Vidéos: la France des crétins socialistes - par Nicolas Doze

Publié le 6 Juin 2012

1er vidéo/ Sans commentaire. L'évidence du socialisme, la réalité économique et l'Europe liberticide des Nations.

2iéme/ et pourtant, on le savait avant les élections...

-
-
-

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article

Marie-claire Muller 06/06/2012 16:37


LE DISCOURS SOCIALISTE:


youtu.be/mMbki-Tbkf4 (libertarientv)


 

Marie-claire Muller 06/06/2012 16:31


Bientôt nous rejoindrons le club!!!merci les socialistes!!ça se voit qu'ils aiment leur Pays!Raser gratis avec notre argent c'est facile; aprés le 18 le masque va tomber et le rideau de fumée se
dissiperacomme le dit Nicolas Doze!On est pris dans la nasse et alors on pourra comprendre ce qu'endure la Gréce!


Jacques Delpla aux grecs : «Si vous faites défaut sauvagement, nous vous abandonnerons aux Turcs ; à vous de choisir.»


Posted on 5 juin 2012
by Leonidas



Voici ce que j’écrivais le 16 mai dernier : « Le problème des Européens c’est qu’ils adorent manier les grands principes mais dès que l’on gratte un peu on s’aperçoit très
vite que tout cela sonne creux (…) Solidarité par ci, solidarité par là et bla-bla-bla… Mais cela relève davantage du gargarisme. Car dès qu’il convient de passer aux travaux pratiques…
pschitttt ! Prenons encore une fois l’exemple grec. Cet état consacre 4,6 % de son PIB à la défense, ce qui place ce pays en tête de l’Union européenne pour ce poste budgétaire. Cette dépense
en période de faillite nationale est intenable, disproportionnée. En comparaison la France consacre à la défense 2,5 % de son PIB. C’est la raison pour laquelle on a pu entendre les voix de
plusieurs économistes, intellectuels et politiques pour exiger de la Grèce qu’elle réduise ses dépenses militaires afin de contribuer à la lutte contre la banqueroute du pays. Mais la Grèce n’a
rien voulu entendre. Et personne ne s’est posé cette simple question : pourquoi ?  Si la Grèce dépense autant pour sa défense c’est qu’elle doit faire face à un puissant voisin belliqueux,
la Turquie islamiste. Celle-ci ne cesse de multiplier les provocations que cela soit en mer Egée, à Chypre ou dans les airs. La Turquie, deuxième puissance militaire de l’OTAN. Alors il y avait
bien une solution pour qu’Athènes accepte de réduire drastiquement son budget militaire et consacre ces sommes à la lutte contre le déficit. Laquelle ? Que les 26 autres pays européens
s’engagent publiquement à soutenir militairement la Grèce en cas d’agression turque. Malheureusement cela n’est venu à l’esprit de personne. Logique car cela porte un nom, la solidarité
européenne. Et dans notre meilleur des mondes les mots frontières, nations, identités, racines etc… sont devenus des gros mots qui peuvent vous amener devant les tribunaux. La boucle est
bouclée. » (http://www.euro-reconquista.com/site/spip.php?article379)


Je ne croyais pas si bien dire. Sauf que j’étais encore loin de la réalité. Les Européistes vont encore plus loin dans l’abject et la trahison. C’est ainsi que le 01 er juin un économiste
du nom de Jacques Delpla, conseiller de la commission pour la croissance présidée par le mondialiste Attali, a publié un article dans lequel il menace le peuple grec d’être livré aux
Turcs si jamais il ose quitter la zone euro.





Les élites technocratiques et apatrides qui dirigent notre destin tombent le masque. Si les Grecs ne courbent pas l’échine devant LEUR volonté ils ne compterons plus. Les Turcs
pourront même les attaquer, l’Europe et les Etats-Unis ne bougeront pas le petit doigt. Au-delà du chantage monstrueux, l’euro ou le chaos, qui démontre bien que nos démocraties ne sont
déjà plus qu’une illusion, il s’agit d’un appel au meurtre civilisationnel. Devant une telle forfaiture j’estime que le peuple grec est en
position de légitime défense.



This entry was posted in Collaboration, Crise économique, Grèce, Idiot(e)-utile de l'islam, Propagande. Bookmark the permalink.

jpb 06/06/2012 10:52


ne pas oublier toute les associations SOS rascisme ,l i c r a ,etc...subventionner par nos împots,de plus qui ne sert à rien sinon que de servir,les immigrationistes et les immigrés.