L'enseignement de l'arabe et des cultures algéro-marocaine dans nos écoles publiques et laïques.

             Si par hasard, certains pensent que nous exagérons, que nous phantasmons, que notre peur de l'islamisation est idiote alors qu'ils regardent bien ces deux pièces ci dessous qui devraient leur démontrer que la "valeur France" a perdu de son aura à l'éducation nationale. Il fût un temps ou le français était imposé dans les régions de France. Combien de Bretons, de Basques, d'Alsaciens, de Corses et j'en passe ont été interdit de parler leur langue dans les classes des hussards de la république. Sans doute que c'était un peu fort comme procédé. sans doute que la 3éme république n'a pas eu trop d'égards pour les langues régionales. Pour autant, ces fameux hussards noirs de la république n'auraient jamais pu imaginer que la France, leur France, serait tombée aussi bas. Au point d'abandonner ses enfants. Au point que de laisser les enfants de la république recevoir les enseignements de professeurs Tunisiens, Algériens et Marocains.

          Ah quelle belle France que cette France de l'éducation nationale. De Droite comme de Gauche, tous promeuvent l'enseignement dans les écoles laïques de notre République des langues et cultures algériennes et Turques. Et ce depuis quelques années. On apprends l'arabe à partir du Coran dit-on! Les professeurs sont Turques, Marocains et Algériens. Donc tout va bien en ce beau pays de France. Pendant ce temps, les jeunes sortent des écoles avec rien. 18% ne contrôlent pas les bases de la langue française. A grigny mais aussi à Saint Rémy et dans d'autres villes.

Gérard BrazonEnseignement.jpg -

Apprentissage