Z comme Zemmour : plus de 1000 contre 1, c'est la honte..!!!

Publié le 23 Octobre 2011

Dimanche 23 octobre 2011 7 23 /10 /Oct /2011 10:47

gilad_shalit.jpg Shalit entre le premier ministre israélien et le chef des armées

La manip était facile, mais il fallait, pour ne pas paraître louche, laisser passer du temps entre son dérapage sur les musulmans, et son rattrapage contre les Juifs.

Notre ami commun a dû tomber de son fauteuil en regardant Zemmour, vendredi soir, lancer que les Israéliens ont fait preuve d’un complexe de supériorité en libérant des prisonniers en si grand nombre pour échanger contre l’otage Shalit.
 

 
Non seulement stupide et inexacte, la remarque est mensongère et frôle l’antisémitisme le plus gaullien, donc Zemmour va obtenir de l’avancement et une émission de grande écoute. Il le sait, et il ne sera ni le premier, ni hélas le dernier, à financer son train de vie et son prestige sur le dos des Juifs – surtout que, Juif lui-même, il est le journaliste idéal pour distiller l’antisionisme sans être accusé d’antisémitisme.
 
Et qu’on ne vienne pas me dire que sa remarque était au second degré : il sait aussi bien que vous et moi que c’est au premier degré que les ennemis d’Israël l’utiliseront, et  longtemps, sa remarque « au second degré »

 

Zemmour, qui en d’autres temps et sur d’autres sujets sait faire preuve d’un discernement et d’une culture indiscutables, s’en est pris aux Juifs et à leur Etat, Israël : c’est pratique, c’est la mode, ça ne coûte rien, et ça rapporte toujours gros, demandez à Charles Enderlin. 
 
Et puis il a bien appris sa leçon : ni SOS racisme ni le MRAP ne réagiront, sauf pour le féliciter. Aucune organisation juive ne le poursuivra en justice. Et quand bien même, il est assuré que la comédie judiciaire ne le condamnera pas : on ne condamne pas le politiquement correct, et encore moins les attaques contre Israël : on appelle ça la liberté d’expression.
 
Faut-il entrer dans le fond, et expliquer à Eric Zemmour que si les israéliens ont vraiment libéré un trop grand nombre de prisonniers, alors pourquoi le Hamas a t-il refusé l’échange pendant deux ans ? Faut-il lui expliquer l’évidence, à savoir que les cartes étaient entre les mains du Hamas depuis le jour où les israéliens se sont interdits d’éliminer, durant l’opération plomb durci, le groupe terroriste ? Qu’au lieu d’offrir aux prisonniers palestiniens télévision, visites de leurs familles, conditions pénitenciers au standard européen, s’ils avaient interdit toute visite tant que Shalit n’en reçoit pas, peut-être que l’issue aurait été autre ? Ou que si les israéliens avaient un complexe de supériorité, ils auraient libéré non pas mille, mais dix mille prisonniers ? 
 
Ce serait prendre Zemmour pour un imbécile, alors qu’il n’est probablement qu’un peu complexé lui même. 
 
D’ailleurs selon moi, Zemmour a lu la presse arabe, avant sa glissade pourrie. 
 
Il a lu les tweets de ce journaliste syrien : « je vais vous dire quelque chose qui ne va pas faire plaisir : je suis jaloux de leur gouvernement, parce qu’il s’intéresse à ses citoyens. Leur gouvernement est prêt à payer le prix ultime pour une seul citoyen. Pendant ce temps là, notre gouvernement nous tue comme on tue des bêtes »
 
Et il lu Faisal Al Qasim dans GulfNews.com expliquer que « c’est humiliant qu’un grand nombre de prisonniers palestiniens soient échangé contre un seul soldat. »
 
Al Qasim : « Ce n’est un secret pour personne que la valeur d’un Arabe à la Bourse des régimes Arabes est proche de zéro, proche de la valeur d’un oignon, et personne ne s’étonnera que des régimes qui torturent et affament leur population se contrefoutent de quelques milliers d’Arabes emprisonnés en Israël ou ailleurs. » 
 
Al Qasim : « Nous avons vu comment des centaines d’Arabes sont morts en fuyant leurs pays dans les ‘bateaux de la mort’. Aucun chef d’état arabe ne s’est ému. » 
 
Al Qasim : « Avez-vous entendu parler d’un seul gouvernement arabe qui se soit mobilisé pour faire relâcher un de ses citoyens de prison ? Ou de Guantanamo ? Ne vous fatiguez pas. Ils n’ont aucun problème à laisser croupir leurs citoyens dans les geôles israéliennes, et un Arabe vaut si peu pour eux qu’Israël échange même des centaines de prisonniers contre la dépouille d’un seul soldat israélien. »
 
Al Qasim : « tant que nous, Arabes, ne nous respectons pas nous-mêmes, personne ne nous respectera, et nous continuerons à échanger des milliers d’Arabes contre un seul israélien »
 
Al Qasim : « je croise les doigts pour que le Printemps Arabe libère le peuple de ses despotes, et fasse de chacun d’eux un Shalit »
 
D’ici là, ce serait bien que les israéliens fassent un complexe de supériorité : ils ont plus de prix Nobel par habitant que n’importe quel pays au monde, ils sont le seul pays au monde qui est entré dans le 21e siècle avec plus d’arbres qu’au 20e – dans une région aride ou les voisins ne sont pas foutus de faire pousser des patates, et son économie est saine, solide et florissante, tandis que partout l’on tire la langue.
 
Reproduction vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Drzz.fr
 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

Epicure 23/10/2011 21:10



D'accord pour le "courageux Zemmour" mais c'est aussi un peu n'importe quoi de la Société du Spectacle et pas du sérieux réservé hélas à ceux qui sont dans les Colloques et Séminaires que cent
Français regardent sur le Net...


Le spectacle TV  ne peut produire que Du Zemmour ou pire...C'est au niveau du Grand Public! Il le mérite bien....



island girl 23/10/2011 18:06



J'aime bien Eric Zemmour car il dit ce qu'il pense meme si cela ne plait pas à tout le monde !



Epicure 23/10/2011 17:56



Le Juif à tête d'Arabe et au nom douteux(?) de Zemmour est  à l'aune des Shlomo Sand: un juif qui essaie de se faire aimer à tout prix par les antisémites...A loins qu'il n'ait voulu faire
de l'humour sefarad? Comme le rabbin Obadia Yosef qui disait que les Ashkénazes avaient bien mérité de Dieu qu'ils fussent exterminés!!!!!!


Qu'il en crève, comme cela arrive le plus souvent à ce typez de gens d'ailleurs!


Mais il aurait dû se fonder sur les résultats des taux de Nobel et tous les autres myriades d'hommes de sciences juifs dont toute la Modernité dépends, pour calculer que UN Juif pour Mille Arabes
était la proportion correcte de valeur, voire même un peu sous estimée.....!