Voyage en Hollyland, au pays des promesses foireuses. Par Alexandre Godfarb

Publié le 4 Août 2012


« Moi Je » a trouvé comment gouverner la France : au moindre problème, il crée une commission.

Une commission en plein travail.

Cela ne comporte que des avantages :

-       il peut caser des amis,

-       il enterre le sujet

-       il fait croire qu’il travaille.

Il connaît ses classiques et comme le disait Clémenceau : « si vous voulez enterrer un problème, nommez une commission ».

Là on a vu la création d’une commission d’éthique, l’éthique sert à caser Jospin et sa femme, un vieil ami à qui « Moi Je » doit beaucoup. Il en a profité pour y placer Roselyne Bachelot et fils.

D’ailleurs le titre de cette commission est formidable : «  Commission chargée de la rénovation et de la déontologie de la vie publique ».

Là c’est une commission avec l’ami Lescure pour Hadopi.

Ici c’est une commission sur ”la fin de vie” dirigée par le Professeur Sicard.

Sans oublier les commissions sur l’éducation, sur l’environnement, sur le livre blanc, c’est l’armée qui est en jeu et le pire est à craindre, il y a aussi la commission pour l’Otan présidée par Védrine, encore un ami, c’est aussi la commission sur l’audiovisuel extérieur français, très important cela, présidée par l’ami Cluzel, soit plus de 10 commissions créées en moins de 2 mois.

Je crois savoir aussi qu’une commission pour le logement et les mal logés devraient voir le jour ainsi qu’une commission sur le dépassement des honoraires des médecins, ils vont adorer…

Hollande copie Fillon, maître es enterrements.

La question : est-ce que l’élève va dépasser le maître ?

Du jamais vu !

Tout cela semble bien sympathique sauf que le coût est exorbitant.

A chaque fois des dizaines de millions pour rien sauf pour les membres qui mangent fort bien dans les meilleurs restaurants de la capitale.

Bon vous allez me dire cela crée de l’emploi puisque chaque commission est dotée d’un président qui a le droit à un chauffeur et à un secrétariat. C’est quand même sympathique, non ?

Je pense sincèrement que le Président Hollande a oublié les promesses et les propos du candidat Hollande. Il a du se passer quelque chose entre avant et après… Une amnésie passagère, une perte de documents ? Allez savoir…

Avant le candidat avait descendu toutes ces choses faites par Sarkozy aussi bien en France qu’en Europe.

Après, le président les reprend toutes, surtout les mauvaises et quand même il a viré les bonnes.

Je crois que cela s’appelle l’intelligence politique partisane et sectaire.

Il me semble pourtant que le 16 mai, « Moi Je » avait proclamé haut et fort « qu’il n’y  avait pas de temps à perdre ».

Ceci dit comme il est presque toujours en voyage à l’étranger, lui il n’a plus de temps pour la France.

Bon c’est pas grave parce que ce n’est pas son pognon mais le notre et bonnes vacances à vous tous.

HOLLYLAND, ton univers impitoyable…

Les médias sont les complices de cette idéologie foireuse.

Je résiste et vous ?

Alexandre Goldfarb

▪   reproduction autorisée avec la mention suivante :

Copyright: Alexandre Goldfarb  pour http://observatoiredumensonge.wordpress.com/

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article