Résistance comment faire - par Gérard Brazon et Caroline Marianne

Gérard-2005-2Très souvent dans les commentaires je lis la même angoisse, la même colère, le même désir d'agir. Je ne peux répondre à chaque fois et finalement, le fait que vous vous répondiez et échangez entre-vous me va bien. Les commentaires sont libres et vous avez toujours fait preuve de modération pour m'éviter de me retrouver devant la 17iéme chambre. Vous dites souvent: 

Assez d'être devant l'écran et de râler, passons aux actes! Comment ont fait ? 

 Ma réponse est simple:

- Investissez les forums, agissez sur Facebook, intervenez sur les blogs et autres sites de résistance ou non. (Je m'en suis fait virer d'un certain nombre mais parfois le message passe et la graine est planté)

 

- Ceux qui peuvent écrire, écrivez et proposez vos articles sur vos blogs et sites résistants!

 

- Ceux qui peuvent témoigner, qui peuvent filmer ou photographier ce qu'ils voient autour d'eux, n'hésitez pas, mettez vos films et photos en fichiers, témoignez!

 

-Ecrivez aux commercants, Supermarchés et Hyper sur le halal, demandez aux boucheries si c'est du halal, informez les commerçants qui l'ignorent! 

 

- Ceux qui connaissent leurs Sénateurs, leurs Députés, leurs Maires, leurs Conseillers municipaux, territoriaux, régionaux n'ayez plus peur d'eux, dites leurs ce que vous pensez de leur dhimmitude!

 

- Ceux qui veulent agir concrètement, investissez des associations, des mouvements politiques ou non, dans vos villes et régions et dites leurs qui vous êtes, ce que vous pensez! Vous serez étonné de constater que vous n'êtes pas si seul que celà.

 

- Ceux qui veulent militer alors n'hésitez pas: pour les politiques, adhérez au Front National, aux Identitaires et à d'autres, pour peu que ce soient des partis de combat et non de compromis comme la gauche (PS-Communiste FG-Radicaux) et la droite molle (UMP et Centriste).

 

- Pour ceux qui ne souhaitent pas s'engager politiquement, adhérez à Résistance Républicaine! Résistance Républicaine

 

Nous sommes, vous êtes les épidermes qui alertent les cerveaux lorsque la chaleur est trop vive.

Nous sommes les ruisseaux avec l'espoir de voir un jour la mer. Combien de résistants étaient, et travaillaient dans l'ombre, dans les maquis ou les caves et faisaient un boulot énorme. 

Ne succombez pas "au romantisme de la résistance pour faire "résistant" et se taire lorsque l'on vous demande qui vous êtes, ce que vous pensez, ce que vous souhaitez par peur du qu'en dira-t-on, des voisins socialos ou communistes ou musulmans.

 

- Affichez vos convictions est déjà un acte de résistance fort.

 

- Mettre son drapeau au balcon, sur sa terrasse, à sa fenêtre dans un endroit visible par tous est un acte de résistance, car il amène le questionnement et vous avez déjà les réponses.

 

Des réponses qui ne peuvent pas être de la haine bien sûr car celle-ci fait peur, (et puis nous ne sommes pas haineux de l'individu en tant qu'individu) mais des réponses claires sur le devenir de notre peuple, de notre pays, de nos usages, de nos coutumes, de notre culture qui n'est pas  rance et moisie comme l'affirme ce nouveau ministre de la culture Aurélie Philippetti.

Vous voulez résister, inscrivez-vous sur les listes électorales, votez pour des partis de droite véritable et dites-vous bien que les socialistes comme ceux de l'UMP ne sont pas majoritaires dans l'opinion. Ils ne représentent que34% des électeurs en âge et en droit de voter! C'est l'abstention, et l'antisarkozisme qui sont les grands vainqueurs.

J'espère vous avoir donné quelques clefs pour agir et ceux qui éventuellement seraient déçus par un "discours pacifiste", qu'ils sachent bien que les forces d'occupation ont toutes les manettes judiciaires et médiatiques et toutes les chartes possibles pour nous faire taire. De plus, je n'ai guère de leçons à recevoir étant donné mon parcours et les idées que je défends sur ce blog. J'ai perdu beaucoup en avantages bien sûr, mais j'ai gagné en clarté et en liberté de penser.

Et puis je vous ai vous, chers lectrices et lecteurs qui êtes désormais, en moyenne, plus de 2500 chaque jour à nous lire et qui ouvrez 3500 à 4000 pages faisant de ce modeste blog, un ruisseau qui compte désormais dans la blogosphère! Encore merci de votre fidélité.

Gérard Brazon

******

IMAGE 183Par Caroline-Marianne

 Oui, comme dit Gérard : écrire, écrire, écrire !!! Dès qu'un élu franchit la ligne jaune, courrier, un enseignant, un journaliste, un people, un commerçant, une assos, etc : courrier, coup de fil. Le nombre a plusieurs fois fait reculer des repas scolaires halal, des contrats négociés en catimini et j'en passe. Menaçons de boycotter un commerce, de faire circuler largement l'info, d'avertir un supérieur, la police, un avocat, le président.... au choix !!!

Créer des blogs aussi, en plus de discuter sur ceux des autres. Ça peut faire peur au départ mais ce n'est pas si méchant à faire. Il faut montrer que nous ne sommes pas qu'une petite poignée d'irréductibles mais que nous sommes nombreux, de plus ça encouragera les tièdes, ceux qui n'osent pas se déclarer.

Devant le rayon halal, quand il y a un client, on peut bénir les produits ostensiblement en faisant un signe de croix (pas besoin de croire, il suffit de mimer et de faire semblant d'invoquer Jésus ou un saint de votre choix). La sourate 173 interdit aux musulmans de consommer tout produit sur lequel on a invoqué un dieu autre qu'allah. En plus ils ne peuvent pas protester puisque bénir leurs aliments part d'un bon sentiment, avec un grand sourire innocent c'est encore mieux.

Collez des étiquettes autocollantes (type gommettes) sur lesquelles vous aurez dessiné une petite croix et collez-les par-dessus le macaron "halal". Si vous avez de la place, ajoutez "sourate 173", ça devrait les perturber.

Ayez toujours le portable à portée de main en faisant vos courses ou ailleurs, prêt à dégainer en cas de besoin. Gaffe aux diffusions de visage ensuite, mieux vaut les flouter.

A chaque fois qu'on voit un article relatant l'agression d'un souchien, un propos raciste, etc, inondons les assos LDH, SOS Racistes, etc, pour leur demander s'ils ont prévu un communiqué ou une action.

Restons toujours courtois, pas de grossièretés, surtout pas d'insultes pour rester inattaquables. Et pratiquons l'humour et la moquerie goguenarde, ça les agace au plus haut point et ils n'ont plus aucune prise face à quelqu'un qui n'a pas leur agressivité.

Caroline Marianne