Villeurbanne : le silence de Taubira

Publié le 8 Juin 2012

Par 

L’agression de trois juifs à Villeurbanne met en exergue la différence de traitement d’un crime en fonction de l’origine des auteurs et des victimes. Ces violences antisémites sont à rapprocher de l’affaire Merah qui a défrayé la campagne présidentielle.

Dans cette nouvelle affaire, MM. Bayrou et Mélenchon et Mme Joly n’ont pas eu le temps d’accuser un quelconque dément raciste d’extrême droite. Démence raciste qu’aurait exacerbé Nicolas Sarkozy comme le suggérait François Bayrou avant même les résultats de l’enquête.

Pour ce qui est de Villeurbanne, les trois alliés de François Hollande n’ont pas eu le temps de prononcer leur verdict a priori. Les coupables étaient déjà interpellés. C’est donc un crime antisémite. De cette antisémitisme qui grandit dans nos banlieues, fruit du communautarisme et de l’angélisme d’une gauche adepte des analyses de Terra Nova, le club de réflexion du Parti Socialiste dont tant de membres viennent d’investir les cabinets ministériels ( voir ICI ). De ce communautarisme que l’on vit le soir du 6 mai manifester sous des drapeaux étrangers sur la place de la Bastille …

Le laxisme qu’affiche le nouveau gouvernement en matière de justice est un signal fort envoyé à toutes sortes de délinquance tenues en respect jusque-là.

D’ailleurs, depuis l’affaire Merah, une hausse des violences antisémites a été constatée par le Service de Protection de la Communauté Juive. Gageons que pour éviter de comparer avec le précédent mandat, le nouveau Ministre de l’Intérieur aura à cœur de supprimer la transparence en matière d’insécurité voulue par Nicolas Sarkozy, en éradiquant les outils statistiques.

Visiblement l’affaire de Villeurbanne dérange à gauche. Pour la forme, quelques uns ont condamné les agissements de ces délinquants. On constate néanmoins, une grande absente, particulièrement muette : Christine Taubira.

Pourtant celle-ci ne se prive pas de déclarations depuis sa nomination, notamment lorsqu’elle supprime les peines planchers pour les mineurs récidivistes, les tribunaux pour mineurs, la rétention de sûreté contre les criminels sexuels. etc. Pour Villeurbanne, rien ! Mme la Ministre n’a pas daigné condamner l’acte, préférant entretenir un peu plus l’idée qu’avec elle, les délinquants issus des banlieues n’ont rien à craindre …

Source : Recrudescence des attaques antisémites depuis l’affaire Merah : http://www.france24.com/fr/20120605-antisemitisme-effets-affaire-mohamed-merah-tuerie-ecole-toulouse-juif-france-islam-racisme

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

island girl 08/06/2012 23:11


Cette vieille incompétente est la cerise sur le gateau pour Marine Le pen ..let it be ..