Villejuif : la gauche implante une deuxième mosquée à 80 mètres de l’église copte.

Publié le 20 Février 2014

 

villejuif2emosquee

Une deuxième mosquée à Villejuif : «Coptes-Musulmans : la cohabitation déjà tendue» titre Le Parisien dans son édition du Val-de-Marne, le 8 février 2014.

(Voir aussi les articles précédents parus dans Riposte Laïque dont liens ci-dessous en (2).

Quand c’est finit, ça recommence. Allah est patient. Surtout quand il est aidé par une commune et un département socialo-communiste.

Le 6 février dernier, au conseil municipal de Villejuif (94) et pour la deuxième fois, a été votée la construction de la 2ème mosquée de la ville.

Cela fait pourtant plus de six ans que les riverains, entre autres, dont les Coptes tous proches voisins du lieu de culte en question, résistent face à ce projet.

Il y avait foule dans la salle de réunion de ce dernier conseil. De plus en plus de Villejuifois mécontents, réunis à présent en associations pour la plupart, étaient présents avec motivation et pancartes à l’appui. Mais rien n’y fait face à cette dictature que madame le maire Cordillot et camarades imposent sans vergogne et par tous les moyens depuis des années. Il faut dire que les adjoints communistes et socialistes sont majoritaires, alors tout passe aux conseils.

Revenons six ans en arrière et années qui suivent très rapidement.

Après moult péripéties, un retrait de projet puis un deuxième qui obtiendra un permis de construire sera mis de côté, ou plutôt mis en attente… La mosquée et extensions à cette époque était accolées à l’église copte.

L’emplacement du monument culturel-CULTUEL a à présent été déplacé… de quelques mètres, mais tous les ingrédients sont là : proximité de l’église copte, bien en vue sur la D7, sur le passage de plusieurs lignes d’autobus, entre deux stations de métro, Louis Aragon et Paul Vaillant-Couturier et elle sera encore mieux desservie grâce à l’ouverture récente de la ligne de tramway à ce même arrêt Louis Aragon. Elle serait prévue pour desservir le Val de Bièvre (1). Nous n’omettrons pas de re-préciser qu’au moins une autre mosquée est pourtant déjà dressée à Villejuif et que chaque ville comprise dans la Val de Bièvre est pourvue de lieux cultuels musulmans.

Belle tête de gondole que cet édifice qui sauf tremblement de terre ou autres catastrophes naturelles trônera là pendant des siècles et, en se référant aux représentations déjà données, le monument devrait apparaître de façon bien plus imposante que l’église copte et même que l’église catholique, située elle dans le centre de Villejuif classiquement à côté de la mairie, les synagogues étant elles toujours discrètes dans les paysages urbains ou autres…

Mais replongeons-nous dans l’ambiance de cette soirée du dernier conseil municipal, colorée par quelques clichés et incidents épicés. Toute la partie traitant de la construction de la mosquée était digne d’une des plus belles scènes de nos meilleurs comiques. Madame le maire à elle seule (mais certaines réactions de ses adjoints aussi) n’ayant rien à envier à ces derniers par la caricature de ce qui ressemble au mensonge ainsi que dans l’expression d’une définition tout à fait personnelle de la laïcité. Ceci pour ce qui concerne les clichés, plus que brièvement brossés ici, quant aux incidents, nous avons eu droit à l’attaque musclée d’un grand gaillard grisonnant un peu typé arrachant une pancarte de rébellion où était simplement inscrit «GENDARMERIE : NON à la destruction du patrimoine communal».et bousculant avec un acolyte l’une des opposantes à la destruction des murs et appartements de l’ex-gendarmerie pour en faire une mosquée qui pourrait fort bien se trouver ailleurs, en fait.

Enfin et puisque la majorité des voix (évidemment…) en faveur de la construction de la mosquée l’impose, le permis de construire a été approuvé.

Satisfaction lisible des Musulmans concernés dans la salle et des femmes voilées présentes, lesquelles nous ont donné par deux fois et gracieusement le chant joyeux des youyous qui, signalons-le n’ont fait l’objet d’aucune remarque de la part de madame le maire, contrairement à quelque éventuelle intervention des militants à pancarte.

Un mini festival qu’il aurait été dommage de rater…

A l’avenir de dire ce qu’il adviendra encore de cette affaire…

Anna Sacco

(1) La communauté d’agglomération du Val-de-Bièvre, créée en décembre 1999, avec 186.000 habitants regroupe sept communes, toutes déjà pourvues de mosquée et/ou salles de prière : Arcueil,  Cachan, Fresnes, Gentilly, l’Haÿ-les-Roses, le Kremlin-Bicêtre et Villejuif.

(2)Précédents articles sur le sujet dans Riposte Laïque :

-       A Villejuif, une mosquée à côté de l’église copte ! Publié le 24 février 2010 par Anna Sacco – Article du n° 129

http://ripostelaique.com/A-Villejuif-une-mosquee-a-cote-de.html

-       Bientôt une mosquée de 3000 m2 à Villejuif : Qui va payer ? Publié le 28 janvier 2013

par Laurent Simon – Article du n° 228

http://ripostelaique.com/bientot-une-mosquee-de-3000-m2-a-villejuif-qui-va-payer.html

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Marie-claire Muller 24/02/2014 15:54


LES VENDUS CORROMPUS QUI NOUS GOUVERNENT, VALSENT AVEC NOTRE POGNON!!! TOUS A METTRE DANS LE MEME SAC ET A JETER A LA MER (TAUBIRA L ANTI FRANCE LA PREMIERE)


DEPLACEMENT DE MME TAUBIRA 





 





BEN VOYONS ,POURQUOI SE GENER


 










 






 






 


 


Déplacements de Mme TAUBIRA à ENSISHEIM


 


Suite à une indiscrétion de la police locale, il parait que Madame TAUBIRA, Ministre de la Justice, se rend chaque semaine à
ENSISHEIM pour rendre visite à son fils interné à la Centrale Pénitentiaire. Ceci est à tout à son honneur en tant que
mère.


Par contre, ce qui n’est pas normal, c’est qu’elle s’y rend au frais du contribuable. Alors qu’elle est une des ministres les plus
fortunées, ces allers retours hebdomadaires se font en hélicoptère, un appareil de la flotte aérienne gouvernementale.


Suite à ce passe-droit, & connaissant la mansuétude de Madame TAUBIRA pour la population carcérale, on peut s’attendre à ce que
les personnes qui rendent visite à un détenu, se fassent dorénavant rembourser leurs frais de déplacement par l’administration & par voie de conséquence au frais du
contribuable.


Dans une république dont la devise est ‘Liberté, Egalité, Fraternité’ il ne peut y avoir 2 poids & 2 mesures
!  


 


 


Faites le savoir à vos correspondants, il faut que ça
se sache !!!!!!!!




marie-plume 21/02/2014 09:18


Mazette!Cette "affaire" si elle est avérée rique de côuter cher à cette élue de petitbois! Mais que font donc les "villejuifois"? Sont-ils au courant de cette transaction au nez et à la barbe de
"la laïcité" belle expression hypocrite qui permet d'enfumer les gens crédules et de...bonne foi? Réagissez les "Villejuifois", ne permettez pas l'inadmissible, ne cédez pas à la polyphonie UMPS!

Pivoine 20/02/2014 18:48


Ces élus chercheraient-ils à fomenter une guerre civile ???

mika 20/02/2014 17:16


http://laveniravillejuif.fr/spip.php?article159


Extrait:


A sept semaines des élections municipales, Madame Cordillot et la majorité sortante s’apprêtent à céder l’ancienne gendarmerie à une
association cultuelle, l’AMVB...  


En
violation de la laïcité, elle offre un cadeau de 2,1 millions (en réalité : 3 millions) qui sera payé par les Villejuifois...


 


 

marie-plume 20/02/2014 16:45


Stupéfiant! Qui sait? Cette construction n'aura-t-elle pas lieu si les électeurs savent ce qui est bien pour eux, et leur ville... A moins que la plupart des habitants soient d'obédience(? )d'un
tout autre statut religieux? Si les femmes "voilées" s'égosillent pour faire des "you you" il est évident que l'affaire s'engage assez défavorablement, mais" Dieu n'abandonne jamais les siens"
alors, gardons l'espérance si chère à Péguy, notre cher poète amoureux déclaré de la France, et que ne connaissent sans doute pas le maire de Villejuif et ses affidés... pauvres gens!