Voile intégral : comment les forces de l’ordre vont verbaliser ou se tirer une balle dans le pied.

Publié le 4 Avril 2011

          Il est parfaitement risible de lire les consignes de Claude Guéant concernant l'interdiction de la burqa ou du niqab en France. A cette lecture, tous les policiers, ayant un peu de jugeote, devraient se dépêcher de tourner la tête et surtout ne rien voir.

       Il faudrait que le policier soit bien jeune dans le métier ou totalement inconscient pour se frotter à une affaire de ce type qui ne peut lui rapporter que des ennuis avec sa hiérarchie au nom: du "pas de vague".

       Quel est le policier qui va appeler le procureur de la république in fine pour résoudre cette affaire relevant de la contravention ? 

       Encore une fois, comme le disais Richelieu: faire des lois pour ne pas les appliquer revient à autoriser.

          Certes, on me dira: "vous vous moquez alors même que la loi n'est pas encore appliquée". Bien sûr car c'est prévisible. Prévisible hier, aujourd'hui et le 11 avril.

        - Dans l'élaboration de cette loi tout d'abord. La lâcheté des uns au bras de l'insouciance des autres.

         - Dans les six mois de "préparation" que l'on a donné avant son application. Ce qui est une idiotie parfaite et un signe fort de cette volonté de s'applatir.

          - Dans son application qui ne pourra pas se faire avec les moyens autorisés. Cette loi n'est qu'un pipeau. Un cache sexe. Elle ne suffira pas pour gagner des élections.

         Je plains les policiers (des électeurs également) qui seront appelés par des citoyens  pour qu'ils appliquent la loi. Je suis prêt à parier qu'à partir du 12 avril, il y aura encore plus de femmes en burqa ou en niqab rien que pour tester la résistance de la société républicaine.

        Il faut donner aux policiers, aux forces de l'ordre en général, les moyens de sa mission. Le respect de la loi. "Ils ont les mains blanches; ils n'ont pas de mains" disait Charles Péguy au sujet des pacifistes. Pour le coup, cette citation vaut par elle-même. Les forces de l'ordre n'ont plus de mains depuis quelques années déjà.

Gérard Brazon.

********************************** 

           Dès lundi prochain, le port du voile intégral dans les lieux publics sera interdit et passible d’une amende. Néanmoins, en plein débat houleux sur la laïcité et la place de l’islam en France, les policiers devront respecter des consignes très strictes pour éviter tout dérapage. Une circulaire de neuf pages, révélée hier par Lefigaro.fr et signée par le ministre de l’Intérieur Claude Guéant, détaille point par point la procédure à appliquer en cas de verbalisation. Deux mille femmes en France porteraient le niqab.

150 € d’amende. Le fait de porter une tenue destinée à dissimuler son visage dans l’espace public est passible d’une contravention de deuxième classe d’un montant maximal de 150 €. L’usage du timbre-amende n’est pas prévu. Les policiers devront donc indiquer aux « personnes qui dissimulent illégalement leur visage que le juge de proximité pourra prononcer une peine-amende et/ou imposer un stage de citoyenneté ».

Le foulard n’est pas visé. La loi sanctionne le fait de porter une tenue, « quelle que soit sa forme, qui a pour effet de dissimuler le visage et de rendre ainsi impossible l’identification de la personne. Par exemple, un vêtement qui ne laisserait apparaître que les yeux ». Cependant, l’interdiction ne vise pas le port d’un foulard, d’un couvre-chef, d’une écharpe ou de lunettes.

Pas question de retirer la burqa de force. Lors de la verbalisation, les forces de l’ordre devront inviter la personne à « montrer son visage afin de contrôler son identité » et de pouvoir dresser un PV. Si la personne refuse de se prêter à ce contrôle, elle pourra être conduite « dans les locaux de la police pour y procéder à une vérification d’identité ». Toutefois, Claude Guéant conseille aux policiers de « ne recourir à cette faculté qu’en dernier recours » et de faire plutôt « preuve de persuasion ». Les forces de l’ordre n’ayant « pas le pouvoir de lui faire ôter le vêtement qui dissimule le visage », elles pourront, « si la personne persiste dans son refus de justifier son identité », contacter le procureur de la République.

Interdit dans les parcs, jardins publics et commerces. Le port du niqab sera également interdit dans les transports collectifs, les restaurants, théâtres, cinémas, gares, préfectures, mairies, services publics, établissements de santé, musées, bibliothèques, stades et salles de sport. Il reste en revanche autorisé en voiture (sauf au volant), dans les lieux privés, les chambres d’hôtel, les locaux d’une association ou d’une entreprise, sauf pour la partie des locaux dédiée à l’accueil du public. Pas question enfin de verbaliser une personne voilée dans un lieu de culte. Il est recommandé aux policiers « d’éviter toute intervention à proximité immédiate d’un lieu de culte ».

du Parisien.fr

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Isabelle 05/04/2011 05:20



Si la loi n'est pas appliquée - et on voit mal comment elle pourrait l'être - il faudrait organiser la "journée du masque" : des masses de gens avec un masque de carnaval sur le visage, ne
laissant apparaître que les yeux, dans les rues, les bus, les métros...Si les uns peuvent se dissimuler, pourquoi pas les autres ? Serions-nous verbalisés ? Voilà qui serait intéressant à
observer.



island girl 05/04/2011 03:22



La france laxiste récolte ce qu"elle a semé,il faut dégager les ventres mous qui la gouvernent !


 



Nancy VERDIER 05/04/2011 01:31



IL y en aura plus qu'avant...outil de provocation. L'an passé à Casablanca, j'ai cherché une djellabah et hijab...même dans le souk, je n'en ai pas trouvés. Dans les rues presque aucune femme
voilée. Idem en Turquie à Izmir, les femmes étaient très décontractées et modernes. A quoi va ressembler la France et Paris notre Capitale ??? Pour aller au spectacle et à l'Opéra, on ne
s'habille plus à Paris, alors que dans les autres capitales, les gens sont plus élégants (Autriche, Allemagne, Ex - Pays de l'Est).



Francis CLAUDE 04/04/2011 20:33



cette loi qui ne sera bien sur pas appliqué va comme vous le dites inciter les musulmans a faire porte ce accessoire scandaleux pour la dignité des femmes , afin de nous provoquer une foie
encore...