(Vidéo) La fraude sociale de la branche maladie est massive...

Publié le 19 Octobre 2013

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

lucie 20/10/2013 19:20


désolée de me répéter, mais ayant un petit oeil à l'intérieur du système....


il faudra mettre le système à plat et fermer les CAf et bloquer les retraites versées à l'étranger, et arrêter le système qui est en train de nous couler.


bien sur ce sera TRES DUR pour tout le monde, le temps de redresser le système.mais moins que ce qui nous attend si nous ne faisons rien maintenant.


gardons l'argent pour soigner les vraies maladies, même celles d'étrangers, car on ne peut laisser mourir un être humain. mais soyons sélectifs : stop aux inséminations remboursées pllusieurs
milliers d'euros  par le biais de la CMU même à des personnes qui ne devraient pas en bénéficier.etc...


récemment une femme croyant son jardinier à l'hopital se décide à aller le voir...problème...le malade qui portait le nom dans la chambre du CHU était un illustre inconnu! et des comme ça on en a
des containers.


soigner un cancer oui, opérer un enfant du coeur, oui. ET obligeons déjà l'Algérie à nous rembourser de même quecertains états africains tous les soins avancés à leurs ressortissants.

Roban 20/10/2013 17:39


Et encore, le Dr Legeais ne parle pas du président algérien Boutéflica qui crache sur la France mais qui vient s'y faire soigner aux frais du contribuable et ce n'est pas la 1ère fois, alors
qu'il a les moyens de payer grâce aux aides que lui verse la France.

DURADUPIF 19/10/2013 22:51


Pauvre France, pauvre Assurance maladie. Cela fait des lustres que cette banche maladie, fleuron de notre Protection sociale, fait l'objet de fraudes, de comportements "déviants" et autres
malversations et a atteint jusqu'à 14 milliards d'euros de déficit. Il est plus que grand temps, malgré la loi de 2006, de donner a la CNAMTS plus de pouvoir sur cette lutte contre la fraude mais
aussi de renforcer les pouvoirs des Polices et Gendarmeries tant dans l'Exagone et surtout à l'international.