VIRIL – Deux footballeurs iraniens risquent le fouet pour une étreinte jugée déplacée

Publié le 4 Novembre 2011

Le Monde

 Sans commentaire de ma part! Ce sont des malades d'un Dieu! Penser qu'en France cela ne dérange personne et que nous préparons notre pays à cette folie me fait vomir! 

Gérard Brazon

Mohammad Nosrati (à gauche) et Sheys Rezaei (à droite). AFP PHOTO/ATTA KENARE

La vue de mâles accolades entre sportifs célébrant une victoire choque peu, en Europe ; mais en République islamique d'Iran, en 2011, ces gestes de vestiaires ne sauraient déborder sur le terrain, ni devant les caméras de la télévision nationale. Deux stars du football iranien sont en train de l'apprendre.

Mohammed Nosrati et Sheys Rezai risquent de se voir infliger jusqu'à 74 coups de fouet sur la pelouse où ils se sont livrés à un geste "déplacé" samedi, selon l'agence semi-officielle Fars.

Des parlementaires, des responsables sportifs et des juges iraniens ont demandé la"punition rapide" de ces deux stars du club le plus populaire du pays, le Persépolis de Téhéran, selon The Washington Post.

Samedi, Nosrati et Rezai avaient bondi après l'inscription par un de leurs coéquipiers d'un but, qui leur apportait une première victoire depuis de nombreux matches (3-2). Nosrati avait alors semblé introduire sa main entre les fesses de son coéquipier, juché sur une pyramide de joueurs exaltés.

La Fédération iranienne de football a immédiatement suspendu les deux joueurs pour une période indéterminée. La presse a interrogé la justice, qui répond sévèrement :"Cet acte peut être considéré comme une atteinte à la chasteté publique", a dit le juge Valiollah Hosseini à l'agence Fars. "Ce crime est puni par une peine de prison et jusqu'à 74 coups de fouet", assène-t-il, précisant qu'il "est encore pire de commettre de tels actes sous les yeux de milliers de spectateurs et devant les caméras".

Depuis une dizaine d'années, suivant une période de relative ouverture politique et culturelle et de forte croissance économique, les valeurs qui régissent la vie sociale iranienne ont profondément changé. Dans le même temps, les dignitaires religieux chargés de maintenir l'orthodoxie chiite ont multiplié les efforts pour contrôler l'espace public et médiatique. Ils ont trouvé une force nouvelle avec l'arrivée au pouvoir en 2006 du gouvernement conservateur de Mahmoud Ahmadinejad. Ainsi, rappelle The Washington Post, "les sportifs, comme les acteurs, doivent marcher sur un fil, étant des personnages publics sans appartenir à l'establishment religieux."

Une actrice a récemment été condamnée au fouet pour être apparue dans un film sans foulard — la sentence a été annulée. La semaine dernière, un footballeur a dû couper ses longs cheveux sur le terrain avant d'être autorisé à jouer.

La figure tutélaire du football iranien, Ali Parvin, ancien entraîneur du Persépolis, a défendu les deux joueurs incriminés, en moquant une réaction excessive des milieux religieux : "Venez les exécutez si cela vous soulage", a-t-il déclaré.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Saluki 04/11/2011 14:12



Comment le régime iranien ose-t-il autoriser la pratique du football ?


Cette promiscuité de beaux mâles athlétiques est choquante en soi  et, que je sache, Mahomet ne jouait pas au
ballon rond ! C'est contraire au Coran, tout ça... Devient mou, le régime iranien !



Gérard Brazon 04/11/2011 14:47



sourire! Il aimait les femmes!celles des autres et les petites filles aussi. cela dit, peut-être qu'il aimait aussi les hommes mais ça les Haddhids ne le disent pas!



Nancy VERDIER 04/11/2011 13:58



Je rigole bien. Bon, ils s'embrassent d'un peu trop près. Et puis ensuite il y en a un autre  qui met bien la main au c... à un autre. Moi ça me fait rire...
Un britannique s'est exhibé un jour à poil sur la pelouse devant la reine, il me semble. Il aurait dû avoir la tête tranchée si on était en régime iranien. Je ne sais quel sort lui a été réservé,
mais sans doute pas grand-chose. Peut-être un peu d'asile psy pour exhibitionnisme.
Ce régime iranien insupportable qui veut tout contrôler finit par rendre les gens un peu fous. Comment peut-on se débarasser de cette bande de barbus, cyniques, dangereux pour leur peuple et pour
l'occident et super armé... ???