Violentée et victime de viol : la justice décide que c'est à elle de payer les frais...!!!!

Publié le 3 Février 2013

Schaerbeek: violée, Sabine doit payer...
5140 euros de frais de justice

LeSoir.be

L’affaire, rapportée par nos confrères du «Soir» remonte à fin 2009. Cette année-là, Sabine (un prénom d’emprunt) rentrait chez elle, près des grands boulevards de Schaerbeek, après une soirée passée chez des amis. Il y avait sur son parcours un prédateur embusqué.

 

 Photo prétexte

 

Photo prétexte

 

Il lui fit subir les pires outrages. Cette presque trentenaire arrive, cependant, à sauter dans un taxi, à rentrer chez elle, abandonnant sur les lieux du drame le jeans arraché par son agresseur. Et elle eut le courage de décider immédiatement de se rendre à la police. Elle prit la peine d’enfiler un pantalon de pyjama, d’accepter de se rendre à l’hôpital pour se soumettre à ce fameux test d’agression sexuelle attestant de la réalité de l’agression subie.

Et puis, la police rentra dans la danse. Son pantalon de pyjama fut saisi à l’hôpital. Et ce fut une erreur lourde de conséquences. Ce pantalon de pyjama n’était pas celui qu’elle portait au moment de son agression. Son pantalon en jeans, celui qu’elle portait et qui fut touché par son agresseur, avait été négligé, rangé dans un sac de pièces à conviction ignoré durant 11 mois! Il fallut à Sabine et son avocat, M e  Laurent Kennes, la force de remonter le courant, autant que faire se pouvait. Mais leurs demandes de devoirs complémentaires appuyés sur le pied de cette erreur policière n’aboutirent à rien. «Après 11 mois, les traces de sperme demeurées sur mon jeans n’étaient plus exploitables», explique Sabine. Le résultat de ce drame et cet égarement policier sont dorénavant là: la chambre du Conseil, constatant le non-lieu à défaut d’auteur identifié, a condamné Sabine à s’acquitter des frais de justice, soit essentiellement les analyses ADN. Total: 5.140,31 euros. Son avocat a interjeté appel. Verdict le 13 février prochain.

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

Alain Gauthier 04/02/2013 04:51


Stupidité éprouvée de la justice française et de leurs policiers.

philo 03/02/2013 10:59


(IN)JUSTICE DANS LES TRIBUNAUX DE LA FRANCE ! Les magistrats victimisent les coupables et les criminels et culpabilisent les victimes. C'est à vomir ! Que du dégoût pour ces magistrats et avec
"tobi - rat" c'est pire, plus de condamnation avant 18 ans et toute peine inférieure à 2 ans de prison ne sera pas éffectuée.


Il faut absolument lire "La France Orange mécanique" écrit par Laurent
Obertone:http://www.atlantico.fr/decryptage/france-orange-mecanique-non-livre-est-pas-machine-alimenter-boite-fantasmes-cafe-commerce-laurent-obertone-624823.html


et aussi: http://ripostelaique.com/la-france-orange-mecanique-de-laurent-obertone-le-livre-choc-qui-les-derange-tant.html

aziliz 03/02/2013 08:25


Questionn : l'agresseur devait bien entendu être blanc et européen ?