(vidéo) Marine Le Pen sur les Echos.

Publié le 12 Février 2014

La présidente du FN estime que son parti « dépassera la barre des 500 listes » dans les communes de plus de 3500 habitants. Elle réclame un « vrai débat chiffré sur l’euro » et un référendum sur la « priorité nationale » en matière d’emploi.

http://videos.lesechos.fr/news/invite-des-echos/marine-le-pen-nous-depasserons-les-1-000-conseillers-municipaux-3190007828001.html



Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

aupied 14/02/2014 08:52


Votre message madame muller est clair , mais ," car il y a toujours un mais " croyez vraiment que les français et es , vont enfin comprendre quelque chose ( car jusqu'à maintenant , ils nont pas
compris grand chose ,) voter c'est bien , mais voter , la droite , puis la gauche et encore le droite et après la gauche , croyez-vous vraiment qu'ils ont compris la leçon , moi je ne le crois
pas ; La critique est facile les français en sont les rois , il est facile de dire marine Le Pen a dis " ça " marine le pen a dis ceci , elle fait pas ça , elle devrait faire  celà , donnez
lui la chance de s'exprimer sur le font et ensuite vous pourrez critiquer 

Marie-claire Muller 12/02/2014 22:24


L’inexorable ascension de Marine le Pen sonne-t-elle le glas de l’UMPS ?


Classé dans : Uncategorized —
francaisdefrance @ 14:45


 Mercredi 12 février 2014



 Un sondage qui
fait bien plaisir aux ennemis de l’UMPS que nous sommes et déclenche des peurs paniques dans les rangs de ces derniers.




http://www.leparisien.fr/municipales-2014/sondage-plus-d-un-francais-sur-trois-dit-adherer-aux-idees-du-fn-12-02-2014-3583199.php


 


Naturellement "ils" tirent tous à boulets rouges sur le FN, se renvoyant la responsabilité de son fort inquiétant succès selon eux, sans jamais, et c’est fort de café, prendre acte de la
volonté du peuple français de changer de politique et de tourner le dos à 40 ans de perte de souveraineté et d’immigration forcenée menant au remplacement de population, sans parler des mirages
de l’euro et de la crise économique qu’ils agitent devant nos yeux pour nous convaincre de renoncer à nos acquis salariaux, sociaux et au code du travail.


Naturellement les socialistes par la bouche de Michel Sapin, entre autres, rendent Copé responsable de la montée du FN.


Et, naturellement, on se prend à penser que, finalement, la grande stratège, gagnante, de l’histoire, est peut-être Marine le Pen, qui, en ne donnant pas de consigne de vote pour faire barrage
à la gauche en 2012 (ce que nous avons critiqué à l"époque) va peut-être réussir à faire exploser l’UMP, le faire disparaître de la circulation et attirer des souverainistes et autres déçus de
l’UMP au FN, afin de faire de ce parti un parti légimite qui aura toutes les chances de l’emporter dans les élections à venir.


Le FN a changé, ses dirigeants ont changé, la diabolisation ne marche plus et les Français le disent clairement.


Il reste à souhaiter que cette évolution des mentalités soit visible dans les urnes et que la France prenne un autre tournant, même si nous ne sommes pas d’accord avec Marine le Pen et le FN
sur tout. Mais il n’y a pour le moment aucun autre projet de société qui tienne la route, et nous allons droit dans le mur avec l’UMPS depuis trop longtemps.


mika 12/02/2014 20:54



Florian Philippot et François Delapierre chez BOURDIN



https://www.youtube.com/watch?v=F1-CT2HuBoE