ONU : adoption de la résolution canadienne sur les abus des droits humains en Iran

Publié le 24 Novembre 2010

De l'excellent POINT DE VEILLE.

 

La résolution a été adoptée par la Troisième Commission de l'Assemblée générale de l'ONU. Elle sera adoptée formellement par l'Assemblée générale en décembre.

L'Iran y verra sans doute une autre preuve que le Canada est surbmergé par une vague d'islamophobie sans précédent.

Iran-Freedom

Lire aussi :

Épuration religieuse en Iran: Les minorités persécutées oubliées par l'Occident

Iran : "nous sommes prêts à exécuter 100­.000 personnes"

Les islamofascistes d'Iran mettent leurs ressortissants en garde contre les voyages au Canada

____________________________________________

Le ministre des Affaires étrangères, l’honorable Lawrence Cannon, a fait aujourd’hui la déclaration suivante relativement à l’adoption d’une résolution sur la situation des droits de la personne en Iran, à la suite d’un vote de la Troisième Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies :

«Le gouvernement du Canada est extrêmement heureux de l’adoption de cette importante résolution sur les droits de la personne. La communauté internationale a pris ses responsabilités en condamnant la déplorable situation des droits de la personne en Iran et en montrant à la population iranienne qu’elle n’est pas seule dans ses efforts pour promouvoir les droits de la personne dans ce pays. Nous croyons que cette résolution envoie un message d’appui sans équivoque aux défenseurs iraniens des droits de la personne.

«Cette résolution, tout comme celles présentées dans les années précédentes, attire l’attention de la communauté internationale sur la situation inacceptable des droits de la personne en Iran et réclame des autorités iraniennes qu’elles rendent compte de leurs gestes. Nous continuerons d’exhorter les autorités iraniennes à prendre les mesures pour mettre fin aux violations flagrantes des droits de la personne de la population iranienne.

«Pour la huitième année consécutive, le Canada est à la tête d’un groupe de coparrains qui présentaient cette résolution. La résolution souligne les violations des droits de la personne commises de longue date par les autorités iraniennes, comme la discrimination persistante contre les femmes et les filles et la violation de leurs droits fondamentaux, la lapidation et l’amputation, la discrimination généralisée contre les minorités ethniques et religieuses, la censure des médias et le harcèlement des défenseurs des droits de la personne, y compris les militants des droits de la femme. Le Canada continuera à appuyer la population de l’Iran contre la conduite oppressive des autorités iraniennes.

«Le gouvernement du Canada s’emploie à promouvoir la liberté, la démocratie, les droits de la personne et la primauté du droit. Le Canada estime que tous les Iraniens et toutes les Iraniennes doivent pouvoir jouir des mêmes droits et libertés auxquels aspirent tous les êtres humains.»

La résolution a été coparrainée par 41 autres États membres des Nations Unies et a reçu l’appui de 80 membres lors du vote d’aujourd’hui, tandis que seulement 44 États ont voté contre la résolution. C’est là la marge la plus importante qu’ait jamais reçue cette résolution, manifestant ainsi les préoccupations de plus en plus grandes qu’éprouve la communauté internationale au sujet de la situation des droits de la personne en Iran.

Source : Affaires étrangères et Commerce international Canada, 18 novembre 2010

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

muller marie-claire 24/11/2010 14:11



Quand on entend Alain Juppé  défendre" la religion de paix et d'amour" sur Canal+ et d'autres dire que" c'est une chance pour la France!"il est permis de douter sérieusement des élus de la
République!!!!


L'OCI manoeuvre actuellement pour nous enlever notre liberté d'expression avant de nous asservir dés que l'envahisseur sera assez nombreux pour être aux commandes! et que font nos politicards de
tous bords????ILS SE DHIMMITISENT!!!!


 



taffein 24/11/2010 09:55



chez nous en France ne pourrions nous pas accueillir quelques politicards Canadiens qui semblent ils sont plus couillus que  les notres,nous en avons chez nous mais malheureusement ils ne
sont pas au pouvoir ,peut etre notre president devrait il les appeler au gouvernement