Qui était donc François Mitterrand? Leçon d'histoire pour la socia-lie!

Gérard BRAZON-1  lls socialistes veulent donner des leçons à tous et à chacun. Comme ils ont la mémoire sélective, ils oublient le plus souvent que les pires régimes du siècle dernier ont trouvé leurs racines dans la gauche et non à droite.(Lénine, Mussolini,Hitler et Staline dans l'ordre)

Ce qui caractérise François Mitterrand c'est qu'il était avant tout un homme de droite qui s'est fait oublier ! Il est vrai qu'à l'époque il n'y avait pas internet. FrançoisMitterrand était un homme venu de l'extrême droite, ami de la Cagoule et tombé dans le chaudron socialiste en panne de chef charismatique! 

Les socialistes oublient aussi très volontiers lorsqu'ils nous parlent des droits de l'homme que leur héros avait un grand ami: René Bousquet, radical-socialiste! Celui qui prépara et organisa la raffle du Vel dHiv! A Latché, dans sa maison landaise, il n'était pas rare que les dignitaires de la socia-lie, dinaient avec le René! Y compris Monsieur Badinter et Monsieur Fabius. Mais Mitterrand était le patron et donc, on pouvait dîner avec le diable... Vive la socia-lie. On notera que lorsque l'on pose la question aux dignitaires actuels, il y a un blanc et refusent d'en parler sous prétexte que c'est du passé et que cela n'intéresse plus personne! Mais alors donc, pourquoi nous parlent-ils en permanence de l'esclavage, de la colonisation et de la repentance nécessaire? 

Gérard Brazon

 

Source: isoMétric

Mitterrand est né à Jarnac (...), fit ses études chez les Jésuites et passa des diplômes pour devenir avocat et... devint extrémiste de droite. Ce fut d’ailleurs dénoncé parTixier Vignancourt lors de sa campagne électorale de 81 : "Mitterrand a commencé sa carrière politique dans le même parti que moi ".

Mitterrand-d-Action-Francaise.jpg Précisons même qu’il était en fait royaliste, ce qui explique pourquoi Renouvin, chef de la "Nouvelle Action Française" faisait systématiquement voter pour lui au second tour. Pendant la dernière guerre mondiale, Il fut chef du service de protection rapprochée du Maréchal Pétain.

Petain-et-Mitterrand.jpg  Pétain le décora en 1943 de la Francisque. Il avait tout de même fallu pour cela qu’il ait " travaillé pour la révolution nationale (socialiste) avant le début de la guerre, qu’il continue après, qu’il justifie de bons et loyaux services auprès du maréchal et qu’il jure fidélité à Pétain et à ses idées jusqu’à la fin de sa vie".

Il ne faut donc pas s’étonner qu'il fleurissait chaque année la tombe de Pétain.

Mais où Mitterrand a - t - il bien pu travailler pour la " révolution nationale " avant guerre, dans quel cadre ? Tout simplement, il faisait partie de la " Cagoule (*) " qui était une organisation politique sans scrupule dont le seul but était l’obtention du pouvoir. Sa stratégie fut de placer ses meilleurs hommes dans tous les partis et de grimper leur hiérarchie par tous les moyens. Ils pensaient qu’ainsi l’un d’eux finirait bien par devenir président de la " République ".

Cette totale réussite explique pourquoi de nombreux cagoulards se trouvaient parmi les conseillers de Mitterrand. Pendant la guerre d’Algérie, notre homme eut l’occasion d’être ministre de l’intérieur, mais ce fut en tant que ministre de la justicequ’il fit des lois qui, subtilement, autorisaient la torture en Algérie.

Alors même que De Gaulle avait opté pour une Algérie algérienne, Mitterrand lutta encore pour une " Algérie française ". Comment s’étonner que Mitterrand ait volontairement fait monter Jean Marie Le Pen au cours de son premier septennat afin de diviser la droite, la culpabiliser, et ainsi s’assurer un deuxième septennat ?

Ancien résistant ?

Il racontait aux militants socialistes que s’il a été décoré de la francisque, c’est parcequ’il faisait semblant d’être collabo, mais qu’il était agent double au service de la résistance. (sa carte de résistant il l'eut en novembre 1943, 8 mois avant le débarquement américain. ndlr Gérard Brazon). Ne doutons pas que ce jésuite fut agent double.

Tout le monde sait que pour se faire élire un candidat doit faire des promesses électorales qu’il ne tiendra pas ensuite. Celle de Mitterrand fut de dire " Je suis socialiste ". C’était un gros mensonge qui fut d’autant mieux avalé que Mitterrandavait pris la précaution de le camoufler derrière une centaine de propositions : tout le monde se demandait lesquelles seraient effectivement tenues, du coup personne ne pensa à une question essentielle : Est- il socialiste ?

* La Cagoule: Le procès de la Cagoule eut lieu à la Libération. Il fit bien paraître le caractère redoutable du complot de 1937 ; cette machine de guerre contre le régime parlementaire ne manque ni de chefs de valeur, ni d’exécutants déterminés. Peu d’organisations d’extrême droite disposèrent d’une mécanique insurrectionnelle aussi élaborée. Elle inaugura un terrorisme contre-révolutionnaire dont la flambée O.A.S. devait constituer un autre exemple dans l’histoire contemporaine de la France.

Voilà désormais comment il est présenté:

François Mitterrand, né le 26 octobre 1916 à Jarnac en Charente et mort le 8 janvier 1996 à Paris, est un homme d'État français. Agent contractuel sous le Régime de Vichy, puis résistant, il est onze fois ministre sous la IVe République. Wikipedia
Naissance 26 octobre 1916, Jarnac
Décès 8 janvier 1996, Paris
Conjoint Danielle Mitterrand (m. 1994–1996)
Mandat présidentiel 21 mai 1981 – 17 mai 1995
Enfants Mazarine PingeotJean-ChristopheMitterrandPascal MitterrandGilbert Mitterrand (ExitMazarine sa fille cachée issue de sa courtisane Pingeot élevée aux frais des contribuables?) 
Formation Université de ParisInstitut d'études politiques de Paris ( Exit son faux attentat de l'Observatoire pour faire parler de lui)