Zemmour: Le protectionnisme, vedette inattendue de la campagne

Publié le 20 Mars 2012

Prêchi-Prêcha

Hier mot honni, voilà que le protectionnisme est devenu l’alpha et l’oméga de tous nos candidats. Inspiré par la pensée économique de Maurice Allais, seul le FN osait jusqu’ici l’employer. Un courage qui lui valut les pires insultes. Et pourtant, le protectionnisme apparait aujourd’hui comme la réponse évidente aux dégâts causés par la mondialisation libérale ou, pour rester dans le vocable du FN, le mondialisme. (la dérive idéologique de la mondialisation).
C’est donc avec une certaine ironie qu’on a vu il y a un an Arnaud Montebourg, le petit marquis du socialisme dégénéré, se faire le héraut de la démondialisation, un concept cher aux identitaires. Aujourd’hui, de Sarkozy à Mélenchon en passant par Hollande, le protectionnisme est conjugué à tous les temps. Mais attention, seul un protectionnisme européen leur semble raisonnable. Autant dire un protectionnisme inopérant…. courageux mais pas téméraires….

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

MIKA 20/03/2012 12:16


Le socialisme : Une dialectique à géométrie invariable comme la c….rie


http://www.youtube.com/watch?v=Hw3KwCQL3zc



Video - de 1 mn : Martine Aubry - Demondialisation, protectionnisme


http://www.youtube.com/watch?v=TTk2WGne_Gk



Video - de 1 mn : François Hollande est contre le protectionnisme