Voile belge : Layla Azzouzi, première élue voilée de l'arrondissement de Verviers, prête serment.

Publié le 28 Juin 2012

Cette femme prête serment disent-ils! Mais à quoi? A qui? Aux lois belges? A la Belgique? Comment prêter serment aux lois si elles sont contraires à la charia (loi islamique).

En France, pays qui érige l'égalité des sexes, quel serment pourrait faire une islamiste? Faudra-t-il la croire? La taqqya (mensonge dans l'intérêt de l'islam) existe et je crains fort que ces serments ne valent pas grand chose par rapport à la croyance religieuse qui érige le mensonge en système de conquête de pouvoir.

 Le virus islamiste continue à faire des dégâts en Europe (ici en Belgique). Il se propage inéxorablement et passe par les femmes comme transmetteur. On reste pantois que ce virus puisse trouver autant d'alliées dans la gente féminine alors même que c'est la mise à mort de leurs libertés civiles de femmes qui est en jeu.

Lorsque l'on écoute des pauvres types convertis du genre de Jean louis le "soumis", on se demande vraiment si les femmes musulmanes n'ont pas un grain pour s'enticher à ce point et nier leur réalité: masochiste quelque part? Sans doute...  On ne peut s'empêcher de penser à Aurélie Philippetti Ministre de la culture hurler sa haine de la France moisie.

Gérard Brazon

****** 

Layla Azzouzi, première élue voilée de l'arrondissement de Verviers, a prêté serment lundi soir devant le conseil communal de Verviers. Siégeant comme indépendante suite à son exclusion par le cdH en mars dernier, la nouvelle conseillère communale avait été fortement contestée pour avoir siégé récemment avec le voile islamique lors des séances publiques de l'Action Sociale.

 

Lundi soir, c'est voilée que Layla Azzouzi s'est présentée lors de sa prestation de serment. Lors de son allocution, elle a demandé que l'on ne juge pas le voile. Le cdH, son ancien parti, et le MR, très critique sur le sujet, n'ont nullement réagi.

La présence voilée, lors des différentes séances publiques, de l'élue cdH avait provoqué un débat de société en région verviétoise sur le port des signes religieux lors de séances publiques. Cette polémique avait enflé au terme d'une réunion commune entre le conseil communal et celui de l'Action Sociale. Le Mouvement Réformateur avait d'ailleurs refusé de siéger lors de ce conseil commun. Le conseiller communal humaniste, Hajib El Hajjaji, avait démissionné de son poste après avoir pris fait et cause pour sa colistière, siégeant au conseil de l'Action Sociale.      

Les deux élus ont ensuite été écartés de la liste cdH pour les communales d'octobre 2012. Contestant cette décision, Hajib El Hajjaji et Layla Azzouzi ont été définitivement écartés du parti. Siégeant comme indépendant, Hajib El Hajjaji a finalement démissionné comme conseiller, rejoignant Écolo. Il ne sera cependant pas sur la liste des Verts pour les prochaines élections. Sa place laissée vacante revenait de droit à Layla Azzouzi qui a décidé de siéger
.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article