Voitures brûlées le 14 juillet: « On se croirait en temps de guerre! »

Publié le 15 Juillet 2014

A part dans quelques médias locaux alors même que les points chauds de la France ne sont pas évoqués.

Voitures brûlées à Saint-Jean : le ras-le-bol des habitants

feu 2

Châteauroux. Sept voitures ont brûlé au cours des deux dernières nuits dans les quartiers Saint-Jean et Saint-Jacques. Les habitants n’en peuvent plus.

Les nuits se suivent et se ressemblent dans les quartiers Saint-Jean et Saint-Jacques, à Châteauroux. Quatre voitures y ont brûlé, dans la nuit de samedi à dimanche, et trois dans celle de dimanche à lundi. Et on vous passe le nombre indéfini de conteneurs à poubelles, eux aussi partis en fumée. Au total, treize voitures ont été incendiées dans ces deux quartiers populaires, en seulement quelques semaines. Beaucoup trop aux yeux des habitants qui n’y voient plus seulement le fait de quelques supporters de football frustrés. « C’est devenu la jungle, ici, explique Joëlle (1). On ne se sent plus en sécurité, tout est dévasté, il y a du bruit dans les rues toute la nuit… Comment voulez-vous qu’on élève nos enfants sereinement ? Je vais faire comme beaucoup : déménager. Toutes ces carcasses de voitures calcinées, ça me donne la nausée. On se croirait en temps de guerre… » Le mot est lâché. Pour Michel, on en est presque là : « Vous voyez les voitures brûlées, mais vous ne voyez pas le reste, les cages d’escaliers, les ascenseurs… On vit dans un environnement complètement pourri. On se demande s’il ne faudrait pas l’armée pour calmer tout ça ».

Fatima, mère de plusieurs enfants, est elle aussi dépitée : « Quand je suis arrivée, il y a cinq ans, ce n’était pas comme ça, le quartier était bien tenu. Mais depuis deux ou trois ans, il y a beaucoup de gens qui sont arrivés du département du 93 et qui cherchent à s’imposer. En fait, c’est un peu une guerre des clans qui se déroule sous nos yeux. A mon avis c’est pour ça que les voitures brûlent : c’est pour marquer son territoire… »


VIDEO. Quartier Saint-Jean : encore des… par lanouvellerepublique

Les faits sont là. Les pompiers multiplient les interventions, dans des conditions parfois dangereuses comme le prouvent certaines vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux, où on voit les soldats du feu travailler sous la menace de fumigènes qui tombent autour d’eux. Sur les réseaux sociaux, justement, les gens s’insurgent, lancent un appel au calme, ou à la mobilisation contre toutes ces incivilités. Jusqu’où cela ira-t-il ? La balle est dans les mains des pouvoirs publics, des forces de l’ordre et du préfet de l’Indre.

 Une infirmière : «  Négocier pour aller faire mes soins  »

Si rien n’est fait, les quartiers en question risquent vraiment de basculer dans une zone de non-droit. Une infirmière précise « devoir négocier avec des bandes de jeunes, dans les cages d’escaliers, pour avoir le droit de monter faire des soins à des personnes malades. Pour l’instant, ça passe, mais le jour où je ne pourrai plus accéder, quoi faire ? Laisser les gens se débrouiller seuls ? C’est inenvisageable… » Reste donc à espérer qu’une vraie prise de conscience ait lieu, afin que le calme revienne. « Brûler des voitures, c’est mettre un frein aux capacités de déplacement de certaines personnes qui travaillent peut-être, ou qui ont des enfants à transporter,rajoute Alain. Cela rajoute encore un peu plus de détresse et de difficultés à des gens qui, souvent, n’en manquent pas. On espère vraiment, ici, que les beaux discours vont arrêter et qu’on va voir des effets concrets pour redonner de la sérénité au quartier. La vidéosurveillance, on le voit, n’est pas satisfaisante en ce sens… »

 (1) Tous les prénoms ont été changés.

Source

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 17/07/2014 17:30


Ce pays est à la dérive ,il faut un coup d'état de l'armée comme dans les républiques bananières ! 

L'EN SAIGNANT 16/07/2014 12:06


Faut pas rêver DURADUPIF .... C'est nous que l'islam est en train d'éradiquer avec la bénédictioon de nos gouvernants et de l'UMPS


- SALAUDS ou CONS .?


- Les deux mon GÉNÉRAL.!    

DURADUPIF 15/07/2014 23:15


Que le calme revienne !!!???. Le calme ne reviendra qu'avec l'éradication de l'islam.

marie-plume 15/07/2014 22:27


Mais que font les journalistes patentés? N'est-ce-pas leur travail d'information qui est nul en la circonstance? Et que font les maires de ces villes ou communes? Il faut agir, et ne pas laisser
dans l'ignorance ces événements qui sont gravissimes, il faut crier haro sur ces pseudo-journalistes qui lisent sur prompteur des dépêches de bon aloi et cachent la vérité à bon nombre de
Français par lâcheté et complaisance envers un pouvoir qui leur sert de sébille... C'est d'une lâcheté inouïe, utilisons donc les réseaux et informons nos proches, amis et toutes nos
connaissances pour faire mordre la poussière à ce gouvernement et l'obliger à agir dans l'intérêt des Français, victimes de ces agissements de malfrats! Cela suffit, agissons!