Vidéo: une nuit avec la BAC de Marseille.

Publié le 3 Septembre 2012

On peut entendre dans les commentaires "poltiquement correct" l'expression "incivilité" qui prête à sourire.

On verra également une Ferrari louée entre 3000 et 4000€ le week-end sans que l'on sache pourquoi la BAC ne peut s'informer plus avant sur le conducteur sans papier et ne puisse ouvrir un dossier de suivi de ce monsieur afin de vérifier son niveau de vie. Les "pauvres petits démunis" issus des "cités difficiles" et bien entendu "défavorisés" chers à Claire Chazal et autres journalistes de radio-télévision, doivent être pliés de rire. Ajoutons que cette situation ne date pas du 6 mai 2012.  

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Du côté des médias

Commenter cet article

DURADUPIF 03/09/2012 14:24


Nous sommes dans une de ces nasses dont il faudra des années de "guerre" pour nous en sortir. Mais qu'attend-t'on pour confisquer tous les véhicules de ces populations, contamment en infraction.
Ah oui...les émeutes et les moyens (camions, hangards, gestions).