaut d’être émouvant, une droite la plupart du temps molle et une droite populaire dont je me sens proche encore, mais on ne peut pas comprendre cette charge de Jean François Copé qui est parfaitement excessive et je dirais même, totalement nulle.

Jean François Copé est applaudi? La belle affaire ! Est-ce par politesse? Je l'espère car son argumentation est grossière. Singulièrement sur les conséquences d'un jeune qui fumerait un pétard et risquerait de ce fait la peine de mort si le FN prenait le pouvoir. C'est tellement grossier que c'en est véritablement ridicule. Je crains fort que les français s’en rende compte à son détriment.

Que dire de ces prouesses qui nous sont balancées sans honte dans le plateau de la sécurité. Prouesses de la police, de la justice et de l'ordre qui auraient aboutis à faire revenir l’ordre ou presque dans les cités de France et de Navarre sans que les français ne s’en soient aperçus.

Nous savons tous que les peines de prison ne sont pas effectuées du fait des performances de Rachida Dati et de sa réforme incluant que les peines de prisons de moins de deux ans ne seront pas effectuées pour éviter la surcharge dans des prisons trop petites et mal équipées, que les délinquants se retrouvent dans la rue plus vite que la police embourbée dans les comptes rendus et autres procès verbaux sous l’œil suspicieux de la justice et le regard attentif des chiens de garde de la bien pensance « antiraciste à géométrie variable ».  N'en déplaise à Jean François Copé, je m'attendais à mieux comme déclaration de sa part.

Si je le comprends bien, tout va mieux en terme de sécurité, en terme de chasse aux dealers, en terme de condamnations, en terme d'exécutions des peines, en terme de sécurité tout simplement. De qui se moque-t-il à la fin. Prend-t-il les français pour des imbéciles. Il ne suffit pas qu'il soit applaudi par une assemblée béate  si ce n'est policé pour que ce qu'il dise soit une vérité. Un mensonge affirmé par des milliers de personnes reste un mensonge. Le XXème siècle nous l’a enseigné. 

De quel droit met-il en garde des français qui ne sont pas des enfants que je sache. Pourquoi ce ton condescendant envers ces français qui ne feraient pas ou seraient incapables de le faire semble-t-il, la distinction entre les uns et les autres en quinze secondes. Qu'ils ne seraient pas capables de comprendre ou se situerait l’abus et le juste. Le condamnable et le vrai, le répréhensible et l’autorisé, le mensonge et la vérité. Quelle piètre idée a-t-il des français ce responsable politique qu’est Jean François Copé. Est-ce la peur ou du moins la crainte d’un parti politique en pointe sur des thèmes qu’il ne défend même plus lui-même ou alors, si doucement, si tranquillement si inutilement.

Crédibilité nous dit-il !  En travaillant sur les propositions du FN (Au moins il avoue que le FN a des propositions) et là, il s'embourbe totalement en nous parlant des luttes contre le trafic de drogue. Il aboutit à la conclusion aberrante que parmi l’assistance présente, il est possible qu'il y ait des pères, des mères, d'enfants ou ayant des petits enfants qui iraient à la guillotine si Marine Le Pen devenait Présidente de la République du fait que ces jeunes auraient fumé un pétard. Je suis atterré par cet argumentaire pour débiles mentaux.

Sommes-nous, les français assez idiots pour gober celui-ci. Est-ce que Jean François Copé vit sur la même planète que les Français. Décidément, je crois de plus en plus que ce n'est pas le cas. L'UMP va avoir à faire de fortes révisions pour se mettre au rendez-vous des véritables demandes des français. Ceux-ci ne vont pas se contenter, du moins je l'espère, des discours sécuritaires qui n'aboutissent à rien en finalité. Des discours qui furent tenus en 2007 et qui ne produisirent aucun effet sur la sécurité bien sûr, mais aussi sur l'immigration et son corollaire, l'islamisation du pays. 

Alors oui, je suis très déçu de ce genre d'arguments pour militants que je souhaite pas encore totalement décérébrés.

- J'aurais aimé de l'audace, encore de l'audace toujours de l'audace! J'aurais aimé que la police soit respectée au lieu d'être vilipendée et mis au banc par une justice irrespectueuse des forces de l'ordre à force de la considérer comme possiblement sujette à des dérapages et mis sous surveillance permanente au risque de flinguer des enquêtes.

- J'aurais aimé une justice qui applique les décisions, une justice proche des victimes, les vraies, celles qui ont subies des vols, des viols, des cambriolages, des agressions diverses et non celle des « présumés coupables » qui ont finalement plus de droits que la femme à terre ou l'homme abattu. Bien sûr que la justice doit être équitable et juste mais comment ne pas douter lorsque l'on constate le jugement fait contre Marie Neige Sardin?

Crédibilité certes, débats bien sûr, mais pas d'invectives, pas de faux procès, pas d'accusation inutiles, pas d'a priori, bref, de la politique, de la vraie, des débats d'idées devant des français responsables, intelligents et non pas des arguments pour enfants attardés. Les français méritent mieux que ce type d'argumentaires qui, à mon sens sont contre productifs et se retourneront contre l'UMP et son patron d'aujourd'hui Nicolas Sarkozy car, Jean François Copé n'est que son porte parole en attendant 2017.

Je vous laisse regarder cette vidéo pour mieux réaliser la stupidité des propos hélas, applaudis. 

Gérard Brazon

L'article est libre de drois sous réserve de citer l'auteur et de faire un lien sur "Puteaux-Libre"

-

Puis une autre vidéo qui explique sans doute pourquoi cette hargne de Jean François Copé.

Ceci expliquant sans doute celà. Pour être tout à fait clair, je suis personnellement contre la peine de mort. Cela remonte surement à ce vieux Victor Hugo et son journal d'un condamné à mort. Cette idée de donner la mort m'est insupportable.
Pour autant, le débat politique doit exister et je peux comprendre que certains souhaitent la peine de mort particulièrement à la suite de la mort d'enfants. Je ne considère pas les "pour" comme étant des imbéciles.  Je ne souhaite pas le retour de la peine de mort qui me glace véritablement mais par contre, je souhaite des peines de prison à "perpéte" qui soit des vrais "perpètes". Des peines qui soient faîtes totalement. 15 ans c'est 15 ans, trente ans c'est trente ans. Un aéropage de juges ne pouvant défaire ce qu'a décidé en son âme et conscience, un tribunal populaire. Même si pour ça, il faudra créer des prisons de haute sécurité y compris sur des îles lointaines s'il le faut, y compris avec des fonds privés et soustraire à jamais ces hommes et ces femmes de la société le temps de leur condamnation. L'effet sera garanti sur les petits dealers et autres criminels. 
Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Dufour 15/06/2011 16:23



ce Copé a rien compris,Me lepen a raison sur les trafiquants,et il faut confisquer leur avoir financiers,qu ils son ici et au pays,ou je suis les mecs vend et les gendarmes passe et dise
rien,mais comme ça fait l ecomonie soutraine et la paix social c est ce que le maire dit la prison oui mais c est encore le contribuable qui paye et en taule il sont les roi.je suis pour la peine
de mort quand il y a meutre viole d enfants



francis CLAUDE 15/06/2011 16:11



la c'est le bouquet Duflo / Coppé contre Marine non ils sont nuls tous les deux seule une mechanceté transpirantes par tous les pores de leur peaux les faits dire toutes les conneries qu'ils
sortent!!! mais attention en 2017 je pense que nous aurons ces deux patins candidats a la présidence de la république



CARILLO 15/06/2011 08:51



Quand j'entends Monsieur COPE, je me souviens des paroles d'une de mes connaissances: "ça se voit que la mère des cons n'est pas encore morte!" Ses perpétuels discours débiles contre le FN ne
peuvent plus prendre, car heureusement les gens ouvrent leurs yeux sur l'UMPS.