Zorha séquestrée: une femme paie son indépendance.

Publié le 18 Août 2011

Signalé par Danièle B. sur Bivouac ID. L'exemple d'une bonne intégration à la française! C'est à dire, à l'envers à terme.

Var :Une jeune musulmane en couple avec un kafir, enlevée, frappée et séquestrée par sa famille

Ils désapprouvaient sa vie sentimentale et n’avaient pas l’intention de lui laisser le choix. Quatre membres d’une même famille installée à Saint-Etienne (Loire) ont été mis en examen dimanche soir pour l’enlèvement avec violence de leur fille et sœur âgée de 25 ans. 
 Menant une véritable expédition punitive, le père de la jeune femme, un Algérien de 66 ans, sa mère âgée de 62 ans, son frère de 34 ans et sa sœur de 27 ans se sont rendus vendredi matin à Brignoles (Var), où réside Zohra, une enseignante qui vit en couple avec un jeune homme non musulman.

Décidés à la ramener au domicile familial, ils l’auraient alors frappée à coups de canne et de laisse de chien pour la contraindre à les suivre avant de l’embarquer de force dans leur voiture. Immédiatement, le compagnon de la jeune femme a signalé l’enlèvement à la police varoise en précisant le contexte et l’adresse des parents.

Un passeport fait à son insu

Mais c’est finalement un commerçant stéphanois, chez qui Zohra a été emmenée pour enlever le piercing qu’elle portait et à qui elle a pu discrètement se confier, qui a permis de la retrouver dans l’appartement familial situé dans le centre-ville de Saint-Etienne.

En garde à vue, les membres de la famille ont expliqué avoir voulu « sauver leur fille, dont ils n’avaient plus de nouvelles depuis un mois et demi, et qui était, selon eux, en danger avec un compagnon violent et toxicomane ». Des accusations démenties par la victime et qu’aucun élément de l’enquête ne permet pour l’instant de confirmer, selon le parquet de Saint-Etienne.

Ce n’est pas la première fois que la jeune enseignante est victime de violences de la part de sa famille. Par ailleurs, « un passeport algérien fait à son insu a été retrouvé au domicile familial au cours d’une perquisition », précise le parquet de Saint-Etienne, qui s’interroge sur les intentions de la famille. Envisageait-elle d’envoyer la jeune femme en Algérie car elle ne se pliait pas au choix familial? (C'est une évidence à mon avis? Sinon, pourquoi donc un passeport? Note de Gérard Brazon) 

 Pourquoi cette famille inconnue des services de police et dont le fils entretient lui-même une relation avec une femme non musulmane n’acceptait-elle pas le compagnon de la cadette? (Simplement parce que nos béats, nos béni oui-oui et autres imbéciles ignorant ne veulent pas comprendre qu'un musulman peut se marier avec une nom musulmane mais pas l'inverse dixit la charia issu du Coran. Note de Gérard Brazon

« Malgré les éléments de preuve, la famille est dans un déni total et ne comprend pas ce qu’on lui reproche » (Ils savent très bien ce qui leur est reproché. Ils font les imbéciles parce que cela marche très bien. Ndlr-GB), indique-t-on encore au parquet stéphanois.

Très choquée, Zohra s’est vu prescrire neuf jours d’incapacité totale de travail (ITT) et a porté plainte contre ses parents, son frère et sa sœur. Seule la mère a été laissée libre sous contrôle judiciaire pour des raisons de santé, les 3 autres membres de la famille ont, eux, été placés en détention provisoire. Ils encourent vingt ans de réclusion criminelle. (qui se transformeront en à peine 5 ans pour des raisons diverses de culture et de laxisme judiciaire. Deux ans et demi aprés, ils seront dehors en recherche de cette pauvre Zorha. Note de Gérard Brazon). 

Source : Par Arnaud Grange pour Le Parisien.com

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Epicure 18/08/2011 22:00



et ils la tueront pour SE VENGER du DESHONNEUR....


Et la police et la justice  alors referont le même cirque, pour 30 ans, modifiés modèle JAP en 20 puis 15  etc...


C'est ainsi que de braves pervers incurables dans l'état actuel de la psychiatrie qui ont passés pour "allant mieux et aptes à une Réinsertion" sic; sont retrouvés serial killers
après leur Réinsertion.... au nom d'un Humanisme, fort louable certes, mais délirant.



francis Claude 18/08/2011 21:06



et apres des exemples comme celui ci il y a encore des bobos qui pronnent le bien vivre ensemble a mourrir de rire...tant qu'a la garde a vue des parents elle aura durée le temps de faire croire
que...