Yves Foulon (UMP) veut priver d’allocations les fraudeurs récidivistes. Préface Gérard Brazon

Publié le 28 Juin 2013

Que n'ont-ils fait hier tout ce qu'ils disent aujourd'hui ces députés UMP. Ces gens-là n'ont décidément aucune dignité, aucun honneur. Ils se savent débordés et se raccrochent comme ils peuvent à des propositions qu'ils jugeaient autrefois "extrémistes" voire infâmante si ce n'est indigne d'un grand peuple comme la France qui avait pour mission universelle de venir au secours de toute la misère du monde. Jusqu'à l'absurde.

 

Aujourd'hui ils se réveillent sentant les sièges des assemblées tremblés sous leurs augustes fessiers. Sentant les postes de Maires et autres Présidences en danger pour leurs confortables émoluments.

 

Aujourd'hui, ils tentent d'enfumer le citoyen en faisant croire qu'il comprend, qu'il se bat, qu'il fait tout ce qu'il faut mais "vous comprenez ce sont les autres" !

Non c'est vous qui pendant quarante ans d'hypocrisie avez mis la France dans cet état. C'est vous qui mettez les retraités en situation de quête et de peur d'avenir. Ce sont vos décisions ou pire, vos indécisions si ce n'est votre lâcheté, Mesdames et Messieurs les Députés UMP d'hier et d'aujourd'hui.

C'est vous qui avez permis cela en acceptant tout ce qui vous était imposé d'en haut par des Présidents insouciants ou inconscients ou pour le moins antifrançais tant ils exècrent la France en tant que Nation.

 

Gérard Brazon

*******

BORDEAUX (NOVOpress/Infos Bordeaux) – Le seul député UMP de Gironde, Yves Foulon, a confirmé hier le dépôt d’une proposition de loi visant à « interdire à vie d’allocations sociales les fraudeurs récidivistes ».

Membre de la « Droite forte », motion fondée par Guillaume Peltier et arrivée en tête aux élections internes à l’UMP, Yves Foulon se situe sur une ligne politique assez éloignée des positions d’Alain Juppé, maire de Bordeaux, mais très populaire parmi les sympathisants de l’UMP.

 

D’autres députés de la « Droite forte » ont également déposés plusieurs propositions de loi « au service d’une droite plus courageuse et audacieuse ». Ainsi, Olivier Marleix (Eure-et-Loir) a pour sa part annoncé qu’il préparait un texte visant à réserver la solidarité nationale « à nos concitoyens et aux titulaires d’un titre de séjour de longue durée (dix ans) ».

Un commentateur sur Infos Bordeaux fait remarquer, pourquoi ne l’avoir pas fait quand l’UMP était au pouvoir et pouvait faire passer ces lois ? C’est le problème de l’UMP à droite dans l’opposition, mais à gauche au gouvernement ! Un autre commentateur pense que ces propositions ne sont faites que pour endiguer l’importante montée du Front National dans les sondages et les élections partielles.

[cc] Novopress.info, 2013.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

ESCLAFIT 29/06/2013 00:06


Tous ces gens sont des faux culs, comme celui qui proche du combat contre le Mariage des homos à appuyé malencontreusement sur le bouton "Pour la loi Taubira". S'il avait eu à envoyer la bombe
atomique, se serait il trompé de bouton ?

mika 28/06/2013 22:55


5/2/2013 - Marine Le Pen au Parlement Européen interpelle François Hollande


 


https://www.youtube.com/watch?v=YBWk5YAOIeU