Vingt imams venus d'Algérie ont été accueillis hier à la mosquée de Saint-Maurice.

Publié le 4 Août 2011

Rubrique islamisation de la France.

Alors que le Ramadan devrait commencer demain matin, vingt imams venus d'Algérie ont été accueillis hier à la mosquée de Saint-Maurice.

 Ils viennent pour partager ce temps fort de la vie musulmane dans la région. (A ce demander comment ils faisaienbt avant Ndlr GB)

(...)  hier, un rendez-vous attendu a eu lieu à la mosquée de Saint-Maurice, rue du Faubourg-de-Roubaix. Vingt imams venus d'Algérie ont été accueillis par Abdelkader Aoussedj, président de la Fédération régionale de la Grande Mosquée de Paris région Nord - Pas-de-Calais et par les fidèles.
Ces imams viendront renforcer la présence d'une vingtaine d'imams « contractuels » qui officient tout au long de l'année dans la région. « Chaque année, nous recevons des imams qui récitent le Coran par coeur, explique Abdelkader Aoussedj. Ils viennent partager ce mois sacré, ce mois de prière, de solidarité. » Hier, ils ont participé à la prière avant d'assister à une réunion dans la mosquée de Saint-Maurice.


Hier, à la mosquée de Saint-Maurice, une réunion a eu lieu pour organiser le mois de Ramadan qui devrait commencer lundi matin.Ces imams venus d'Algérie « vont conduire les prières surérogatoires », autrement dit des prières qui viennent en plus des cinq prières quotidiennes obligatoires. « Pendant le Ramadan, il y a des prières en plus, explique encore Abdelkader Aoussedj. Le jour est consacré au jeûne et le soir aux prières. » Les imams algériens, arrivés à Lille dans la nuit de vendredi à samedi, « vont partager ces moments de joie et de solidarité. Ils sont parmi nous, parmi leurs frères de la région Nord - Pas-de-Calais », se réjouit encore M. Aoussedj. Lundi, commencera « un mois de fraternité, de partage et de concentration » pour tous ces fidèles.

(Ma question est simple: est-il prévu un retour de ces imams où vont-ils trouver l'auberge bonne? Note de Gérard Brazon)
M.TR.

Nord Eclair


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Marie-Claire Muller 04/08/2011 23:00



Ca fait sans doute parti des accords qu'ont fait madame Lagarde et monsiur Coppé avec Boutéflika (celui qui insulte la France et pourtant s'y fait soigné!!)Je croyait que Sarkosy voulait un islam
de France,alors pourquoi ces imams formés en Algérie:"des nouvelles directives pour l'invasion?Souvenons nous que les algériens voulaient"relever" le recteur de la grande mosquée de Paris parce
qu'ils le jugeaient trop mou!Les RG au lieu de surveiller les français sur internet feraient mieux d'écouter le double language dans les mosquées et apprendre l'arabe


Des bonnes nouvelles d'ailleurs par BIVOUAC ID:


Le Tadjikistan interdit aux mineurs de se rendre dans les mosquées


Posted: 03 Aug 2011 11:31 AM PDT



DOUCHANBE - Le Tadjikistan a interdit mercredi aux mineurs
de se rendre dans les mosquées de cette ancienne république soviétique d’Asie centrale à majorité musulmane, en vue de lutter contre l’intégrisme religieux.


Le président Emomali Rakhmon a promulgué une loi adoptée en juillet à l’unanimité par la chambre haute du Parlement tadjik, ont indiqué des médias locaux.


Ce texte sur la responsabilité parentale interdit aux jeunes de moins de 18 ans de fréquenter les mosquées et oblige les parents à inscrire leurs enfants dans des écoles
laïques.


Les autorités tadjikes estiment que les nouvelles mesures vont permettre d’empêcher la propagation de l’intégrisme religieux dans ce pays où 90% de la population est musulmane.


Le président a également approuvé des amendements dans le code pénal. Désormais, les personnes reconnues coupables d’”enseignement religieux illégal” encourent jusqu’à 12 ans de prison
ferme.


De plus, les amendements rendent la “participation active” à une manifestation non autorisée passible d’une peine allant jusqu’à cinq ans d’emprisonnement.


Des incidents armés et des attentats attribués par le gouvernement à divers mouvements extrémistes religieux ont régulièrement lieu au Tadjikistan, pays frontalier de
l’Afghanistan.


Le Tadjikistan, pays le plus pauvre de l’ex-URSS, a été le théâtre d’une guerre civile dans les années 1990 opposant les forces de M. Rakhmon et une rébellion islamiste.  Le président
Emomali Rakhmon, qui dirige le pays d’une main de fer à la tête d’un gouvernement séculaire, a signé la loi mardi, en dépit de l’opposition virulente exprimée par des militants des Droits de
l’Homme et des membres de l’opposition politique.


Le gouvernement de M. Rakhmon a déjà adopté de nombreuses mesures pour contrer ce qu’il appelle «l’islamisation» du Tadjikistan - fermant plusieurs mosquées privées, rapatriant de force
des Tadjiks qui étudiaient dans des universités musulmanes étrangères et contraignant les prédicateurs à respecter les directives gouvernementales.


 


Source : AFP-GoogleNews  
MétroMontréal.com





Intérieur d’une mosquée au Tadjikistan 



 



Nancy VERDIER 04/08/2011 21:22



Mais où va cette République ?? Roubaix n'est pas la Mecque , du moins j'espère. Ils doivent déjà considérer qu'ils sont en Terre d'Islam, ils font ce qu'ils veulent, puisque personne n'osent les
contrarier. Que nous Français laïques soyons contrariés par l'islamisation de la France est un délit, un manque de tolérance. Qui oserait aller en pays musulmans pour des fêtes chrétiennes ??
C'est déjà impossible dans les territoires sous contrôle palestinien d'où les chrétiens  fuient à cause de l'intolérance des Palestiniens....Mais là, silence des médias sur cette
question...Regardez ce qui vient encore de se passer en Irak. Il me semble qu'un Reférendum sur toutes ces questions s'imposent dans notre pays. (comme l'ont fait les Suisses à propos des
Minarets)



Sébastien 04/08/2011 18:58



Ces 20 imams connaissent-ils les lois républicaines françaises ? Quel genre de prêche vont-ils faire pendant les rassemblements de fidèles ? Vont_ils faire de la propagande islamique ? Et comme
dans le commentaire précédent, s'ils n'ont qu'un visa touristique (à vérifier), ont-ils le droit d'exercer sur le sol français ? Je repense à l'imam égyptien Ali Ibrahim El Soudany qui a exercé à
Pantin, et qui a été expulsé deux fois du territoire français en l'espace de 6 mois



bonnetain 04/08/2011 18:14



Ces 20 imams sont-ils indispensables aux musulmans du Nord pour faire le ramadan? Que viennent-ils prêcher exactement? Ont-ils un "visa touristique"? Quelle est leur situation exacte?


Pourquoi pas imams saoudiens, iraniens, des mollahs afghans...? Tout est-il permis en France?



rosalie 04/08/2011 16:48



On ne nous dit pas si M Aubry est allée les accueillir à Lille, elle est sans doute trop occupée à poursuivre les blogueurs. Ce qui est parlant dans cette affaire c'est qu'ils se rendent à
Roubaix, ville qui deviendra bientôt 100% musulmane si on laisse faire.